Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 trucs que le rugby a à apprendre du foot quand il s'agit d'organiser une coupe du monde

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Octobre 2015, 12:17pm

Catégories : #SPORTS, #RUGBY, #FOOTBALL, #INSOLITE

10 trucs que le rugby a à apprendre du foot quand il s'agit d'organiser une coupe du monde

Ah les saintes valeurs de l'ovalie, vaste fourre-tout médiatique qui permet de masquer l'amateurisme de ce sport qui a encore tant à apprendre du ballon rond. Notre analyse en 10 points.


1. Ne pas interdire les vuvuzela et autres ambianceurs 
En Angleterre, on aime la ferveur populaire mais uniquement si elle sait se tenir. Afin de garantir le confort de tous, les organisateurs ont carrément interdit la présence en tribune des cornemuses, des grands chapeaux irlandais et des larges drapeaux ! Si ça continue, ne seront bientôt plus autorisés que les pulls en cachemire autour du cou !
2. Arrêter de prendre des types recalés du stand up pour arbitrer des rencontres
Il suffit de filer un micro à un arbitre pour qu'il prenne la confiance. Même entouré de godzillas, l'homme en noir se transforme en prof d'EPS prêt à dégainer ses vannesCarambar selon son humeur. Et puis au foot, au moins, les arbitres ne sont pas obligés de rappeler les règles à chaque faute commise comme si ils avaient à faire à des gamins débutants.
3. Ne pas mettre le pays organisateur dans un groupe de la mort
Au foot au moins, on connaît ses basiques. Quitte à humilier l'équipe du pays organisateur, on attend d'être au moins en demi-finale.
4. Ne pas léser les petites équipes en réduisant leur temps de récupération

10 trucs que le rugby a à apprendre du foot …


La Roumanie qui joue l'Irlande 4 jours après son match face à la France ; le Canada qui rechausse les crampons tous les 3 jours, ça ressemble à du bizutage en règle ! Ca laisse à peine le temps à ces gaillards de trouver une pharmacie pour se remettre de leur double fracture tibia péroné. Pendant ce temps, les grosses équipes ont pu profiter d'une bonne grosse semaine de récupération entre chaque rencontre.
5. Éviter de hacher les rencontres avec l'arbitrage vidéo
On n'est pas (encore) en NFL bordel ! Lors des premiers matchs, les arbitres semblaient avoir perdu… leur libre arbitre. Obligés d'arrêter le jeu pour demander aux types de la vidéo leur avis. Résultat : le match d'ouverture a duré plus de 100 minutes, soit 20 de rab ! Au moins au foot, on attend le lendemain pour savoir si l'arbitre a fait un match pourri.
6. Arrêter de filer des qualifications toujours aux mêmes équipes.
En Coupe du Monde de Rugby, les trois premières équipes de chaque poule sont automatiquement qualifiées pour la prochaine édition… Et après on vient pleurnicher que le Rugby ne se développe pas assez rapidement dans le monde ! La consanguinité, ça commence comme ça hein.
7. Dégoter un animal pour les pronostics qui soit un minimum crédible
Autant un poulpe qui s'y connaît en foot, passe encore, mais prendre le faux sosie du chien Frank de MIB comme pseudo expert en pronostics sportifs… faudrait arrêter de nous prendre pour des jambons.
8. Simplifier le calcul des points. On n'a pas tous fait Maths sup !

10 trucs que le rugby a à apprendre du foot …

4 points la victoire, 2 le nul, O la défaite… on le sait le rugby ne veut jamais faire comme tout le monde, mais c'est quoi encore cette histoire de bonus ? Offensif (+1pt) si l’équipe inscrit quatre essais au cours d'un match , et défensif (+1) pour l'équipe perdante si maximum 7 unités d'écart… Au moins au foot, on est moins faux-cul avec les loosers : c'est zéro pointé et lynchage médiatique pour tous !
9. En finir avec les équipes nationales composées de joueurs naturalisés
A ça pour brailler la Marseillaise à tue-tête, y a du monde, mais mieux vaut ne pas trop s'attarder sur le passeport de certains joueurs. Le rugby est en effet un des rares sports où la nationalité sportive estdéconnectée de la nationalité étatique. En équipe de France par exemple, l'arrière Scott Spedding, le troisième ligne Bernard le Roux et le demi de mêlée Rory Kockott ont vu le jour en Afrique du Sud, l'ailier Noa Nakaitaci aux Fidji et le pilier Uini Atonio en Nouvelle-Zélande.
10. Arrêter ces « HAKA » ridicules avant les matchs
C'est quoi, des sportifs ou des pompom girls ? Imaginez un instant qu'en foot, les Bleus envoient une choré sur du Booba avant le début de chaque rencontre… on aurait l'air encore plus con !

Non franchement, le rugby a encore pas mal de choses à apprendre du foot. ps. les plaquages à la carotide sont tolérés dans les commentaires. 

 Yahoo

Commenter cet article

Archives