Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 Facons de vaincre les djinns

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Novembre 2015, 09:09am

Catégories : #ASTUCES, #RELIGION, #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 Facons de vaincre les djinns

Allah a préféré les hommes aux djinns car Allah dit aux anges : « Je vais mettre un calife sur terre » (Baqara) alors que les djinns étaient déjà sur terre. Donc ce n’est pas le djinn qui est le calife d’Allah sur terre mais l’homme. Dès qu’Allah a créé Adam, Allah a ordonné à Iblis de se prosterner devant Adam mais n’a pas ordonné à Adam de se prosterner devant Iblis. Ensuite tous les prophètes qu’Allah a envoyés sont uniquement des humains, il n’y a jamais eu de prophète djinn, les hommes étaient prophètes pour les hommes et pour les djinns. Donc Allah a préféré les hommes aux djinns. Il y a maintenant une autre réalité : quelle que soit la façon qu’un djinn attaque un humain, on peut facilement le dominer et même le tuer. La façon la plus courante est dans les rêves : tu rêves un chien qui t’attaque, un serpent, des soldats, etc. Ce sont les djinns qui viennent ainsi – mais parfois c’est le sorcier qui attaque dans le rêve. Si en le voyant, tu as le réflexe de dire : « Bismillah ! Allahou akbar ! » ou de lire le Coran, ça va le bloquer, il va s’arrêter puis s’enfuir. Donc il faut l’attraper d’abord puis lire le Coran , de préférence ayat korsi jusqu’à ce qu’il meurt. Pour faire cela, il faut se préparer avant de dormir : réciter ayat korsi, puis les trois qoul dans vos mains et essuyer votre corps, refaire cela trois fois, puis ajouter « aynama takounou yati bikoumou Allahou jami’an inna Allaha ‘ala koulli chay’in qadir » (baqara 148), qui signifie : « Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous, car Allah est capable de tout », autant que vous pouvez, jusqu’à 100 fois, et demandez à Allah de vous ramener les djinns qui vous fatiguent en rêve et de vous donner la force de les vaincre. Dès que tu les vois en rêve, attrape-les et récite jusqu’à ce qu’ils soient morts. Même si c’est quelqu’un d’autre qui a un problème de djinns, si c’est ton enfant qui crie la nuit, ou ta femme qui voit des maris de nuit, ou ta mère qui entend des voix qui la perturbent, tu peux toi-même demander à Allah de les ramener dans ton rêve, les attraper, les tuer et la personne sera soulagée. Pour les sorciers, on peut les attraper exactement de la même façon dans les rêves, puis tu va le tuer soit avec le Coran soit avec les mains soit avec un couteau ou une autre arme. Il y a des sorciers qui sont morts suite à cela, d’autres qui ont eu des accidents très graves et d’autres pour lesquels on n’a rien vu. En tous cas essayez.

La deuxième façon qu’un djinn attaque un humain est que certains pendant le sommeil ou en s’endormant sentent une force qui les paralyse : ils ne peuvent plus bouger, ils ne peuvent plus parler, et parfois même ils ne peuvent plus respirer. Ce sont effectivement les djinns qui provoquent cela. Que vas-tu faire ? Tout d’abord, tu vas l’attraper. Comment peux-tu l’attraper alors que tu es toi-même bloqué ? Tu vas serrer les mains, essayer seulement de serrer les mains avec l’intention de le saisir. Une fois que tu as fait cela, tu commences à réciter dans ta tête : « Allahou la ilaha illa houwa alhayyoul-qayyoum… » ayat al-koursi ; puisque ta langue est bloquée, tu laisses la langue et tu récites dans ta tête jusqu’à ce que ta langue se débloque. Tu récites alors avec la langue et tu ne lâches pas, tu serres les mains et tu récites jusqu’à ce qu’il soit mort et c’est terminé sur place. Des fois on me demande comment on peut être sûr qu’il est réellement mort ? Effectivement, on ne peut pas savoir : des fois en sentant la mort, il s’enfuit. Mais même dans ce cas, il ne reviendra plus in cha Allah, vous êtes débarrassés.

Le troisième cas est quand les djinns apparaissent dans notre vie. On ne peut pas voir les djinns dans leur forme naturelle, c’est comme si vous me demandez quelle est la forme d’un parfum ou d’une musique : ils n’en ont pas, ils se définissent autrement. Mais il arrive que les djinns se matérialisent pour apparaître dans notre vie sous forme de serpent, de chien, de chat, d’oiseau ou d’humain, comme ce fut le cas pour Abou Hourayra, qu’Allah l’agrée. Donc si vous voyez cela, un être bizarre, un peu effrayant et qui semble mystique, que devez-vous faire ? Sachez que les djinns ne peuvent pas apparaître ou disparaître tant qu’on les regarde : tu ne peux pas regarder un endroit vide et un djinn va apparaître devant toi. Il faut que tu regardes ailleurs, puis tu te retournes et tout à coup il y a un homme ou un animal, tu ne sais pas comment il est venu là. Et une fois qu’ils sont là, ils ne peuvent pas disparaître sous tes yeux : il faut que tu regardes ailleurs et quand tu te retournes, il a disparu. Donc si tu vois cette chose bizarre, mystique, un peu effrayante, et que tu suspectes que ce soit un djinn – ou un sorcier-que vas-tu faire ? Tout d’abord tu vas le regarder fixement dans les yeux. A partir du moment où tu le regardes fixement, il ne peut plus partir, tu l’as attrapé juste avec ton regard. Puis tu récites ayat al-korsi– si tu ne connais pas, récite la Fatiha – et si c’est un mauvais djinn ou un diable ou qu’il voulait te faire du mal, tu vas continuer jusqu’à ce qu’il meurt et c’est fini ainsi.

 

 

Le quatrième cas est la possession : la personne tombe en transes, se débat, les djinns parlent, etc. Alors vous tenez la personne, vous frappez son cou doucement avec le revers de la main comme si tu as une machette et tu lui tranches la tête. Effectivement, au bout de quelques minutes, le djinn va sentir sa tête se couper et il va s’enfuir. Alors vous dites à la personne : maintenant on va demander à Allah de le ramener pour qu’on en finisse avec lui, on ne va pas le laisser jouer avec nous : chaque fois il vient et chaque fois il s’en va. Tu récites : « aynama… » jusqu’à ce qu’il soit revenu. Là, la situation s’est inversée : au lieu que ce soit le djinn qui possède la personne, c’est la personne qui possède le djinn, car c’est nous qui l’avons fait venir par la force d’Allah et du Coran. Et cette fois-ci nous allons réciter et frapper le cou et il ne pourra pas s’enfuir, donc on va continuer jusqu’à ce que soit il meurt soit il se convertisse et il n’y a pas de troisième option. Une fois que cela est fait, on va demander à Allah de ramener tous les djinns d’où viennent celui-là : si c’est un djinn de la maison, on demande à Allah de ramener tous les djinns qu’il y a dans la maison ; si c’est un sorcier qui l’a envoyé, on demande à Allah de ramener tous les djinns qui restent chez le sorcier ; si c’est un djinn d’un pacte que les ancêtres ont fait avec les djinns, on demande à Allah de ramener tous les djinns dans ce pacte ; si c’est un djinn que les gens adorent au niveau du fétiche, du fleuve, de la forêt ou de la montagne, on demande à Allah de ramener tous les djinns que les gens adorent là-bas. Une fois qu’ils sont tous là, on va discuter avec eux jusqu’à ce qu’ils soient musulmans. Une fois que tout cela a été fait, le malade peut devenir un capteur.

La cinquième méthode est « la mentale ». Tu vas t’adresser au djinn et lui parler jusqu’à le convaincre. Par exemple, dans le cas d’un djinn amoureux, tu vas lui parler avant de dormir, même si tu ne l’entends pas et vois pas, il t’entend et te voit, et quand on s’adresse à eux, ça les oblige à écouter. C’est comme si tu pries et des gens discutent à côté, ça te dérange mais tu peux essayer de te concentrer. Mais si tu pries et quelqu’un se met à te parler : « Ce n’est pas comme ça qu’on prie, tes habits sont sales, etc. » alors tu ne peux plus du tout te concentrer et tu es obligé de l’écouter malgré toi. C’est ainsi que les djinns sont obligés d’écouter quand on s’adresse à eux. Donc tu lui dis : « Hé toi, le djinn qui vient dans mes rêves, viens par ici, j’ai à te parler. Le mariage entre un djinn et un humain n’est pas possible », et tu lis verset 21 sourate 30 : « Parmi ses signes, Il vous a créé de vous-mêmes des épouses (ou des époux) ... » Tu répètes jusqu’à ce que tu sentes que ça a agi sur lui. Puis tu dis : « Si c’est un pacte ou une sorcellerie qui t’a ramené sur moi alors écoute », et tu récites verset 1 sourate 9 pour effacer le pacte. Quand tu as fini, tu dis : « Maintennat si je te vois encore une fois dans mes rêves, je te tue ! » Et tu dors. Si vous avez des « Khamb – autels de sacrifice et d’adoration des djinns » chez vous et que vous avez peur de les jeter ou vous ne pouvez pas parce que ce n’est pas à vous, allez vers eux et dites : « Hé les djinns, vous voulez les sacrifices ? Ecoutez ! » Et tu récites versets 162 et 163 sourate 6 : « Dis : ma prière, mon sacrifice, ma vie et ma mort sont pour Allah… » pendant longtemps jusqu’à ce que tous les sacrifices qui ont été offerts aux djinns soient détruits et qu’ils soient tous convertis. Ainsi de suite, vous pouvez adapter cette méthode à toutes les situations et utiliser les versets du captage pour chaque cas, 

http://benhalimaabderraouf.fr

Commenter cet article

Archives