Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 conseils pour être un invité modèle à un mariage

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Septembre 2015, 13:28pm

Catégories : #MARIAGE, #RELATIONS, #ASTUCES

10 conseils pour être un invité modèle à un mariage

Une nouvelle invitation à un mariage trône sur votre bureau. Vous avez choisi la robe, les chaussures et le chevalier servant qui sera à votre bras le jour J. Mais avez-vous pris le temps de réviser le mode d’emploi de l’invitée modèle ? Cours de rattrapage !

 

1- Tu ne tarderas point à répondre à l’invitation

Comme vous le savez, l’organisation d’un mariage est compliquée et provoque souvent des crises d’angoisse extrêmes chez le futur couple. Ne partez pas du principe que ne pas répondre sous-entend forcément que vous serez présente. Et n’obligez pas vos hôtes à vous passer un petit coup de fil pour confirmer ou non votre venue. Ils ont autre chose à faire. Si une invitation porte la mention RSVP, c’est bien pour une raison ! Cela signifie : « répondre s’il vous plait ». Bien souvent, cette demande est accompagnée d’une date limite. Ne la dépassez pas. Soyez correcte et armez-vous de votre plus belle plume pour répondre par écrit.
A savoir : La tradition veut que l’on adresse sa missive à la maman de celui qui nous invite sauf si ceux sont les mariés qui prennent en charge la totalité de l’organisation.

 

2- Tu n’improviseras point un cadeau

 

Plus d’excuse pour faire un cadeau de dernière minute, acheté en urgence dans la boutique de l’autoroute ! Il n’est pas recommandé non plus d’imposer un cadeau de votre choix. Il pourrait ne pas leur plaire ou faire doublon. Ils auront suffisamment à gérer avec le cadeau de tante Cunégonde qui, leur aura tricoté un couvre-lit en moumoute !
Quelques semaines avant le jour J, vous prendrez soin de verser une participation sur une liste déposée par les futurs mariés ou de glisser une petite enveloppe bien fournie (un petit chèque !) dans une urne prévue à cet effet, le jour J. La somme reste à discrétion.
A savoir : pour savoir où les mariés ont déposé une liste ou si un « pot commun » a été prévu, il est de bon ton de se renseigner auprès de leurs témoins ou de leurs parents. 

 

3- Tu ne porteras point de blanc 

 

Cela vous paraît évident ? Et pourtant, ce principe de base est régulièrement bafoué par des fashionistas qui ne peuvent s’empêcher d’arborer une tenue immaculée le jour J. Même si la tendance est au blanc et que vous avez craqué sur une robe superbe : retenez-vous ! La seule personne autorisée à cela est la « star » de la journée, à savoir la mariée. Il serait tout de même navrant que vous commettiez cet impair. Ce commandement concerne également les hommes.

A moins que la réception ne soit déclinée selon la thématique « blanc pour tous ! »
Il est également recommandé de ne pas porter de tenue dite indécente, comme une jupe qui laisserait deviner votre épilation intégrale ou un décolleté ravageur qui détournerait l’attention des convives !
A savoir : Trop tard, vous êtes toute de blanc vêtue ? Eloignez-vous de la mariée lors des photos de groupe et empruntez quelques instants une étole colorée pour ne pas attirer le regard sur vous.

4- Tu ne moqueras point la cérémonie religieuse

Même si cela ne correspond pas à vos convictions, il est important de ne pas rire, parler, envoyer des SMS, mastiquer du chewing-gum pendant la cérémonie religieuse. Si vraiment cela vous indispose, personne ne vous oblige à assister à cette partie de la cérémonie. Mais si vous le faites, faites-le avec respect. Les plus attentionnées d’entre nous pousseront même jusqu’à participer aux chants et aux lectures éventuelles. Les futurs mariés peuvent avoir des difficultés à trouver des personnes volontaires pour ces tâches, vous leur enlèverez certainement un poids en leur proposant vos services.
A savoir : pensez à couvrir vos épaules et à cacher votre décolleté dans un lieu de culte.

5- Tu ne jetteras point de riz à la tête des mariés

Il est désormais interdit d’en jeter à la sortie des mairies, églises et autres lieux religieux. Non seulement cela est indigeste pour les oiseaux mais cela provoque énormément de salissures et peut même éborgner quelqu’un ! Sauf contre-indication de la part des mariés, préférez le lancer de pétales de roses, vrais ou en papier. Il en va de même pour les décorations de voitures, si le jeune couple n’est pas fan de cette tradition, inutile de leur imposer. Cela vous évitera aussi de vous trimbaler pendant 3 mois avec votre petit nœud neu-neu en tulle vissé à votre rétro !
A savoir : n’oubliez pas de nettoyer après vous. Empruntez une balayette au personnel de la mairie ou du lieu de culte afin d’effacer toute trace de votre passage.

6- Tu n’oublieras point les félicitations

Pas question de se jeter au cou des mariés dès la sortie de la cérémonie. Attendez poliment votre tour et quand il arrive ne les accaparez pas. Vous aurez tout le temps de raconter votre vie plus tard. N’oubliez pas non plus de saluer et féliciter les parents des deux nouveaux tourtereaux. Evitez également de vous éclipser sans remercier vos hôtes dès votre dernier petit chou avalé. Même si cela peut s’avérer difficile, essayez de saluer rapidement les mariés avant votre départ.
A savoir : Ne soyez pas vexée si les mariées ne vous accordent pas beaucoup de temps et s’ils oublient de vous remercier pour votrecadeau de mariage. N’oubliez pas qu’ils sont dans un état second !

7- Tu ne viendras point avec tes enfants ou ton nouveau petit copain

L’important c’est l’enveloppe ! Si l’invitation n’a été adressée qu’à vous, cela signifie que les enfants ne sont pas invités. Cela peut vous révolter mais c’est le choix des futurs mariés et vous devez le respecter. Pas question donc de débarquer avec votre progéniture sous le bras sous prétexte que vous n’avez pas trouvé de baby-sitter. A vous de vous organiser. Si vous avez un doute vous pouvez toujours appeler la future pour être sûre mais interdiction de lui mettre la pression pour qu’elle accepte. Cela la mettrait dans une situation très embarrassante vis-à-vis des autres parents mieux organisés. Et soyons honnêtes, cela vous permettra aussi de passer une soirée de liberté.
Il en va de même pour les autres invités-incrustes comme votre nouveau petit copain que vous avez rencontré il y a deux semaines ou votre petite sœur qui ne savait pas quoi faire ce soir là.
A savoir : Pourquoi ne pas prendre contact avec les autres parents afin d’organiser un baby-sitting commun ? Cela réduira les frais et permettra à vos enfants de faire la fête ensemble ! 

 

8- Tu ne changeras point le plan de table

Eh oui, ce n’est pas toujours drôle de passer la soirée entourée de personnes qu’on ne connaît pas ou au contraire qu’on ne connaît que trop. Mais il en va ainsi. Les jeunes mariés ont dû passer un temps fou à établir un plan de table pour qu’il corresponde à peu près à tout le monde, inutile donc de tout perturber. Vous pourrez certainement circuler à partir du dessert.
Mais dans le cas où votre place serait vraiment inacceptable (à côté de votre ex et de sa nouvelle femme enceinte, à la table des enfants …) essayer d’échanger discrètement avec un autre invité.
A savoir : si vous êtes vraiment allergique à quelqu’un (votre cousine qui vous a piqué votre petit copain) ou si au contraire vous avez très envie de vous rapprocher d’un convive (le cousin du marié sur lequel vous fantasmez depuis plusieurs années), parlez-en à vos hôtes, quelques mois avant le jour J afin qu’ils fassent le nécessaire. 

 

9- Tu n’embarrasseras point les mariés dans ton discours

Si la lourde de tâche de témoin vous revient ou que vous vous sentez poussée par une envie folle d’honorer les mariés par un discours, ne tombez pas dans la facilité. Evitez les petites anecdotes drôles pour vous mais humiliante pour eux, les photos ridicules, les règlements de compte et tout autre allusion à des ex, des soirées trop arrosées, des matins chagrins. N’oubliez pas que le but est de faire plaisir au jeune couple et non pas de donner au public d’une émission de télé-réalité ce qu’il veut : du sang, des larmes, du sexe ! Vous tâcherez aussi de trouver des mots fédérateurs et compréhensibles de tous : vous vous adressez à une audience de 7 à 77 ans !
A savoir : on retient la règle de base : « ne fais pas autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse » 

 

10 – Tu n’abuseras point de l’alcool

Est-il encore nécessaire de rappeler quelques règles de sécurité ? Alors, oui : boire ou conduire, il faut choisir ! Le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,5g d’alcool par litre de sang. Et cela va très vite.
En dehors des raisons évidentes de sécurité, il s’agit également de ménager votre honneur et de ne pas mettre les mariés et les autres invités mal à l’aise. En effet, à vous de gérer raisonnablement votre consommation afin d’éviter les dérapages de langage, les vomissements ou les rapprochements mal venus avec : le marié, le cousin gay de la mariée, le grand-père de l’un ou de l’autre, votre ex, l’officiant religieux… Sans oublier que vous n’avez certainement pas envie de voir votre tête de soulographe (yeux de panda, sourire hagard…) immortalisée dans l’album photo des mariés !
A savoir : Sachez donc doser vos coupes de champagne en les limitant mais aussi en les équilibrant avec des petits fours et de nombreux verres d’eau. Evitez les mélanges d’alcool.  

 Aufeminin

Commenter cet article

Archives