Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le président Chinois gagne 1700 euros par mois et les autres gagnent...

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Septembre 2015, 12:37pm

Catégories : #POLITIQUE, #MONDE, #ARGENT, #ECONOMIE, #PEOPLE

Le président Chinois gagne 1700 euros par mois et les autres gagnent...

INFOGRAPHIES - CNN a comparé les salaires des dirigeants des douze premières puissances mondiales. D'énormes écarts séparent ces chefs d'État, les premiers touchant plus de 30.000 euros par mois tandis que les derniers dépassent péniblement les 1500 euros mensuels.

La crise touche aussi les dirigeants. Il y a quelques jours,Vladimir Poutine annonçait sa décision de réduire son salaire de 10%, tout comme ceux de plusieurs hauts responsables russes. Dans un contexte économique morose lié à la chute des cours du pétrole et aux sanctions occidentales, le président russe a revu ses ambitions à la baisse, un an après avoir triplé son salaire et celui de son premier ministreDmitri Medvedev.

Mais combien sont au juste payés les chefs d'État des plus grandes puissances mondiales? La télévision américaine CNN s'est penchée sur la question. Elle a comparé les traitements versés aux dirigeants des douze premières économies mondiales au titre de leur fonction.

Barack Obama est ainsi le dirigeant le mieux rémunéré de ce G12, avec quelque 376.000 euros par an (400.000 dollars), soit 31.300 euros par mois. Il reste loin derrière les salaires accordés à d'autres grands de ce monde, dont les pays ne font pas partie des grandes puissances étudiées par CNN, à l'instar de Lee Hsien Loong, le premier ministre singapourien qui perçoit 1,3 million d'euros par an. Mais celui dont le payspeine à conserver sa place de première puissance économique mondiale est tout de même bien mieux payé que ses homologues de ce G12: plus de 100.000 euros séparent Barack Obama de Stephen Harper, son dauphin canadien. Les pays anglo-saxons se montrent d'ailleurs plus généreux que les autres avec leurs dirigeants: l'Allemagne (Angela Merkel, 216.000 euros annuels, 18.000 euros par mois) et le Royaume-Uni (David Cameron, 201.600 euros par an, 16.800 euros mensuels) sont eux aussi présents dans le top 5, où parvient toutefois à s'intercaler l'Afrique du Sud en quatrième position (Jacob Zuma, 210.600 euros par an, 17.550 euros par mois).

Le président Chinois gagne 1700 euros par mois et les autres gagnent...

Le salaire de Barack Obama plus de dix-huit fois supérieur à celui de Xi Jinping

Le président français n'arrive qu'en septième position, avec 179.000 euros par an (14.917 euros par mois). À son arrivée au pouvoir en 2012, François Hollande avait décidé de baisser son salaire de 30%. Sans cela, il serait apparu à la deuxième place de ce classement, juste derrière Barack Obama. Son homologue chinois a lui procédé à l'inverse, augmentant en début d'année ses honoraires de 60%. Ce qui ne l'empêche pas de figurer en dernière place, avec un salaire annuel de seulement 20.300 euros (1692 euros par mois), juste derrière le premier ministre indien et ses 28.500 euros annuels (2375 euros par mois). Soit un salaire plus de dix-huit fois inférieur à celui de Barack Obama!

Ces inégalités sont encore plus criantes si l'on rapporte le salaire de ces chefs d'État à la population des pays qu'ils dirigent.

Le président Chinois gagne 1700 euros par mois et les autres gagnent...

Le Sud-Africain Jacob Zuma est ainsi payé 0,4 centime d'euro par habitant, plus de deux fois ce qu'est rémunéré Barack Obama pour les Américains. François Hollande et Angela Merkel remontent au classement, au coude à coude aux troisième et quatrième places. Pas de changement en revanche en queue de peloton: Narendra Modi et Xi Jinpingferment toujours la marche, respectivement rémunérés 0,00002 et 0,00001 centime d'euro par habitant. Tout comme si l'on compare leur salaire au PIB de leur pays. La puissance n'est pas toujours une affaire de gros chiffres... 

 Lefigaro

Commenter cet article

Archives