Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le mystère de l'empathie résolu par la science

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Novembre 2015, 18:57pm

Catégories : #SCIENCE, #RELATIONS

Voir quelqu'un souffrir provoquerait la même réaction dans le cerveau que l'expérience physique de la douleur.

Le mystère de l'empathie résolu par la science

Pour comprendre un peu plus le mécanisme neurobiologique à l'œuvre dans le processus d'empathie, des chercheurs autrichiens ont réalisé une expérience complexe mais avec des résultats significatifs : ils ont vérifié si la "manipulation" donne un changement équivalent à l'empathie face à la douleur.

"C'est ce stratagème qui nous a permis de conclure avec grande certitude que l'empathie s'appuie sur la simulation", explique Claus Lamm du département de méthode de recherche et de psychologie basique à l'université de Vienne en Autriche.

L'étude, publiée dans les PNAS, menée sur 100 participants a consisté en deux expériences : dans la première un comprimé placebo présenté comme un antidouleur a été fourni aux participants. L'objectif : savoir si l'effet placebo, dont l'impact psychologique peut avoir un effet anti-douleur, agissait aussi sur l'empathie face à la douleur d'autrui.

Un placebo contre l'empathie

Dans la seconde expérience, les chercheurs ont donné aux participants un comprimé qui bloquait les récepteurs d'opioïdes et donc réduisait les effets des antidouleurs. Il s'est avéré que ces inhibiteurs des effets anti-douleurs ont aussi réussi à réduire l'empathie face à la douleur d'autrui. Autrement dit, de la même manière qu'il serait possible de réduire la sensibilité face à la douleur, il serait possible également d'influer sur l'empathie. Un placebo contre la douleur fonctionnerait aussi sur l'empathie.

"Ce résultat suggère fortement une implication du système opioïde dans l'"empathie-placebo", ce qui constitue une étape importante dans la meilleure compréhension du mécanisme de l'empathie", explique le Dr Lamm. 

 Topsante

Commenter cet article

Archives