Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Voyage: 10 conseils pour un pourboire à l'étranger

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Août 2015, 07:18am

Catégories : #VOYAGE, #ASTUCES, #ECONOMIE

Au restaurant, en taxi ou en visite guidée, comment ne pas se tromper pour donner un bon pourboire ? La banque Travelex vient de faire paraître un guide "Tout savoir sur les règles des pourboires pendant les vacances". Sa directrice France, Claire Noguera, passe en revue 10 pays.

 

Voyage: 10 conseils pour un pourboire à l'étranger
 

Un conseil de base pour commencer : peu importe où vous partez, si le service n’a pas été à la hauteur, ne laissez simplement pas de pourboire. C’est une fois que vous avez pris la décision de laisser ledit supplément que ça se complique. Pas assez de pourboire peut être perçu comme une insulte dans certains pays. Au contraire, un montant trop élevé pourrait vous faire passer pour quelqu’un d’arrogant. Voici nos 10 conseils avant de partir à l'étranger.

 

1. Australie

 

Les serveurs sont souvent décontractés et leur comportement reflète l’atmosphère détendue qui règne dans ce pays et ce, même dans les hôtels et les restaurants les plus chics. Les pourboires ne sont pas obligatoires car 10% de taxe sur les produits et services (TPS) sont inclus dans le chiffre total de votre addition. Mais laisser un petit supplément reste apprécié et devient de plus en plus commun dans les restaurants les plus chers.

 

Les Australiens donnent 10% de pourboire pour un bon service et plus encore s’il est exemplaire. Dans les bars, la plupart des Australiens laissent ce qu’il leur reste de monnaie après avoir commandé leur boisson. Pour les courses en taxi, il est de coutume de dire au chauffeur de garder la monnaie. En revanche, laisser un pourboire dans un hôtel est encore peu répandu.

 

2. États-Unis

 

Si vous avez un doute, laissez un pourboire. C’est une règle aux États-Unis car, comme au Canada, les pourboires sont généreux et représentent une partie importante du salaire de ceux qui le reçoivent. Dans les restaurants, comptez 15 à 20% minimum pour un repas. C’est toujours possible de laisser un pourboire avec une carte de crédit.

 

Au bar, laissez 1$ pour chaque boisson commandée. Payez un extra de 20% pour les soins au spa, le coiffeur ou pour un guide touristique. 1$, c’est le pourboire en vigueur pour les portiers et les bagagistes. Pensez donc à garder des petites coupures en réserve. Pour de courts trajets en taxi, attendez-vous à laisser un pourboire de 1$ et 15 à 20% du montant du trajet pour les courses jusqu’à l’aéroport.

 

3. Brésil

 

Les pourboires ne sont pas obligatoires au Brésil mais ils sont cependant les bienvenus ! Dans les restaurants, des frais de service d’un montant de10% sont ajoutés à la facture. En général, les gens payent ce supplément, à moins que le service ne soit pas à la hauteur.

 

Dans les bars, les Brésiliens payent l’addition non pas après chaque boisson mais à la fin. Concernant le pourboire, c’est à vous de le déterminer selon votre appréciation. Afin d’éviter que les chauffeurs de taxi se retrouvent avec plein de petites pièces, la plupart des clients arrondissent la facture. Le personnel de l'hôtel apprécie un petit pourboire pour transporter vos sacs.

 

4. Chine

 

En Chine continentale et à Macao, les pourboires ne font pas partie de la culture. De nombreux établissements ne les tolèrent même pas du tout comme, par exemple, la quasi totalité des restaurants et les services tels que des soins de beauté. Selon la loi, les chauffeurs de taxis ne peuvent pas accepter de pourboire. Cela s’applique à la plupart des régions.

 

Une gratification peut être considérée comme malvenue et être interprétée comme signifiant que le travail d'un employé est sous-évalué par l'employeur. Les seuls endroits où les pourboires sont monnaie courante sont les hôtels haut de gamme et les restaurants situés dans des zones touristiques. À noter qu’un petit cadeau peut faire office de pourboire !

 

Cependant, il y a une grande exception à la règle générale. Les pourboires sont en effet très importants pour les guides et les chauffeurs car ils permettent de compléter leurs petits salaires. Les guides attendent en général 10$ par jour et par personne, et les conducteurs 5$. À Hong Kong, les services occidentaux sont plus nombreux et il y a habituellement des frais de service de 10 à 15% dans les restaurants. Le pourboire est tout de même le bienvenu et les chauffeurs de taxi s’attendent à pouvoir garder la monnaie.

 

5. Égypte

 

Le pourboire, aussi appelé bakchich, est très important en Égypte. Le pourboire en Égypte se donne pratiquement à tous et pour tout, même pour les gestes de bonté, tels que porter les bagages ou aider une personne à sortir d’un véhicule. Ce n’est jamais gratuit et une petite récompense est toujours attendue.

 

Le plus souvent, les personnes travaillant dans le secteur du tourisme reçoivent un salaire nominal pour leur travail et le pourboire reste un élément très important de celui-ci. Dans les hôtels, pensez à laisser un pourboire au début de votre séjour afin d’obtenir un service de qualité. Il est de mise pour les touristes occidentaux de laisser 5€ par bagage aux portiers, 10€ par jour pour les femmes de chambre et 5 à 10€ pour les chauffeurs de taxis. Dans les restaurants et bars, la norme est de laisser 10%.

 

6. Inde

 

En général, dans les grands restaurants, des frais de service de 10% sont inclus dans l’addition, mais il est assez commun de laisser un pourboire d’environ 100 INR (roupies indiennes) dans un endroit décontracté et jusqu'à 300 INR dans un restaurant cinq étoiles. Il est préférable de donner un pourboire au personnel directement en espèces pour être certain qu'il l'obtienne.

 

Laisser un pourboire dans un bar ne se fait pas tellement. Prévoyez un stock de petites coupures et de monnaie séparé du reste de votre argent afin que cela soit plus facile de donner un pourboire en temps voulu. Dans les hôtels, il est habituel de donner un pourboire d’environ 50 à 100 INR par sac aux bagagistes. Soyez donc conscient que si l’on porte vos sacs, on attend de vous un pourboire !

 

La loi interdit aux chauffeurs de taxis de facturer plus que le coût de la course. Le meilleur moyen de donner un pourboire, si vous le souhaitez, est donc tout simplement d’arrondir le montant.

 

7. Japon

 

On peut pratiquement affirmer qu’il n’y a pas de pourboire au Japon. Les Japonais considèrent qu'un bon service est standard. Un pourboire correspond à une insulte. Cependant, dans les hôtels de grande classe (Ryokan), il est acceptable de donner un pourboire. En revanche, cela ne se fait jamais directement. Il doit être placé dans une petite enveloppe scellée et remis discrètement avec un petit signe de tête.

 

Vous pouvez aussi exprimer votre satisfaction avec un petit cadeau à la place. Certains employés de l’hôtellerie japonaise sont formés pour vous dire "non merci" lorsqu’ils reçoivent un pourboire. Ne donnez pas de pourboire à votre chauffeur de taxi, guide touristique, coiffeur ou tout autre fournisseur de services.

 

8. Russie

 

Il y a très peu d’endroits en Russie où les gens s’attendent à recevoir un pourboire, mais cela devient de plus en plus commun. Les hôtels haut de gamme et les restaurants de Moscou ajoutent des frais de service de 10 à 15%. Si ce n’est pas explicite, 10 à 15% est un pourboire standard pour ce genre d’endroits si le service est satisfaisant.

 

Ne rajoutez cependant jamais votre pourboire avec la carte, car, pour des raisons fiscales, les employés ne le recevront pas. Privilégiez donc plutôt les espèces. Des pourboires pour les bagagistes ainsi que pour le service de chambre dans les hôtels peuvent varier entre 1 et 5$.

 

Un pourboire n’est pas considéré comme allant de soi pour les chauffeurs de taxis, mais vous pouvez arrondir le tarif du trajet. De plus, n’oubliez pas de négocier et de régler votre course avant de monter dans la voiture.

 

9.Thaïlande

 

Laisser un pourboire n’est pas habituel en Thaïlande, bien que certains Thaïlandais donnent souvent un peu de monnaie en plus. On retrouve davantage les habitudes occidentales liées au pourboire dans la capitale, Bangkok. À l'hôtel et dans les restaurants haut de gamme, il y a des frais de service de 10% inclus dans l’addition. Si ce n’est pas le cas, un touriste arrondi généralement en laissant 20 bahts (monnaie thaïlandaise) supplémentaires ou un pourboire de 10%.

 

Les chauffeurs de taxis ne s’attendent pas à un pourboire. Certains peuvent essayer de vous en redemander un si vous lui avez déjà donné quelque chose lors d’une première course. En règle générale, un petit pourboire est raisonnable si le service est bon et vous pouvez donner plus si le voyage est long.

 

Dans la plupart des hôtels, vous n'êtes pas tenus de laisser un pourboire. Les établissements haut de gamme incluent généralement les frais de service, mais des pourboires de 20 à 50 bahts sont attendus pour le bagagiste ou le portier. Dans les bars et les boîtes de nuit, vous trouverez un pot dans lesquels les clients laissent des pourboires. L’argent récolté est réparti entre les travailleurs à la fin de soirée.

 

10. Mexique

 

Le pourboire fait partie intégrante de l'économie mexicaine. Les Mexicains qui travaillent dans le secteur des services ont des salaires modestes et comptent sur les pourboires pour compléter leurs revenus. Dans les restaurants, il y a parfois 10% de frais de service inclus dans l’addition finale. Dans ce cas, le pourboire n’est pas obligatoire.

 

Un pourboire de 20% est parfois donné pour un service exceptionnel. Il est préférable de donner un pourboire en espèces aux serveurs. Dans les bars, les touristes peuvent laisser un pourboire de 10 à 20 pesos par boisson ou15% à la fin de la soirée s’il y a une addition finale.

 

Toute personne qui travaille dans le secteur des services, personnel de l'hôtel, coiffeurs, les voituriers, les bagagistes etc reçoivent habituellement un pourboire de 20%. Les chauffeurs de taxi reçoivent rarement des pourboires. Parfois, les Mexicains arrondissent un peu le tarif afin de remercier le chauffeur pour le chargement et le déchargement des bagages.

  

Nouvelob

 

Commenter cet article

Archives