Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


8 choses que les patrons ne vous disent jamais

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Septembre 2015, 17:38pm

Catégories : #ENTREPRISE, #RELATIONS, #EMPLOI

8 choses que les patrons ne vous disent jamais

Que peut-il donc bien se passer dans la tête de nos chefs ? Quelles choses aimeraient-ils pouvoir nous dire ? Nous nous sommes glissés dans leur peau.

1. « Je ne pense pas tout savoir. »

Au cours de ma carrière professionnelle, quelques personnes sont intervenues en ma faveur. Sans que je ne le leur demande et sans que je ne le remarque. Ces personnes ont fait la différence. Ce n’est donc pas parce que je pense tout savoir ou que je me sens tout puissant que je ne vous donne pas de conseils. Vous avez quelque chose de spécial. En agissant ainsi, je paye ma dette envers ceux qui m’ont aidé.

2. « J’aime quand vous vous divertissez. »

Vous ne devez pas baisser la voix et faire semblant de travailler dur quand je passe par là. Je sais qu’il est possible de s’impliquer à fond et de s’amuser un peu en même temps. Avant que je ne devienne si sérieux, je travaillais ainsi. Quand vous appréciez ce que vous faites, je me sens un peu mieux, et donc mon entreprise aussi. Dans ces moments, j’ai la sensation d’avoir créé plus qu’un business.

3. « Je veux vous augmenter. »

J’adorerais être l’employeur de référence dans mon secteur. Je ne peux malheureusement pas, principalement à cause des contraintes financières. Mais aussi en partie parce que les risques que j’ai pris méritent une récompense raisonnable. Si je perds mon entreprise demain, vous perdez votre travail. Mais moi je perds mon business, mon investissement, mon crédit, ma maison. Un jour, quand vous monterez votre entreprise vous comprendrez.

4. « Je veux que vous restiez longtemps dans mon entreprise. »

Le « job de ses rêves » fait partie d’une vie professionnelle, mais en tant qu’entrepreneur, c’est une notion que je déteste. Je ne vous vois pas comme un produit jetable. Si vous partiez, une partie de moi penserait que j’ai échoué. Je veux diriger une entreprise où les gens souhaitent rester jusqu’à leur retraite.

5. « Les ventes ne se font pas par magie. »

Je sais que vous détestez traiter certains dossiers. Avec le temps, cela empire et vous fait prendre du retard… Cela vous est pénible et vous aimeriez que l’on vende autre chose. Malheureusement (tout du moins de votre point de vue) ce sont parfois les demandes qui prennent le plus de temps qui sont les plus bénéfiques.Et même si elles ne le sont pas, ces demandes sont parfois les seules choses que l’on peut vendre. De temps en temps, je dois moi-même faire le sale boulot, car c’est le seul moyen de payer les factures.

6. « J’adorerais vous débrider. »

Vous ne supportez pas d’être micromanagé ? C’est bien, car je déteste cela. Votre liberté sera méritée, pas donnée. Montrez-moi que vous pouvez voler de vos propres ailes, je serai heureux de me concentrer sur autre chose. En fait, si vous sentez que je vous micromanage, faites un pas en avant. Dites-moi : « Patron, on dirait que vous ne me faites pas entièrement confiance sur ce dossier. Je comprends et je vais donc vous montrer que vous pouvez croire en moi ». Faites-le et je ne serai plus derrière votre dos. Je vous respecterai encore plus.

7. « Je remarque quand les autres ne font pas leur part d’effort. »

Je ne suis pas aveugle. Mais je ne vais pas reprendre ces individus devant vous. Aucun employé, aussi peu performant soit-il, ne perd son droit à la confidentialité et à l’intimité. Et parfois je ne les reprendrai pas du tout, parce qu’il se passe des choses que vous ne savez pas et que je ne peux simplement pas vous dire. Même si j’en ai envie, et même si vous et moi sommes devenus amis.

8. « Entreprendre est source d’insécurité. »

Je m’inquiète des ventes. Les dépenses me préoccupent. Je me soucie des équipements, des employés, des vendeurs, des clients et ainsi de suite. Je suis donc parfois acerbe. De temps en temps distrait. Occasionnellement tendu, irritable ou insupportable. Ce n’est pas votre faute. Je suis juste inquiet.

Source : Inc.com
(jt) 

Commenter cet article

Archives