Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 bonnes raisons de détester le rugby

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Septembre 2015, 21:39pm

Catégories : #SPORTS, #INSOLITE

10 bonnes raisons de détester le rugby

Quand nos amis de So Foot, que nous avons rencontrés pour la première fois il y a près de deux ans, nous ont demandé si nous souhaitions leur donner un coup de main pour promouvoir leur projet de magazine Tampon !, nous avons sauté sur l'occasion. D'une part parce que So Foot est une référence, et que c'est un honneur pour nous d'y être associés, mais aussi parce que leur ton et leur manière de travailler nous parle. 

Nous avons donc décidé de faire ça de manière un peu spéciale en laissant la parole aux plus "footeux" d'entre eux, et de leur proposer de parler de Rugby. Quand on demande aux pousse-citrouilles 10 bonnes raisons de détester le Rugby, ça donne ça. On espère que vous apprécierez ! 
 

image: http://www.lerugbynistere.fr/photos/620_px/so-foot-lance-le-magazine-tampon-1-2015-09-25.jpg

 

La Coupe du Monde de rugby, c’est le moment que détestent le plus les amateurs de football. Des semaines entières à regarder des gros se mettre des gnons, à entendre des amoureux de Pastis 51 sortir des expressions invraisemblables et à regarder la France perdre en finale. Un enfer, un vrai. Pire que le handball, c’est dire.

 

1. Parce qu’un sport qui fait passer les Argentins pour des bourrins n’est pas crédible.

 

L’Argentine, c’est le pays des esthètes, de Diego Maradona, de Jorge Valdano, de Fernando Redondo et de Lionel Messi. Une nation de poètes capables de marquer l’histoire avec des gestes sortis d’une autre galaxie. Clairement pas 15 ploucs renégats qui tentent péniblement d’atteindre les quarts de finale d’une compétition en distribuant les taquets comme les marabouts distribuent leurs flyers à la sortie du métro. Et puis Dieu n’a pas mis sa main lors d’un match de rugby à ce qu’on sache. Un comble.

 

2. Parce qu’un sport grâce auquel les Anglais peuvent gagner des compétitions importantes est encore moins crédible.

 

Les Anglais sont les ennemis jurés des Français, et au moins en football, on a la décence de ne pas les laisser gagner à chaque fois qu’on les affronte. Et puis sérieusement, donner à ce genre de confrontation un blaze de céréales, c’est non. Le Crunch, sérieusement ?

 

3. Parce que quand on regarde le XV de la Rose affronter le XV du Chardon, on a l’impression de se promener à Botanic un dimanche après-midi.

 

Qu'on aime le rugby ou pas, force est de constater que quand les Three Lions de Wayne Rooney rencontrent les Dragons de Gareth Bale, ça a un poil plus de gueule qu'une rencontre entre le XV de la Rose et celui du poireau, du chardon ou du trèfle. Franchement, à part une recette de soupe pas très appétissante, les rencontres de la Coupe du Monde de Rugby n'inspirent pas grand chose. A la rigueur, un combat entre Pumas et Springboks peut exciter les amateurs de 30 millions d'amis. Mais les Brave Blossoms, bordel…

 

4. Parce que faire des passes vers l’arrière pour aller vers l’avant, c’est complètement con.

 

Déjà, le principe même d'aller poser un ballon derrière une ligne fait plutôt penser à une partie de béret plus qu'à un sport sérieux. Mais alors le faire en ayant uniquement le droit de passer le ballon vers l'arrière, c'est complètement stupide. Il paraît même que c'est le rugby qui a inspiré les chants des lycéens qui bloquent leurs établissements en hurlant : « Un pas avant, trois pas en arrière, c'est la politique du gouvernement. » Saloperie de CPE.

 

5. Parce qu’on peut être né en Afrique du Sud et jouer pour l’équipe de France !

 

Alors que les footballeurs se font toujours descendre parce qu'ils ne chantent pas la Marseillaise ou qu'ils n'honorent pas assez bien le maillot bleu, le rugby a carrément décidé d'ouvrir les portes de ses sélections au monde entier. Rory Kockott ? Scott Spedding ? Ne vous emmerdez pas, prenez directement tous les Sud-Africains. Ils ont perdu contre le Japon ? Bein, les Neo-Zéolandais alors. Sans rire, il n'y a que l'équipe du Qatar de handball qui a réussi à faire plus ridicule avec ses mercenaires des pays de l'est.

 

6. Parce que se vanter de pas jouer au football pour s’extasier devant une belle passe au pied, c’est quand même bête.

 

« Quelle passe au pied ! Quel coup d’œil ! ». Un commentaire apposé à une ouverture d’Andrea Pirlo ? Non, c’est cette fois Jonny Wilkinson qui est au départ du ballon. Enfin de cette chose ovale. Mais si le « meilleur anglais de tous les temps » était si doué avec ses pieds, pourquoi ne s’est-il pas alors essayé à un vrai sport de ballon ? Pas de réponse ? On s’y attendait. Et puis Wilkinson, d’accord. Mais pour se raser, pas plus.

 

7. Parce que surnommer un joueur Titou, c’est non.

 

L’Apache, Il Fenemono, La Pioche, El Matador, Le Pistolero : ça c’est des surnoms classes. Mais Titou ? Sérieusement ? Et en plus dans la maison ? C’est sûr que ça risque de faire peur aux adversaires. Surtout avec Dusautoir autour du coup, en Plissons les yeux et sur la Guitoune d’un Trinh-Duc en route vers les réserves de grains Dumoulin. Gros risque de passer pour une Kockott.

 

8. Parce qu’aller chercher Frédéric Michalak de Rendez-vous en terre inconnue pour gagner une Coupe du Monde, c’est trop osé.

 

Aller chercher Frédéric Michalak chez les Lolos noirs pour essayer de remporter une Coupe du Monde qui échappe au XV tricolore, c'est vraiment un bel aveu de faiblesse. Pourquoi pas convoquer le Vietnamien qui lui sert du thé ou Frédéric Lopez tant qu’on y est ? Il est né à Pau, dans le pays de l'ovalie, et il sait aussi occuper la France quand y'a pas de matchs de football à la télévision.

 

9. Parce que les expressions imagées, ça va deux secondes…

 

« La jument n'a pas encore tourné le dos au foin », « le cochon est dans le maïs », « les mouches ont changé d'âne », « la cabane est tombée sur le chien » … Toi aussi, passe une journée à la ferme du bled le plus proche et invente tes expressions de rugby ! C'est très simple, choisis un animal, regarde ce qu'il fait, et adapte le à ce que tu vois pendant le match. « La chèvre broute le gazon » veut dire : Morgan Parra a encore raté une pénalité. « Le bœuf a lâché une bouse » veut dire : Mathieu Bastareaud a encore tenté un drop.

 

10. Parce que Serge Betsen et Abdelatif Benazzi ont pris leur retraite. Christophe Dominici aussi.

Oui on vous l’accorde, le rugby a aussi ses légendes. Mais elles ont quitté les terrains depuis un moment. Ici pas de Totti ou Gerrard qui fait de la résistance. Serge Betsen et ses « placages cathédrales » sont très loin désormais. Abdelatif Benazzi et son physique de videur également. Même les débordements d’école de Dominici ne sont plus que de lointains souvenirs d’enfance. Le rugby aussi, c’était mieux avant !

Par des rageux de So Foot.


http://www.lerugbynistere.fr/

Commenter cet article

Archives