Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces pour arrêter d'être trop gentil (le)

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Décembre 2015, 01:26am

Catégories : #ASTUCES, #RELATIONS, #HEUREUX, #DEVELOPPEMENT

10 astuces pour arrêter d'être trop gentil (le)

Vous êtes gentille, très gentille. C’est peut-être une qualité de prime abord, mais ça finit par vous nuire car finalement, vous êtes TROP gentille. Et vous en avez marre de vous faire avoir ! C’est pourquoi Fourchette et Bikini vous conseille 10 astuces pour arrêter d’être une bonne poire.
 

1. Se tenir à ce qu’on a prévu

Quand il y a un truc à faire au dernier moment, c’est toujours à vous qu’on fait appel. Alors maintenant, fixez-vous un emploi du temps bien précis et respectez-le ! Et tant pis si votre amie Stéphanie est en pantalon pour son 3ème rencard de la semaine, non vous n’avez pas le temps de faire un détour chez elle pour lui déposer votre petite robe en soie rose !
 

2. Renvoyer à quelqu’un d’autre

Comme on le disait, c’est toujours à vous qu’on s’en remet quand on a besoin d’aide. Alors, sans devenir une horrible égoïste sans cœur, vous pouvez tout à fait refuser de filer un Nième coup de main. Et pourquoi pas renvoyer la demande à un autre ? C’est vrai ça, votre collègue Mathieu, on ne lui demande jamais rien à lui ! Alors le dossier Machin dont personne ne veut, il n’a qu’à s’en occuper !
 

3. Inverser les rôles

Stéphanie vous considère comme la bonne copine qui ne refuse jamais rien ? Demandez-lui de vous dépanner de la même manière ! Pareil pour vos collègues qui ont tendance à se reposer sur vous, la gentille qui accepte tout. Et vous verrez, quand la bonne poire de service se met à jouer à ce même jeu avec les autres, elle devient étrangement bien moins sollicitée… Comme par miracle !
 

4. S’entraîner à dire « non »

Une bonne poire, ça dit toujours « oui ». Pour tout, à tout le monde et tout le temps. Alors stop, apprenez à dire « non » et si ce n’est pas naturel chez vous, entraînez-vous devant le miroir ou au volant le matin dans les bouchons (sauf si vous faites du covoiturage !). Ça va vous paraître bizarre et un peu fou, mais ça vous aidera à vous familiariser avec ce mot si magique.
 

5. Opter pour la méthode Coué

Vous connaissez la méthode Coué ? Vous savez, la technique d’auto-persuasion qui consiste à se répéter des pensées afin qu’elles se réalisent. Eh bien vous pouvez la tester, par exemple en vous répétant dix fois chaque matin « je ne vais plus accepter tout ce qu’on me demande », « seule moi décide de ce que j’ai à faire » ou carrément « je ne suis pas une bonne poire » !
 

6. Préparer une liste d’excuses (valables)

Vous ne parvenez pas à dire « non » de manière spontanée ? Et quand vous avez envie d’exprimer un refus, vous paniquez et n’arrivez pas à formuler un argument valable pour justifier ce refus. Dans ce cas, vous pouvez dresser une liste d’excuses à sortir du tac au tac quand on vous sollicitera. Ça vous facilitera la tâche et finira par vous sembler naturel.

7. Trouver des excuses bidon (lâches mais marrantes)

L’humour aide à se sortir de toutes les situations, y compris dans celles où l’on vous prend pour le larbin de service. Si vous n’arrivez pas à refuser quelque chose de manière sérieuse, choisissez de faire rire et ça passera mieux ! « Tu pourrais finir ce boulot pour moi ? – Ah non désolée, j’ai piscine ». Les choses sont claires, et pas de confrontation !
 

8. Se moquer des bonnes poires des séries TV

Dans une comédie ou une série un peu légère, il y a toujours un personnage qui se fait rouler par tout le monde, le (trop) gentil de service que tout le monde aime mais que personne ne respecte. Eh bien moquez-vous de lui ! Ça vous fera du bien, ça ne blessera personne (on rappelle qu’il s’agit de fiction !) et puis ça vous motivera pour ne pas ou ne plus lui ressembler.
 

9. Exprimer son étonnement

Si on vous sollicite une fois de plus comme si le fait que vous alliez accepter était tout à fait évident et acquis, montrez que vous êtes surprise. « Quoi ? Tu me demandes ça à moi ? ». Sans agressivité, juste avec étonnement (en ayant l’air sincère de préférence !). Ainsi vous dérouterez le demandeur et remettrez en question chez lui ce qu’il croyait indubitable.
 

10. Gueuler un bon coup

Bon, on est d’accord, comme astuce révélant d’une fine analyse psychologique, il y a mieux. Mais n’empêche, trop c’est trop. Alors si malgré vos efforts pour vous faire respecter, vous continuez à être considérée comme une bonne poire, lâchez-vous et poussez une gueulante qui, si elle est légitime, aura le mérite de vous soulager et de remettre les pendules à l’heure. Non mais !
 

://www.fourchette-et-bikini.fr/

Commenter cet article

Archives