Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les femmes qui portent des implants mammaires seraient plus suicidaires que les autres

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Août 2015, 03:35am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #MORT

Les femmes qui portent des implants mammaires seraient plus suicidaires que les autres

Les implants mammaires sont-ils révélateurs d'un malêtre, ou l'inverse ? A en croire les conclusions d'une étude, parue dans la revue Annals of Plastic Surgery et relayée par l'Agence de presse Reuters, les femmes qui ont subi une opération pour augmenter le volume de leurs seins seraient trois fois plus suicidaires que les autres femmes.

Les chirurgiens pointés du doigt

Ce n'est pas la première fois que des travaux scientifiques pointent du doigt ce phénomène. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs du centre médical de l'Université Vanderbilt dans le Tennessee ont suivi 3527 femmes suédoises qui avaient reçu des implants mammaires entre 1965 et 1993. 175 d'entre elles sont depuis décédées.

A partir des avis de décès, les scientifiques ont constaté que 24 d'entre elles s'étaient suicidées, en moyenne 19 ans après leur opération. Mais en comparant cette donnée à la population moyenne, il apparaît qu'elles seraient trois fois plus suicidaires que les autres femmes, précise l'étude. Selon Loren Lipworth, qui a dirigé les travaux, les chirurgiens devraient s'efforcer de mieux connaître leurs patientes, qui peuvent être sujettes à des problèmes psychiatriques, liés à une estime de soi ou à des troubles de l'image corporelle.

 

 

L'alcool ou à la drogue triplent les risques

Plus surprenant encore, "le risque accru de suicide n'est pas évident au cours des dix années qui suivent l'opération esthétique", relève l'étude. En outre, les chercheurs ont observé que les femmes ayant des prothèses mammaires auraient également trois fois plus de risques de décéder de maladies liées à l'alcool ou à la drogue. "Au total, 38 décès (soit 22% des personnes décédées au sein de l'échantillon) étaient liés à des suicides, des troubles psychologiques ou des dépendances à l'alcool et aux drogues", soulignent les auteurs de l'étude.

En revanche, les scientifiques n'ont pas constaté d'augmentation du risque de cancer. Concernant l'augmentation des cas de cancer des poumons et de maladies respiratoires – l'emphysème par exemple –, il est probablement dû au fait que les personnes étaient plus susceptibles de fumer, note l'étude. Déjà en 2014, une étude menée par une équipe de chercheurs canadiens avait démontré un risque accru de suicide chez les femmes qui avaient reçu des implants mammaires, mais un taux inférieur pour les autres maladies, comme le cancer. 

 Metronews

 

Commenter cet article

Archives