Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 conseils à un e-commerçant pour s’implanter en Russie

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Septembre 2015, 18:14pm

Catégories : #RUSSIE, #INTERNET, #ECONOMIE

10 conseils à un e-commerçant pour s’implanter en Russie

Avec 146 millions d’habitants et 17 098 242 km², la Russie est un pays en pleine expansion. Mais les nombreuses tensions politiques, la guerre dans le Donbass et la crise persistante rendent son marché difficile à appréhender pour les e-commerçants. Pourtant, avec son développement croissant et sa population de plus en plus connectée, de nombreuses opportunités existent et sont à l’image du pays, gigantesques ! Euryale Chatelard, Directrice de l’agence altima° à Moscou délivre ses 10 conseils pour réussir son entrée sur le marché russe.

L’efficacité prime sur l’esthétique
Un beau site internet, oui !... mais pas seulement. En Russie, l’accès à internet se développe à grand pas et de plus en plus de citoyens y ont accès. Ce qu’ils attendent d’une marque est avant tout de l’efficacité et de la simplicité. Ne perdez donc pas de temps avec l’esthétisme de votre site et privilégiez plutôt la facilité d’accès aux divers services que vous proposez. Engager un bon spécialiste SEO et un consultant UX vous permettront tout d’abord d’attirer les clients, puis de fidéliser.

Pas d’application avant d’avoir fidélisé
Une application peut être pertinente pour de nombreux sites si la clientèle est déjà au rendez-vous. En revanche, si les clients ne connaissent pas la marque, la création (souvent très coûteuse) d’une application se révélera être un investissement inutile. Focalisez-vous en premier lieu sur la qualité du site qui, elle, peut rapporter gros.

Privilégiez le responsive design et l’accès depuis les mobiles et tablettes
A défaut de créer une application, développer son site internet en responsive design peut permettre d’augmenter sa visibilité. En effet, avec 25 millions d’utilisateurs internet en plus depuis 2010 et 45 millions d’utilisateurs mobiles avec internet, la majorité de la navigation se fait aujourd’hui sur smartphone et non sur ordinateur. De plus, la 3G et la 4G se développent autant dans les zones développées que dans les zonesrurales. Il est donc primordial que citadins et ruraux puissent avoir accès aux mêmes services, au même moment et sur toutes plateformes confondues.

Oubliez Google, visez le long terme avec Yandex
A l’inverse de leurs voisins chinois, les Russes n’ont pas interdit Google mais ont privilégié son concurrent national Yandex, qui comptabilise aujourd’hui près de 70% des requêtes dans le pays. Moteur de recherche officiel de Mozilla en Russie et en Turquie, Yandex présente l’avantage de ne renouveler la liste des mots clés les plus sollicités que 2 à 3 fois par semaine contre une mise à jour (au minimum) quotidienne pour Google. Ainsi, une marque présente en première page des recherches pourra rester beaucoup plus longtemps en place sur Yandex que sur Google.

Géolocalisez votre offre
Avec un pays immense comme la Russie, difficile de trouver le magasin le plus proche en faisant une simple recherche par mots clés. Yandex a donc développé un service de géolocalisation très sophistiqué permettant de donner les résultats des commerces les plus proches en fonction de l’endroit où vous vous situez, au mètre près ou en fonction des métros à proximité ! Il devient alors plus facile d’être repéré par les utilisateurs locaux et de répondre à leur demande.

Misez sur les produits bon marché et les promotions
La crise touche toutes les catégories sociales mais surtout la classe moyenne. Dans ces conditions, la course aux promotions et aux bonnes affaires est en marche. Pour une partie de la population, pas question d’acheter un produit qui ne porte pas d’offre promotionnelle et même les grands retailers français tels que Leroy Merlin n’hésitent plus à mettre en avant les prix les plus bas du marché pour faire face à cette nouvelle vague d’exigences. Les offres au rabais ont envahi les magasins et les cartes de fidélité sont partout. Il est donc recommandé pour un e-commerçant d’attirer les clients via des offres promotionnelles puis d’entrer dans un processus de fidélisation.

Des transactions réussies via le cross border
Le cross border permet aux consommateurs d’acheter, via des sites basés à l’étranger, des produits qu’ils ne pourraient pas trouver en Russie. Cette législation mise en place par le Kremlin permet notamment d’éviter des droits de douanes qui s’élèvent à 30% du montant de la marchandise. Pour un e-commerçant, cette méthode permet d’appréhender le marché russe et de collecter des données clients, tout en s’épargnant la tâche d’être physiquement basé en Russie. Aujourd’hui le cross border représente 21% des ventes en ligne en Russie, contre moins de 5% en France.

Rassurez le client sur votre service de livraison
Retards, pertes… pendant longtemps, la livraison en Russie fut un véritable problème pour les e-commerçants. Des prestataires privés tels que Pony Express ou Spar ont profité de ces faiblesses pour voir le jour et proposer aux e-commerçants des services fiables et sécurisés. Pour les marques, s’associer à des acteurs efficaces et reconnus de la livraison témoigne de l’importance qu’ils portent à la satisfaction de leurs clients et représente une vraie valeur ajoutée.

Construisez votre communauté sur les réseaux sociaux russes
Les russes sont aujourd’hui plus connectés que les français sur les réseaux sociaux. Mais Facebook et Twitter ne sont pas forcément les plateformes les plus prisées en Russie ni dans les pays de l’ex-URSS. Odnoklassniki et Vkontakte sont en effet les réseaux sociaux les plus populaires, ce dernier n’étant rien d’autre que le Facebook russe avec plus de 100 millions d’utilisateurs actifs. Miser sur les réseaux sociaux russes est donc un levier indispensable pour booster sa visibilité. Ceci implique néanmoins de cerner l’attente des consommateurs et de construire une relation durable avec eux en traitant notamment les avis positifs comme négatifs dans un souci constant d’amélioration de la qualité. Parallèlement, c’est un excellent moyen pour mettre en avant les promotions et ainsi augmenter sa communauté.

S’installer dans les régions
Un pays immense signifie une grande variété de régions et de populations. Les métropoles telles que Moscou et Saint-Pétersbourg sont déjà ultra développées et ont accès à tous les biens et services, nationaux comme internationaux. En revanche, la réalité est tout autre dans les zones reculées telles que Ekaterinbourg ou Novossibirsk qui sont de plus en plus connectées mais qui manquent de tout. Il s’agit là d’une opportunité en or pour les e-commerçants désireux de conquérir l’autre côté de l’Oural. Un marché entier s’ouvre en effet aux nouveaux investisseurs pour qui s’installer dans ses zones permettrait de satisfaire des attentes beaucoup plus élevées que dans les capitales et boosterait, de fait, leur chiffre d’affaire et leur base clients.  

 Infodsi

Commenter cet article

Archives