Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi la Chine pense arrêter la politique de l'enfant unique ?

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Août 2015, 11:01am

Catégories : #CHINE, #ENFANT, #POLITIQUE

Pourquoi la Chine pense arrêter la politique de l'enfant unique ?

En Chine, les naissances sont régulées depuis 1979 par une loi : celle de l'enfant unique. Le but originel était de limiter la surpopulation à laquelle le pays devait faire face. Après avoir déjà évolué plusieurs fois depuis sa mise en place, cette mesure est aujourd'hui remise en question. Nous nous demandons donc pourquoi la Chine pense arrêter la politique de l'enfant unique.

La République populaire de Chine compte aujourd'hui plus de 1,3 milliard d'habitants, soit environ un sixième de la population mondiale. C'est, actuellement, le pays le plus peuplé au monde. Et pourtant, cela aurait pu être bien plus. Jusque dans les années 1970, la Chine a connu une importante croissance démographique. Face à cela, et pour éviter un accroissement encore plus fort, le gouvernement a décidé, en 1979, de mettre en place une réglementation limitant le nombre de naissances par foyer. C'est ainsi que la politique de l'enfant unique est née. Depuis sa mise en place, quatre cent millions de naissance auraient été évitées (Source : gouvernement chinois).

Cependant, les autorités chinoises pensent mettre fin à cette réglementation, à cause du vieillissement de la population. En effet, d'ici 2050, près d'un tiers des Chinois auront plus de 60 ans et ne seront donc plus en âge de travailler, ou du moins de soutenir le rayonnement de leur pays comme ils le font aujourd'hui. Le développement de la Chine ne peut donc se faire sur ces seuls enfants uniques, ce qui aurait pour conséquence de nuire à l'économie chinoise, sur le long terme.

Ce principe avait d'ores et déjà assoupli plusieurs fois. En 1984, la loi avait été modifiée pour les foyers vivant en milieux ruraux, si leur premier enfant était une fille, il pouvait en avoir un deuxième. Mais également en 2013, avec une mention qui prévoyait que dans le cas d'un couple dont au moins l'un des deux parents est enfant unique, un deuxième leur est autorisé. Cette politique a donc déjà été remise en question plusieurs fois. Il est est d'ailleurs à noter que, depuis quelques années, les économistes chinois se font de plus en plus alarmants quant à l'impact de cette mesure sur leur pays. Un appel qui serait finalement entendu, en modifiant la restriction à deux enfants par foyers. Si cette mesure est validée, elle prendra du temps avant de s'appliquer sur l'ensemble du territoire.

Cette décision pourrait également mettre fin au phénomène social de l'enfant-roi, très important dans ce pays. En effet, ils sont bien souvent l'unique chérubin des parents, mais aussi des deux familles de grands-parents, une grande attention leur est donc portée. Ce phénomène est appelé le "4-2-1" : quatre seniors, deux parents et un enfant. C'est donc la famille entière qui s'occupe et élève le petit dernier, toutes les attentions sont tournées vers lui.
Mais ce n'est pas l'unique problème social que cela pose. En effet, en étant les seuls représentants de leur lignée, et même s'ils sont souvent très gâtés, ils sont également souvent soumis à une importante pression. Cours d'économie, de piano, de sport, de débat, de langues, etc. sont ainsi dispensés dès le plus jeune âge. Il y a donc de lourdes demandes familiales. Elles peuvent être si intenses que le suicide des jeunes a fortement augmenté, près de 300 000 par an (Source : Lan Hai). De telles données montrent le déséquilibre que ces enfants ressentent dans une société où ils sont choyés, mais également sur-demandés. 

 Pourquois.com

 

Commenter cet article

Archives