Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


16 messages qu'on veut tous voir disparaître des réseaux sociaux en 2016

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Décembre 2015, 05:26am

Catégories : #FACEBOOK, #GOOGLE, #INTERNET

Un peu moins de chaînes inutiles sur Facebook ou de One Direction sur Twitter... Une liste de voeux (pieux?) pour la nouvelle année.

1. On dit au revoir une fois pour toutes aux citations pseudo-philosophiquestruffées de fautes d'orthographe, sur un fond psychédélique et rédigées avec une police qui pique les yeux. La plaie.

C'est celui qui écrit qu'il a tord qui a tort... Non?

C'est celui qui écrit qu'il a tord qui a tort... Non?

2. Dans le même esprit, si toi aussi tu as une arrière arrière grand-mère/ un oncle / un poisson rouge atteint de la tremblante du mouton / de la gangrène gazeuse ou de drépanocytose, tu n'es PAS obligé de partager cette image de bougie.

Si tu as une fille, apprends-lui à conjuguer à l'impératif.

Si tu as une fille, apprends-lui à conjuguer à l'impératif.

3. On aimerait aussi pouvoir briser une fois pour toutes ces chaînes qui veulent repeupler Facebook de chiens mignons, d'albums pop des années 80 ou de super héros de comics en changeant toutes les photos de profil. Ou alors les connecter toutes entre elles, pour que les carlins remplacent Batman dans une boucle infinie - sans jamais nous atteindre. Même sort pour ceux qui exigent de leurs contacts qu'ils changent leur avatar sous peine de devoir payer un dîner. À l'eau ou restau, c'est fi-ni!

4. A-t-on vraiment encore envie de savoir qui de vos amis a battu desrecords a Candy Crush ou Bubble Witch Saga? Et quel est la race de chats qui correspond le mieux à la tante Michèle? Non. On coupe les notifications des jeux et des quiz. À tout jamais.

Hervé Morin, lui aussi, plaide pour la fin des notifications depuis ce tweet involontaire.

Hervé Morin, lui aussi, plaide pour la fin des notifications depuis ce tweet involontaire.

5. Et d'ailleurs, si on pouvait masquer automatiquement tous ces textes qui, d'un ton culpabilisant, t'assurent que SEULS LES VRAIS AMIS cliqueront sur «partager», Facebook serait infiniment plus léger.

6. Comment peut-on se retrouver dans l'obscur groupe des Amis du jardin de mamie? Et figurer parmi les invités d'un concert d'un groupe de funk à Toulouse alors qu'on aime que le jazz et qu‘on habite à Nantes? 2016, l'année où Facebook devrait arrêter d'inviter n'importe qui à n'importe quoi.

7. Oui, les réseaux sociaux sont de formidables relais pour des causes aussi nobles que le soutien aux populations victimes de catastrophes naturelles, l'écologie ou la défense des droits des animaux. Non, la publication dephotos-choc sanglantes, sans filtre et sans avertissement, n'est pas pour autant appréciée de tous.

8. Dans un tout autre domaine, certaines pages Facebook pourraient passer tout droit aux oubliettes: les arnaques plus ou moins bien ficelées qui promettent des iPhone en trois clics et des voitures de sport en partageant une photo. Ou en invitant tous ses amis à un quelconque événement.

9. Taylor Swift ne ressemble plus du tout à ça - on le saura! Pour amener l'internaute à cliquer sur un lien plus ou moins intéressant (et parfois dangereux!) , les plus grosses ficelles sont souvent les plus appréciées. Mais à force d'en user, elles finissent par s'effilocher. Alors charge aux community managers de faire preuve d'un peu plus d'inventivité en cette nouvelle année. 

 

Voici ce à quoi ressemble vraiment Taylor Swift sur sa dernière photo Instagram.

10. Et que dire des chaînes qui vous proposent de copier/coller un immense texte pour protéger ses photos contre Facebook, qui s'apprête à voler les images de tous ses utilisateurs? Aucune valeur juridique, beaucoup de pollution et encore plus d'énergie pour expliquer aux internautes bien intentionnés que leur initiative de partage ne sert à rien. Puisse la Saint-Sylvestre nous épargner cette plaie.

11. Par solidarité, les réseaux pourraient d'ailleurs proposer un filtre «ne plus afficher les photos de pieds au soleil pendant les heures de travail.» Si on pouvait également masquer les clichés de belles assiettes bien garniesassorties du tag #Foodporn quand il reste encore une heure à attendre avant le déjeuner... ce serait parfait.

12. Allez, on refuse tous les selfies avec des animaux (que fait cet humain inutile à côté du ravissant chaton que l'on veut admirer?), ceux qui montrent une perte de poids spectaculaire et culpabilisatrice, ceux affichent unduckface géant - ou un fish gape... Trop de selfies tuent les selfies.

 

Il va être difficile de demander à Kim Kardashian de collaborer à une quelconque campagne anti-duckface.

13. Pitié, aidez-nous à faire taire tous ceux qui rêvent de nous hurler qui sera le prochain mort de Game of Thrones, le méchant du nouveau Star Wars ou pourquoi Grey's Anatomy ne sera plus jamais comme avant. En 2016, sus aux spoilers.

En 2016, vaincre les spoilers tu devras.

En 2016, vaincre les spoilers tu devras.

14. Tout aussi rageant? Le tweet qui promet un article excitant, déjà RT des dizaines de fois, et qui pointe vers un lien... cassé.

15. Les MILLIONS de messages sur les One Direction, qui placent en trending topic #SophiamIsEngaged , #5YearsOfOneDirection ou encore l'énigmatique #WeKnowTheTruth (... une sombre affaire de sextape). C'est l'overdose.

16. Mais, cher Facebook, cher Twitter, il faut vous faire un aveu. En 2015, le flot ininterrompu de messages de recherche de personnes disparues après l'attentat du Bataclan nous a tous fait frémir. Les témoignages des survivants nous ont tous glacés. Alors, à tout prendre, si 2016 nous propose un peu plus de notifications Fruit Ninja et un peu moins de #PrayForParis, c'est que l'année n'aura pas été si pourrie. 

 Lefigaro

Commenter cet article

Archives