Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces pour booster ses défenses avant l'hiver

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Décembre 2015, 11:38am

Catégories : #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE, #HIVER

10 astuces pour booster ses défenses avant l'hiver

Moral dans les chaussettes et nez qui coule. L'arrivée de l'hiver entraîne un coup de mou. Mais des réflexes simples peuvent éviter que cela ne se transforme en maladie. Voici 10 conseils clés pour booster son corps, afin d'affronter la saison froide.

Vous êtes déjà cernés par vos collègues de bureau tout reniflant et éternuant. Il vous arrive même de vous réveiller en sursaut après la pause déjeuner, les touches du clavier imprimées sur le front. Mais cet état d'épuisement pourrait bien s'installer si vous ne prenez pas tout de suite de bonnes habitudes pour accueillir la saison qui arrive. Voici quelques conseils, appuyés par les recommandations du Dr Corinne Chicheportiche-Ayache et de la praticienne de santé naturopathe Vanessa Lopez, pour remplir ses placards d'aliments garants de notre santé cet hiver.

Les agrumes

Ces fruits parfumés sont naturellement riches en antioxydants, en potassium et en calcium. «Ils ont un faible apport calorique et d'excellentes qualité nutritionnelles. On y trouve beaucoup de vitamine C et de flavonoïdes qui renforcent les défenses immunitaires. «Ces antioxydants agissent contre les facteurs environnementaux comme la pollution ou le tabac», explique le Dr. Chicheportiche-Ayache. On préfère les manger crus pour également profiter de leur richesse en fibres. En cas de traitement médicamenteux, attention tout de même au pamplemousse qui porurait bloquer leur bon fonctionnement.

La gelée royale

Cet elixir de vie concentre protéines, gras, oligo-éléments et surtout vitamines qui viennent fortifier l'organisme et agissent contre le stress et la fatigue. «C'est une véritable cure de jouvence grâce à ses sucres rapides de bonne qualité sans avoir une glycémie trop élevée,et aide notamment contre les infllamations les plus fréquentes de l'hiver», ajoute la spécialiste. Trouvée en pharmacie sous forme lyophilisée (100g à 150g par jour) ou d'ampoules parfaitement dosées, on en prend en cure de 4 à 6 semaines tous les matins, avant le petit-déjeuner. Si on veut augmenter la dose, il faut le faire de façon progressive pour ne pas développer d'allergie.

Le miel

Cet autre produit des abeilles contient lui aussi des nutriments essentiels. «Son faible indice glycémique ne favorise pas le stockage de graisses. En plus d'être une source importante de flavonoïdes, le miel a un effet probiotique: il peut contribuer à maintenir un bon équilibre de la flore intestinale». Entre toutes ses variétés, on privilégie le miel de manuka: «Il aurait de meilleures propriétés cicatrisantes, antibacteriennes et antiinflammatoires».

Le magnésium

Faire le plein de magnésium n'est pas plus une excuse pour s'enfiler une tablette entière de chocolat . «Il faudrait au moins deux tablettes par jour de chocolat noir pour atteindre les 400 milligrammes d'apports journaliers recommandés en magnésium», avertit le docteur. On veille donc à varier les sources avec la famille des oléagineux: soja, sésame, amande. «Et les noix du Brésil comptent parmi les plus riches en magnésium.»

Le ginseng

Cette racine donne un vrai effet coup de fouet tout en stimulant le système immunitaire, consommée en gélules pendant une cure d'un mois environ. Ou en décoction à partir de racines finement coupées: 3 grammes par demi litre d'eau afin de libérer ses principes actifs. En plus de booster nos défenses, «il stabiliserait aussi les dysfonctionnements érectiles et aurait tendance à améliorer les capacités de concentration». Les femmes enceintes, qui allaitent, les personnes souffrant d'hypertension, d'obésité, d'insomnie ou suivant un traitement anticoagulant ne doivent pas en consommer. Demandez toujours l'avis de votre médecin.

Le maté

Une tisane de maté peut remplacer le thé et le café grâce à la matéine que contient cette plante sud-américaine et qui donne un bon coup de boost. «Si on veille à ne pas le faire bouillir, on peut bénéficier de ses nombreux antioxydants, de son effet purifiant et bénéfique sur les performances cognitives. Le maté agirait comme un protecteur d'un point de vue cardiovasculaire». Suivants les mêmes contrindications que le café, les femmes enceintes, les personnes souffrant de palpitations et d'hypertension ne doivent pas en consommer. Demandez toujours l'avis de votre médecin.

 

L'ail

Idéalement consommé cru, ce condiment aide le système immunitaire grâce à ses vertus antibactériennes, antiparasitaires et antivirales. «Très riche en antioxydant, cet aliment anticancer a prouvé son efficacité contre les cancers du tube digestif». Associé à un traitement médicamenteux anticoagulant, l'ailest toutefois susceptible d'augmenter les risques de saignements.

La luminothérapie

La luminothérapie permet de lutter contre la baisse de moral qui accompagne l'arrivée des saisons froides dont les jours sont plus sombres. S'exposer à la luminothérapie permet de réguler la production de mélatonine, l'hormone du sommeil. «Chez les déprimés saisonniers, on a remarqué que l'horloge biologique interne fonctionnait mal et qu'on avait un décalage de phase. Ils ont tendance à prolonger leur nuit longtemps après l'heure à laquelle ils se lèvent normalement», précise à Madame Figaro Laurent Chneiweiss (1), psychiatre et spécialiste des troubles du rythme veille-sommeil. Si l'on craint de faire partie des 20% de la population souffrant de ce type de blues, on peut donc acheter ou louer une lampe spécifique, et sur les conseils de son médecin, s'exposer à heure fixe (qu'on détermine sur les conseils de son médecin) chaque matin une trentaine de minutes à une certaine intensité (entre 5000 et 10.000 lux) pendant un mois.

Les compléments alimentaires

Pour se préparer à accueillir l'hiver comme il se doit, on n'hésite pas à faire un tour à la pharmacie pour choisir des compléments alimentaires en fonction de ses craintes. À base de ginseng pour son effet coup de fouet ou de magnésium contre l'anxiété, ces cocktails de nutriments et d'oligoélements répondent à nos besoins de façon millimétrée.

Les huiles essentielles

Concentrées de principes actifs, les huiles essentielles représentent une solution naturelle pour prévenir les maladies. «L'idéal est de les diffuser tous les jours dans un diffuseur en utilisant un mélange d'huiles essentielles oxygénantes, bactéricides, anti-bactériennes, anti-virales, anti-fongiques, expectorantes. Le mieux est d'alterner, afin d'apporter des bienfaits différents à notre organisme», explique la praticienne de santé naturopathe Vanessa Lopez. En plus de parfumer la maison, ces huiles peuvent également être ingérées ou servir pour des massages à même la peau si elles sont correctement utilisées pour prévenir bronchites, angines et autres maux d'hiver, dès les premiers signes de refroidissement. «Il est primordial d'en respecter les doses sur les conseils d'un spécialiste, car elles sont photo-sensibilisantes et peuvent entraîner des problèmes respiratoires, des irritations, des allergies voire des convulsions si elles sont mal employées. Il faut être encore plus prudent pour les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les malades» met en garde la naturopathe. 

 Lefigaro

Commenter cet article

Archives