Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Taxe d'habitation 2015, redevance télé: 3 astuces pour ne payer

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Septembre 2015, 13:04pm

Catégories : #ASTUCES, #ECONOMIE, #FRANCE

Taxe d'habitation 2015, redevance télé: 3 astuces pour ne payer

En France, tout occupant d'un logement au 1er janvier de l'année en cours, qu'il soit propriétaire ou locataire, doit s'acquitter de la taxe d'habitation. Tous ? Non. Dans certaines situations, il est possible d'obtenir un dégrèvement voire de demander l'exonération totale de cet impôt (à régler avant le 16 novembre en version papier et le 21 novembre si vous optez pour le télépaiement). 

Le Trésor public prévoit en effet qu'à certaines conditions, vous puissiez passer au travers. La plupart du temps, ce n'est pas automatique, il faut en formuler la demande. Les avis de taxe d'habitation et de contribution à l'audiovisuel public arrivent dans vos boîtes aux lettres ce mois-ci. C'est l'occasion de connaître vos droits. 

► Comment être exonéré de la taxe d'habitation ? 
Attention : ce n'est pas parce que vous êtes non imposable sur le revenu que vous ne devez pas vous acquitter de la taxe d'habitation. Il est possible d'en être totalement exonéré si vous êtes dans l'un de ces cas : 

- vous avez plus de 60 ans
- vous êtes veuf(ve)
vous êtes infirme
- vous êtes invalide 
- vous bénéficiez de l'allocation de solidarité aux personnes âgées ou de l'allocation supplémentaire d'invalidité
- vous bénéficiez de l'allocation adulte handicapé (AAH)

Attention, l'exonération est aussi soumise à des conditions de ressources. Vous les trouverez sur le site impots.gouv.fr. Si vous excédez ces plafonds, vous avez tout de même droit à un abattement de 10% (voir "abattement spécial en faveur des personnes handicapées ou invalides" dans le point suivant). 

 

 

Bon à savoir ⇒ Si vous êtes exonéré de la taxe d'habitation, vous ne paierez pas non plus la redevance télé (dont le paiement est conjoint à celle-là). 

 

► Comment bénéficier d'un abattement sur votre taxe d'habitation ?
Si vous ne remplissez pas les critères précédents pour l'exonération, il vous reste une chance de pouvoir bénéficier d'un abattement. 
 
L'abattement pour charges de familles
Si vous avez des enfants ou personnes âgées de plus de 70 ans sous votre toit et figurant sur votre déclaration de revenus, vous bénéficiez d'un abattement de 10% par personne à charge et même de 15% par personne à charge à partir de trois. 
Tous les détails sur impots.gouv.fr
 
L'abattement général à la base
Certaines mairies et communautés de communes permettent de réduire la valeur locative de votre logement, à la base du calcul de la taxe d'habitation. Concrètement, c'est jusqu'à 15% d'abattement. Renseignez-vous auprès de votre mairie. 

L'abattement spécial à la base en faveur des personnes de condition modeste
Même principe, mais sous conditions de ressources. Pour autant, l'abattement n'est pas toujours automatiquement pris en compte par l'administration fiscale : pensez à le réclamer si vos revenus n'excèdent pas ceux prévus par impots.gouv.fr

L'abattement spécial à la base en faveur des personnes handicapées ou invalides
Si vous êtes handicapé, atteint d'une infirmité ou d'une invalidité mais que vos ressources excèdent les plafonds prévus pour être totalement exonéré de la taxe d'habitation, vous avez tout de même droit à un abattement de 10%. 

► Comment bénéficier d'un plafonnement de votre taxe d'habitation ?
Dernière chance de payer la taxe d'habitation moins cher : le plafonnement. Elle vous concerne si vous disposez de revenus faibles mais que vous ne pouvez pas bénéficier d'une exonération. 

Concrètement, pour ces deux cas-type, le plafonnement de la taxe d'habitation vous concerne si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas ces montants :
- Célibataire : 25.130 euros 
- En couple : 35.622 euros
 
Mais attention, ces plafonds sont modifiés en fonction du nombre d'enfants à charge... mais aussi selon que vous résidiez en métropole ou dans les département et territoires d'outre-mer. Tous les cas sont exposés sur impots.gouv.fr
  Metronews

Commenter cet article

Archives