Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 bienfaits de dire « non »

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Octobre 2015, 05:42am

Catégories : #RELATIONS, #DEVELOPPEMENT

3 bienfaits de dire « non »

Pour beaucoup de parents, dont moi, entendre le mot «non» de la bouche de notre enfant annonce une crise monumentale.

Nous enseignons à nos enfants à dire «oui maman» et «oui papa» la majorité du temps.

Récemment, j'étais au marché avec mes enfants et au moment où nous sommes passés dans les pâtisseries, ils ont commencé à chigner à l'unisson : «S'il-vous-plaît, maman, s'il-vous-plaît, on peut avoir un biscuit?»

J'ai alors répondu tout simplement : «Non les enfants, pas aujourd'hui» et nous avons continué notre chemin.

L'homme derrière le comptoir s'est exclamé: «Wow, bien joué madame.» Je vois rarement des parents dire non à leurs enfants sans que ceux-ci fassent une crise.

Son commentaire m'a surprise. Ça semblait tout naturel pour moi de dire non à des gâteries qu'on ne se permet qu'aux occasions spéciales à la maison.

Pourtant, en tant que travailleuse autonome, j'ai du mal à dire non. Le fait que la venue des contrats est impossible à prévoir fait en sorte que j'accepte tout ce qui passe sans jamais dire non. C'est pourquoi j'ai vite appris que de dire oui à tout ne donnait pas toujours un résultat positif et, qu'au contraire, le fait de me surcharger de travail ne terminait jamais bien.

Voici donc quelques-unes de mes bonnes raisons de dire non :

1) Pour avoir plus de temps . Si vous prenez la peine de réfléchir avant de dire oui et que vous acceptez des mandats que vous êtes certain de pouvoir réaliser efficacement et dans les temps, alors vous aurez plus de facilité à équilibrer votre vie et à vous garder un peu de temps pour vous.

2) Montrez l'exemple. Dire non à vos enfants leur apprend la notion de balance. C'est important qu'ils apprennent en bas âge qu'ils ne peuvent pas tout avoir. Parfois, la réponse est non et c'est correct comme ça.

3) Choisir ce qui est le mieux pour vous. Dire non à des invitations chez des amis ou à des clients potentiels peut être difficile à première vue. Mais être honnête envers ce que vous avez réellement envie vous rendra plus heureux. Si vous ne pensez pas avoir l'énergie pour recevoir à souper ou sortir le week-end prochain, alors sachez dire non plutôt que d'accepter des invitations que vous regretterez plus tard.

Finalement, apprendre à dire non à vos enfants est un apprentissage et l'opportunité de leur apprendre le sens des responsabilités et la gestion d'une déception.

Alors, on commence dès aujourd'hui? 

 Huffingtonpost

Commenter cet article

Archives