Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 conseils pour garder un rythme de vie (presque) estival après la rentrée

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Septembre 2015, 19:54pm

Catégories : #VIE, #SANTE-BIEN-ETRE

10 conseils pour garder un rythme de vie (presque) estival après la rentrée

L’été s’achève et il est temps de penser à la rentrée. Vous avez goûté au plaisir de vivre plus calmement pendant la belle saison, et vous avez envie de continuer à en ressentir les bienfaits? Voici 10 conseils qui pourront vous aider.

1. Adopter de nouvelles habitudes

« On se garde dorénavant du temps – le samedi, par exemple – exclusivement pour faire une activité en famille. On peut aller aux pommes, ramasser les feuilles, faire une randonnée en vélo, aller au bain libre à la piscine, etc. On peut inciter les enfants à participer en leur demandant des suggestions d’activités », suggère Francine Ferland, ergothérapeute et auteure de plusieurs ouvrages, dont Viens jouer dehors! (Éditions du CHU Sainte-Justine).

2. Alléger l’horaire quotidien

Toute la famille a apprécié le fait d’avoir du temps libre pendant l’été? Pour que cela continue, il suffit d’alléger l’horaire que l’on a l’habitude de suivre pendant l’année scolaire. On planifie les tâches à faire, bien sûr, mais aussi des moments libres, et on choisit bien les activités parascolaires. « Il faut de la rigueur, et c’est là que la planification nous aide. Autrement, il est facile d’être rapidement envahi par le flot de tout ce qui se présente », dit Sonia Couture, éducatrice spécialisée et coach familiale. Pour choisir les activités parascolaires, Sonia Couture propose de se poser la question suivante : « Qu’est-ce que cette activité nous fait vivre? ». Qu’apporte-t-elle comme avantages et inconvénients aux enfants, mais aussi aux parents? Est-ce que ça nous oblige à courir en revenant du bureau? Est-ce que les enfants ont hâte d’y aller, ou rechignent-ils à tout coup? C’est à partir des réponses à ces questions que l’on saura quelles activités en valent vraiment la peine et à quelle fréquence on les pratiquera.

3. Mettre le plaisir au programme

Certaines familles commencent leur « 5 à 9 » par un moment de plaisir! « Avant même de préparer le souper, pourquoi ne pas mettre de la musique et danser pendant 15 minutes sur de la musique endiablée, ou encore jouer ensemble à un jeu, par exemple? Les enfants bénéficient alors de l’attention des parents, le stress diminue, et tout le monde peut ensuite faire autre chose », explique Francine Ferland.

4. Bouger différemment

Une fois à la maison, il est souvent difficile de ressortir pour aller faire de l’activité physique. La solution pourrait être de trouver une façon de bouger avant de rentrer. On va chercher les enfants à pied à l’école, on arrête au parc ou on va au bain libre avant le souper. L’activité s’intègre ainsi plus facilement à notre horaire.

5. Aller jouer dehors

Tous les parents souhaitent que les enfants jouent dehors plus souvent, et pas seulement l’été. Alors, il faut les stimuler. « On peut leur proposer des activités pour éviter qu’ils ne disent qu’ils ne savent pas quoi faire. À l’automne, par exemple, on leur suggère de ramasser différentes feuilles d’arbres et de faire un herbier », suggère Francine Ferland.

6. Miser sur le jeu libre

On a souvent tendance à croire que les activités structurées permettent aux enfants d’apprendre plus. « Il faut revaloriser le jeu libre, on a parfois oublié son importance : c’est une très bonne façon de stimuler toutes les sphères de développement des enfants », note Francine Ferland.

7. Bien manger

Vous avez mangé davantage de fruits et de légumes pendant l’été, et réussi à prendre les repas tous ensemble plus souvent? Il faut noter ces bons coups et s’efforcer de trouver une façon de les répéter après la rentrée. « La clé, c’est la planification des menus. Ça permet de gagner du temps quand on fait l’épicerie, et on a toujours ce qu’il nous faut pour préparer les repas! » dit Sonia Couture.

8. Mieux gérer le stress

Pour éviter d’arriver à la fin de la journée en vous disant « Je n’ai pas eu le temps », prenez l’habitude de vous offrir des « pauses de 10 minutes » au lieu d’attendre d’avoir trois heures pour relaxer : 10 minutes, c’est suffisant pour souffler un peu et faire baisser la pression. « C’est la qualité qui compte et non la quantité! » rappelle Sonia Couture.

9. Faire le point

« On réunit la famille, et on établit nos priorités en fonction de nos vrais besoins. On fait le point sur ce qui va bien et sur ce qui a été difficile, et on trouve des façons de s’adapter », explique Sonia Couture. Par exemple, si notre enfant aime le karaté, mais qu’en faire deux soirs par semaine est trop exigeant, on peut essayer de trouver une école où les cours se donnent le samedi matin.

10. Dormir sans soucis

Le sommeil est précieux. Bien sûr, durant les vacances, on pouvait retarder un peu l’heure du coucher, mais il est temps de rétablir une routine. « L’important, c’est de créer une atmosphère propice à la détente une heure avant le coucher. Par exemple, on tamise les lumières, on ferme la télé, les tablettes et les jeux vidéo, on met de la musique douce. On prend aussi le temps de parler avec les enfants pour savoir comment s’est passée leur journée pour éviter qu’ils se couchent en ayant des tracas ou des inquiétudes. Quand c’est le cas, on essaie de les rassurer et on leur dit qu’on trouvera sûrement une solution », concl. 

simplementbrillant.ca

Commenter cet article

Archives