Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


23 astuces pour avoir l'air moins fatiguée

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Novembre 2015, 00:18am

Catégories : #ASTUCES, #BEAUTÉ, #CORPS, #SANTE-BIEN-ETRE

23 astuces pour avoir l'air moins fatiguée

Teint terne, cernes et taches, rien de tel pour ne plus se supporter dans le miroir et afficher dix ans de plus au compteur ! Et pourtant, il y a des astuces à adopter pour retrouver éclat et bonne mine. Suivez le guide !

QU'EST-CE QUI NOUS OBSÈDE ?

Qu’est-ce qui obsède les Asiatiques ? Un teint parfait. Qu’est-ce qui fait courir les Américaines ? Un brushing freak control. Et les Françaises ? Ne pas avoir l’air fatiguées !

 

De l’esthéticienne au dermatologue, du make-up artist au chirurgien esthétique, tous les spécialistes confirment. Joëlle Ciocco, épidermologue réputée, voit quotidiennement des femmes qui souhaitent « effacer toute fatigue de leurs traits ». Ce que nous voulons, ce n’est pas une peau ferme et tendue comme celle d’une ado ni un hâle parfait en toute circonstance.

Ce qui nous fait fantasmer, c’est le parfait mix teint frais + joues légèrement rosées + absence de cernes et de poches + pas de rides et de ridules. Bref, ce qui, en principe, n’est plus qu’un rêve passé une trentaine d’années quand le rythme professionnel, la pollution, les nuits raccourcies par les enfants et le manque de repos nous plombent! Directrice de la com scientifique de Lancôme, Véronique Delvigne met en corrélation la montée en puissance de cette beauty fixette, depuis le milieu des années 90, avec le durcissement de la société. « Ce que l’on voit monter, c’est une angoisse face au stress social et professionnel qui, d’un point de vue esthétique, se cristallise sur la fatigue exprimée par nos vi sages », explique-t-elle.

Pourquoi ? « Nous sommes soumis à un rythme professionnel effrayant, harcelés par les mails et le téléphone, nous manquons de sommeil. Cela se traduit par une perte de tonicité de la peau, des yeux marqués, des pores dilatés, un teint terne… Or, nous n’avons pas le droit de paraître fatigué dans une société glorifiant la performance. D’où le boom des pro duits antifatigue au début des années 2000 et, de manière plus positive, pro-jeunesse depuis peu. » Bonne nouvelle, le combat n’est pas perdu d’avance. Alimentation, coiffure, make-up, mode, bienêtre, voici notre best of!

COSMÉTO

On se donne des petites claques pour bien réveiller sa peauLa gourou « belle peau » du Tout-Paris, Joëlle Ciocco, n’est pas pour les massages at home super sophistiqués.Son conseil : de gentilles petites claques sur le visage après le nettoyage du matin et le rose aux joues revient, de même qu’une sensation de peau plus tonique.

On s’applique un sérum comme un shoot d’éclat Ce sérum perfecteur, glissé sous la crème de jour, concentre le meilleur de ce qui se fait pour déterrer la mauvaise mine : vitamine C et réglisse éclaircissantes, extrait de ginseng boosteur de microcirculation et acide hyaluronique super hydratant. On est pour !(Radiance Perfecting Serum de REN.)

On se fait un masque pour avoir l’air reposéeBourrées d’agents hydratants et lissants, ces formules bien fraîches défroissent les traits et repulpent l’épiderme en quelques minutes pour un résultat baby face qui fait illusion. A dégainer les matins difficiles ou avant une mondanité. (Nos must have : Meso Mask de Filorga, HydraSparkling Masque de Givenchy, Masque Fleurs de Lumière de L’Occitane.)

MODE

On se met un bijou comme un blush« Les boucles d’oreilles ont un effet coup d’éclat immédiat. Le collier ras du cou marche bien aussi », constate la créatrice de bijoux Marie-Hélène de Taillac. Ses conseils pour bien choisir les pierres : pour des jeunes femmes, les pierres de couleur comme la tourmaline rose, la rubellite rose vif, la spinelle rouge ou l’émeraude très claire marchent très bien. Pour des femmes plus mûres ou plus timides, l’or, les diamants ou les perles ont fait leurs preuves.Avec de la couleur, on préfère les boucles d’oreilles assez longues, qui ont un effet blush. Si on opte pour l’or, les perles ou le diamant, une simple petite pierre sur le lobe suffit.

On enfile un top vif pour un effet « glow»Le truc infaillible quand on se trouve une tête d’endive, c’est d’adopter la couleur, même si on a plutôt envie de se planquer dans du noir. Fuchsia, framboise, rouge coquelicot, rose indien, c’est comme le rouge à lèvres : plus ça claque, plus ça rejaillit sur le visage, qui semble alors tout frais. Si on a le teint mat ou des taches de rousseur, les tons corail ou orangé marchent aussi très bien. A adopter en top, en robe ou en petite touche avec un foulard noué de façon loose autour du cou. Et si on est vraiment « allergique » aux pigments, la chemise bien blanche, chère à Lauren Hutton, reste un classique en matière de lumière.

BIEN-ÊTRE

On stimule son cou pour drainer son visageDoper l’évacuation des toxines, on dit oui! Réflexologue, Gwenn Libouban* recommande de descendre doucement le long de ses oreilles prises entre l’index et le majeur, puis de faire glisser ses mains sur le cou, avant de «pomper» avec la pulpe des doigts dans le creux des clavicules.* www.la-maison-de-gwenn.com

On se masse les mains pour se redresserLes paumes représentent l’abdomen, les poignets sont liés au bassin, le dos des mains influe sur la cage thoracique, le centre des mains représente le plexus solaire. Les masser chasse instantanément la fatigue,aide à se redresser à améliorer la respiration. C.Q.F.D. !

On fait des grimaces pour se détendreRien de tel pour détendre le visage, faire travailler les muscles et décontracter les joues, le front et la bouche. Tirez la langue, froncez le nez, criez… tout est permis !

ALIMENTATION*

On fait le plein de bêtacarotène pour faire monter le hâleCarotte, mangue, papaye, melon, abricot… tous contiennent du bêtacarotène, le précurseur de la vitamine A, qui protège la peau des rayons ultraviolets, rosit le teint et prépare le bronzage. On en consomme à volonté, de préférence crus !

On zappe les graisses pour alléger la digestionNon pas entièrement (la vie serait trop triste !), mais on élimine les fritures, les fromages cuits, les charcuteries, les sauces… tout ce qui alourdit la digestion, donc plombe le teint.

On se vitamine pour chasser les cernesLa coloration sombre des cernes découle d’une mauvaise microcirculation. On la booste avec de la vitamine C (kiwi, agrumes, cassis, poivron, persil, citron…), qui renforce les parois des vaisseaux sanguins. Autre option, penser à la vitamine E (huile de pépins de raisin ou de colza, noix, amandes, noisettes, beurre…), qui agit également sur la circulation.

On diminue la consommation de sucre pour garder la peau élastiquePourquoi ? Parce que, sous ses dehors sweety, le sucre est le pire ennemi de la peau via la glycation, un facteur de vieillissement accéléré des tissus. Envie d’une touche sucrée ? Préférer le fructose et le sirop d’agave, aux index glycémiques bas.

On prend soin de ses intestins pour assainir son organismeParce que c’est là que la digestion bat son plein et que le teint se ternit en cas de microbiote affaibli !La solution ? Lui fournir régulièrement des probiotiques (micro-organismes présents dans les intestins) via les laits fermentés, le yaourt et la choucroute, ainsi que desprébiotiques, fibres solubles présentes dans l’artichaut, la banane, l’avoine, l’asperge, le poireau, qui nourriront les probiotiques !

On évite l’alcool et le tabac pour dégriser son teintTant le tabac que l’alcool plombent vite le teint le plus naturellement rose… En pratique, on limite sa consommation à un ou deux verres deux fois par semaine et on stoppe le tabac fissa !

* Merci au Dr Catherine Serfaty-Lacrosnière, nutritionniste et auteure des « Secrets de l’alimentation anti-inflammatoire » (éd. Albin Michel).

MAKE-UP

On efface les cernes pour allumer son regardDans son livre « Make-up Manual », Bobbi Brown plébiscite l’anticernes : LE produit qui peut instantanément lifter et éclairer le visage. Pile ce qu’il faut quand le teint frôle le burn-out. Plutôt que de rentrer dans des histoires de colorimétrie qui filent la migraine, le bon plan, c’est d’opter pour les correcteurs lumière, super chargés en pigments flouteurs et dont la teinte est universelle ou se choisit facilement, en fonction de l’intensité de sa carnation. On concentre l’application dans le coin interne de l’oeil et là c’est creusé. Un coup de mascara en plus, c’est bluffant. (Nos must have : Rénergie Yeux Multiple Lift de Lancôme, Touche Eclat d’Yves Saint Laurent, Kit Anti-Cernes de Bobbi Brown.)

On « photoshope » ses paupières pour les tonifierAvec ces bases de maquillage hyper ciblées, adieu les petites rougeurs qui donnent l’air d’avoir passé la nuit devant son ordi. On les estompe sur la paupière mobile en insistant bien à la racine des cils, et c’est gagné. (Nos must have : Ombre Eclat Base Paupières de Guerlain,Base Paupières Tenue Extrême d’Estée Lauder.)

On triche pour hâler bienPourquoi Gisele n’a jamais l’air crevée, même avec un bébé ? C’est parce qu’elle affiche, quoi qu’il arrive, un teint doré. Pas over-bronzé, ça durcit les traits, mais hâlé healthy, comme après un week-end au grand air. Ce qui coûte nettement moins cher qu’un aller-retour en bord de mer, ce sont les bronzeurs cosmétiques : autobronzants, gels teintés ou « poudres de soleil », à utiliser moderato.Le coup de pinceau des pros pour booster la bonne mine : utiliser ces bronzeurs sur l’ensemble du visage et compléter par un voile de blush rose rougi sur les pommettes. Le produit facile, c’est cette poudre qui compile trois tons soleil et un rose healthy (Soleil Tan « Bronze Rosé » de Chanel

On travaille ses sourcils pour ouvrir son regardRedessinés au crayon par le haut et bien brossés, les sourcils ouvrent et liftent le regard instantanément. C’est easy et très payant.

On rit rouge pour rayonnerSi le rouge fait parfois peur, c’est la couleur qui dynamise et fait le plus rayonner le visage. Vermillon, coquelicot, corail, les tons tirant légèrement sur l’orangé sont plus flatteurs que les rouges froids, qui peuvent durcir. A choisir en texture satinée ou semi-mate. « L’application se fait de façon uniforme sur une bouche bien hydratée », conseille Max Delorme chez Gemey-Maybelline. Pour les timides, un baume coloré framboise fait aussi de l’effet.

CHEVEUX

On fait briller ses cheveux, donc on illumine son visageQuand le cheveu est terne et qu’il « crêpouille », on peut avoir la meilleure mine du monde, ça ne se voit pas. Ce qu’il faut, c’est une fibre bien lustrée. Le bon trio: un masque profond une fois par semaine, un bon après-shampooing (bien hydratant mais peu siliconé) après chaque lavage et une crème de jour capillaire sans rinçage à effet glow au quotidien. (Nos must have : Crème Brillance de Fekkai, Crème Eclat Naturel de Leonor Greyl.)

On s’autorise un coup de soleil pour se donner du pepsLa technique du coloriste Romain pour faire gagner quelques watts au visage ? Un léger balayage avec des tons chauds, donc solaires, donc éclat: miel ou blond doré sur une base claire, chocolat ou caramel avec des cheveux foncés. On éclaircit d’un ton à un ton et demi en insistant sur les mèches en bordure du visage. A fuir, les reflets froids ou les blonds très clairs, trendy mais pas forcément pepsy.

On passe au dégradé à la Freja pour lifter ses traits«Sur cheveux longs ou avec un carré, c’est le bon coup de ciseaux pour obtenir un effet lift qui défatigue. Et avec des cheveux très courts, on adopte une petite frange effilée pour un côté gamine», recommande le coiffeur Laurent Dufourg, du salon Privé, à Hollywood, très prisé des stars. On privilégie les coiffages avec mouvement de côté ou vers l’arrière et on évite la raie au milieu, qui attriste les traits.

On fleurit sa chevelure pour se redonner le moralLe headband Liberty ou la barrette fleurie piquée de côté dans une fausse frange ou dans une masse de boucles apportent couleur et bonne humeur, sauvant l’allure de la déprime.

 Elle.fr

Commenter cet article

Archives