Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Chine : 10 astuces pour réussir le e-marketing sur les réseaux sociaux

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Septembre 2015, 06:34am

Catégories : #INTERNET, #CHINE, #ENTREPRISE, #ASTUCES, #ECONOMIE

Chine : 10 astuces pour réussir le e-marketing sur les réseaux sociaux

Dix astuces qu'une marque doit utiliser pour développer son activité à travers les réseaux sociaux.

1. WeChat

WeChat est un réseau social privé développé par Tencent, on peut partager des photos, vidéos, ainsi que des flux en streaming avec ses amis. Les informations que vous partagerez seront donc notifiées aux utilisateurs lorsque vous les publiez.

Les utilisateurs peuvent donc aimer et partager à leur tour l'information. WeChat est donc devenu en seulement trois ans un indispensable outil à inclure dans une stratégie de marketing digitale en Chine.

Le chiffre d'utilisateurs actifs par mois est en hausse de 9,8% par rapport au dernier trimestre de 2014, et il est en hausse de 39% par rapport au premier trimestre de l'année dernière.

2. Des applications intra WeChat

Les jeux WeChat, très populaires pour passer le temps en Chine, peuvent aussi être un excellent support pour le webmarketing.

Weidian, une application simple d'utilisation mise en ligne par Tencent permet de vendre des produits en ligne. Le commerçant pourrait gérer ses commandes et ses clients, l'argent qui a été généré et voir les statistiques de ses ventes.

L'application permet de promouvoir son micro store gratuitement ou avec des frais, il y a aussi un endroit pour poster des petites annonces ainsi qu'un espace grossiste.

3. O2O : Offline to online

La Chine est à l'heure actuelle le plus grand marché d'e-commerce au monde. Le mobile a permis d'instaurer un nouveau mode de consommation. Maintenant, c'est le m-commerce en Asie et surtout en Chine qui est devenu depuis quelque temps la nouvelle tendance du commerce.

A l'heure d'aujourd'hui, il est possible de tout faire et de tout acheter via son mobile : produits électroniques, produits ménagers, produits alimentaires, cosmétiques, produits de modes, voyages…etc. Avec près de 80% des Chinois qui utilisent leurs smartphones pour surfer sur le net, le m-commerce devrait, d'après Euromonitor, tripler d'ici 2018.

4. Les codes QR, la nouvelle ère marketing en Chine

Dans l'ère des smartphones, les codes QR sont le lien entre le monde offline et online. Lorsqu'il n'y a pas de liens à disposition, ils renvoient directement les nouveaux utilisateurs et les clients à un magasin, un compte de réseaux sociaux ou une page promotionnelle.

Tencent avec son application WeChat a été la première entreprise à réellement faire appel aux codes QR et les faire connaître au grand public. À ses débuts en 2011, l'application avait besoin de trouver un moyen facile pour les gens de partager leur compte WeChat en l'absence d'une URL. C'est pourquoi WeChat s'est tourné vers les codes QR qui existaient depuis les années 90.

5. L'importance du contenu

Pour obtenir de la visibilité, du trafic et des liens, il faut privilégier la création d'un contenu qualitatif et non plus quantitatif. Votre contenu doit donc réellement entrer en profondeur dans le sujet abordé. Sans pour autant ennuyer votre lecteur, le message que vous voulez faire passer doit être structuré et argumenté pour être clair.

La diversité du contenu est essentielle, il faut donc veiller à poster également des photos et vidéos sur votre site. Elles doivent cependant être d'aussi bonne qualité que tout autre contenu, il faudra donc de même se mettre à la place de votre consommateur et de ce qu'il recherche.

Les photos et vidéos devront avoir des scénarios adaptés aux besoins, attentes et questionnements de votre cible. Proposer un contenu de bonne qualité est l'arme absolue sur le web chinois.

6. Buzz et Viralité

Les Chinois sont de gros consommateurs de buzz et relayent très rapidement via les réseaux sociaux. Par exemple, il suffit de créer un buzz, d'avoir une idée qui attirera l'attention des Chinois. A Pékin, à Sanlitun, une marque a décidé de lancer une opération de street marketing sauvage.

Sans demander d'autorisation, ils ont habillé 100 étrangers en spartiates et les ont envoyés dans le quartier le plus animé de la capital Sanlitun. Evidemment, l'opération de buzz a réussi car la presse et les réseaux sociaux ont parlé de cet événement, mais la marque risque d'avoir des problèmes avec les autorités chinoises.

7. Incentive sharing

Pour obtenir plus de follower sur les réseaux sociaux de nombreuses marques encouragent leurs clients à partager leur publication en leur offrant une récompense.

8. Cibler une communauté

Par exemple, pour un marketeur une communauté peut représenter un segment de clientèle sur lequel il peut se focaliser. Ceux-ci peuvent être réunis sur un site Web ou sur les réseaux sociaux et ils y consommeront de l'information, échangeront sur divers sujets en engageant des discussions, partageront du contenu. Il est donc plus facile de se concentrer sur un secteur de niche ou une communauté bien précise.

9. Les influenceurs du web chinois

La popularité sans fin des réseaux sociaux chinois a vu arriver de nombreux blogueurs spécialisés dans tous types de domaines, allant des cosmétiques au tourisme en passant par la mode.

Ces blogueurs se sont constitués des communautés importantes en Chine qui vont jusqu'à des dizaines de millions de fans. Leurs opinions influencent donc beaucoup les internautes chinois.

Les marques ont rapidement compris l'intérêt de créer des partenariats avec les influenceurs du net chinois comme les KOL (Key Opinion Leaders).

10. Le Online Branding

Une marque se doit de soigner son image sur la toile chinoise, c'est capital car les internautes se fient aux avis d'autres internautes plutôt qu'à la qualité des articles eux-mêmes.

Un produit portant l'initiale d'une grande marque connue répondra certainement aux critères de qualité qu'exigent les consommateurs standards, mais en Chine, ce n'est pas toujours le cas.

Dans ce pays, tout fonctionne d'une autre manière, c'est quelque chose que les entreprises s'insérant sur le marché chinois se doivent de garder en mémoire.

(Source : Olivier Verot, journaldunet.com) 

Commenter cet article

Archives