Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 5 femmes à fuir immédiatement

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Septembre 2015, 18:29pm

Catégories : #RELATIONS, #DEVELOPPEMENT, #5-TRUCS-A-SAVOIR

Comme certains hommes, certaines femmes sont toxiques et manipulatrices. Petit article pour apprendre à repérer et à se protéger des connasses (les vraies).

Les 5 femmes à fuir immédiatement

« Les généralités sont la raison des sots » dit le dicton (et il a bien raison).

Et certains hommes sont vite tentés d’en faire sur les  femmes qu’ils rencontrent : « toutes des salopes », « on trouve plus de filles sérieuses », « y’a que l’argent qui les intéresse », « elles vous trompent dès que vous avez le dos tourné », « elles jouent avec vos sentiments pour avoir ce qu’elles veulent »

Généralités de sots, mais qui reposent quand même sur un fond de vérité.

La vérité, c’est que oui, de la même façon que certains mecs sont de parfaits égoïstes, immatures et manipulateurs, certaines filles se révèlent être de parfaites connasses.

Je reçois régulièrement des messages de lecteurs/ auditeurs qui m’exposent leur cas, et il n’est pas rare que leurs messages ressemblent à ça :

« Chère Lula, je suis avec ma copine depuis 4/6/10 mois et j’ai besoin d’un conseil : J’ai découvert le mois dernier qu’elle m’avait trompé à plusieurs reprises/ Elle m’a largué par SMS sous le prétexte qu’elle s’ennuyait avec moi/ Ma copine à la fâcheuse tendance à draguer tout ce qui porte un pantalon en soirée, que je sois là ou non. Comment faire pour qu’elle arrête de me prendre pour un paillasson? »

Tomber sur une fille immature, égoïste ou manipulatrice, ça peut arriver. Par définition, les gens ont leurs défauts et leurs faiblesses : et aussi bien chez les hommes que chez les femmes, on trouve des gens malsains, voire carrément toxiques.

A côté de ça, certains semblent abonnés aux relations foireuses avec de telles personnes. Comme s’ils se faisaient piéger à chaque fois par la connassitude, sans parvenir à la repérer à temps. Ou comme si, d’une certaine manière, ils aimaient ça.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut passer en mode « toutes des connasses ».

Juste, il faut apprendre à mieux filtrer.

Dans cet article, on va donc voir comment mieux repérer les signes qui trahissent les connasses – et d’une manière générale, toutes ces filles qu’il vaut mieux éviter.

Étape 1 : Repérer la connasse

Une connasse est une femme qui fait délibérément passer ses intérêts personnels avant votre bien-être, sans se préoccuper du mal qu’elle peut vous causer.

Autrement dit : elle n’a que peu de respect et de considération pour vous, et ne se soucie absolument pas de votre ressenti et des cicatrices qu’elle pourrait laisser.

Ceci dit, il peut arriver à tout le monde d’être maladroit ou insensible, sans se rendre coupable de toxicité, d’égoïsme ou de manipulation.

En fait, on est tous plus ou moins manipulateurs dans nos relations aux autres – à des degrés variés. En effet, la connassitude peut prendre plusieurs formes et atteindre différents degrés.

  • La connasse mimi : elle use de son charme pour vous faire un petit caprice (« Petit », j’insiste. On  parle d’une glace ou d’un ciné) : rien de très grave, ça peut même faire partie de son charme, tant qu’elle n’en joue pas sciemment.
  • La connasse amateure : Elle manie la mauvaise foi comme vous la manette de PS3, et joue sur vos nerfs pour obtenir ce qu’elle veut : déjà moins cool, attention
  • La connasse force 10 : Elle ment, ou vous cache des  trucs dont elle sait pertinemment qu’elle devrait vous le dire (ne pas tout dire à l’autre est OK, sauf les trucs importants). Elle cherche à vous contrôler et à ce que vous fassiez ce que ELLE a décidé – et pour ça, elle n’hésite pas à vous mettre des coups de pression.
  • La connasse force 100 : quel que soit l’embrouille, ce sera toujours votre faute, elle ne reconnaît jamais sa part de responsabilité, et s’efforcera de vous faire culpabiliser afin de vous plier à sa volonté, et se préoccupe avant tout de SON confort (et tant pis pour vous si vous morflez). Sautes d’humeur à gogo, mépris latent… Elle a besoin d’assurer son emprise sur vous, et sa tactique pour y parvenir, c’est de vous soumettre avec son sale caractère. Attention, grosse connasse spotted.
  • La connasse force 1000 : un mélange des précédentes, en plus méchant. Elle souffle le chaud et le froid, invoque des dizaines d’excuses pour prendre ses distances avec vous, revient vers vous dès qu’elle se sent seule et / ou qu’elle a besoin d’attention, d’aide ou d’argent, joue sur vos sentiments et vos angoisses pour mieux vous manipuler. Violence verbale voire physique, elle vous fait payer mille fois la moindre de vos erreurs : attention, danger (pour de vrai).
  • La connasse over 9000 : là, on est sur de la perverse narcissique de compétition (c’est rare, mais ça arrive). Elle vous ment, vous rabaisse, vous culpabilise, vous utilise, elle vous isole et se met vos proches dans la poche pour mieux vous priver de toute solution de repli. Elle en arrivera à vous faire croire que c’est VOUS, le problème, et petit à petit, elle vous fait rentrer dans la tête que vous êtes un minable et un moins que rien. Elle ronge votre amour propre jusqu’à ce que vous ne soyez plus qu’une loque. Là, vous êtes tombé sur un véritable vampire. Fuyez, coupez les ponts à 100%, ne répondez pas à ses provocations (elle essaiera de vous empêcher de vous enfuir) et protégez-vous en mettant de la distance : il n’y a rien d’autre à faire.

Mieux vaut prévenir que guérir

Le mieux pour se protéger des connasses et des dégâts qu’elles peuvent faire à votre amour-propre, c’est encore d’apprendre à les repérer, pour mieux les éviter.

Du coup, les signes auxquels il faut être attentif pour spotter une potentielle fille malsaine :

  • Si elle prend trop de libertés avec la vérité, mauvaise foi : méfiance
  • Les sautes d’humeur trop fréquentes : méfiance
  • Si elle a des relations compliquées avec tous ses proches : c’est peut être pas sa faute, mais méfiance
  • Si elle se montre incapable de remise en question, et qu’elle évite les mises à plat, ou qu’elle déclenche des mélodrames pour faire diversion : méfiance
  • Si elle est adepte du chantage affectif / émotionnel (caprices, chantages, bouderies à répétition pour des conneries), si elle joue trop avec vos sentiments, souffle le chaud et le froid : méfiance. Notamment, grand classique, elle met en scène sa vulnérabilité / sa fragilité pour vous attendrir et abaisser vos défenses

Reste que spotter les connasses n’est pas tout : certaines personnes peuvent développer une personnalité abusive au contact d’une autre, lorsqu’elles sentent que l’autre a du mal à se faire respecter.

C’est pourquoi il est important de savoir s’affirmer, et notamment, d’apprendre à dire « non » et « merde ».

S’affirmer, apprendre à dire non et à se faire respecter

Les femmes (et, plus généralement : les gens) vous traitent de la façon dont vous les laissez vous traiter.

De simples petites vannes sympathiques peuvent vite escalader et devenir un vrai harcèlement brutal ; et la violence d’abord verbale peut devenir physique – quel que soit le milieu (la violence existe dans tous les milieux, des plus défavorisés au plus privilégiés, le secret y est juste mieux gardé).

Et une fille exquise et géniale en société peut devenir toxique à votre contact, avec le temps – mais aussi parce que le bourreau caché en elle décèle des failles en vous, et se réveille pour les exploiter.

… si vous ne posez pas de limites, la connasse n’en aura aucune.

La meilleure façon de faire ?

Quand elle fait un truc qui vous heurte, qui vous met mal à l’aise, ou qui ne vous paraît pas acceptable : dites-le lui. Calmement, sans vous énerver ou chercher à la culpabiliser, mais dites lui que ça ne vous va pas.

Posez des limites. Ne devenez pas un tyran pour autant, et faites attention à ne pas vouloir à votre tour la contrôler à l’excès, mais posez les limites importantes, en signalant quand elle dépasse les bornes.

Pas de jugement, pas d’embrouilles : juste, fuyez (vite)

On a parlé de « connasses » pendant tout l’article, mais la réalité des choses est plus complexe :

  • Déjà, il ne faut pas voir des manipulateurs / manipulatrices partout : vouloir influencer l’autre, c’est normal, ça fait partie des relations humaines. Tant que ça ne se fait pas au détriment de l’autre, c’est ok
  • Souvent les toxiques (femmes ou hommes) sont des gens avec de grosses difficultés relationnelles et de personnalité, et tout n’est pas de leur faute.

Si leur comportement est globalement malsain et destructeur, gardez à l’esprit qu’ils en souffrent aussi.

Reste que ce n’est pas à vous d’en subir les conséquences ; et plus important encore : ce n’est pas à vous d’essayer de les  faire changer.

Beaucoup trouvent l’idée de « chevalier blanc » ou de « confident qui encaisse pour aider la fille » très romantique : dans les faits, en général, ces mêmes mecs reviennent sur FTS pour témoigner de l’enfer qu’ils ont vécu, et de comment la personne qu’ils voulaient aider leur a petit à petit rongé la tête.

On ne peut pas aider ces gens, parce que c’est leur mode de fonctionnement, et à leurs yeux, ils n’ont pas de problème. Pire, chez les plus pervers, ils verront votre patience et votre écoute comme une faille et une preuve de faiblesse, et risquent de jouer là dessus pour mieux vous contrôler.

De même, résistez à l’envie de vouloir les clasher : ça leur donnerait encore plus d’emprise sur vous.

Préférez la solution la plus intelligente : la fuite. Si l’autre ne vous respecte pas, inutile de déclencher une 3e guerre mondiale (qui, comme tout conflit, vous « enchaînerait » encore un peu plus  à l’autre) : mieux vaut prendre vos distances, voire, fuir à toutes jambes si vous êtes tombé sur un vampire.

Choisissez de vous respecter

C’est généralement le manque de confiance ou d’estime de soi qui nous pousse dans les bras d’une personne qui nous maltraite, et c’est le même manque de confiance en soi qui nous pousse à y rester : beaucoup préfèrent être mal accompagnés, que seuls.

La solitude nous semble un fardeau plus lourd qu’une petite amie destructrice.

Pourtant, aucune raison de craindre le célibat, surtout s’il est synonyme de liberté et de bien-être retrouvés.

Le célibat est un excellent pont vers une nouvelle relation plus épanouissante : il faut avoir quitté bien des connasses pour trouver la fille équilibrée, et dont les qualités, défauts et la vision du monde s’accordera parfaitement aux vôtres.

Et vous, déjà tombés sur des filles toxiques ? Comment avez vous vécu cette situation ?  

frenchtouchseduction.com

Commenter cet article

Archives