Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Corée du Nord change de fuseau horaire

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Août 2015, 05:37am

Catégories : #NEWS, #MONDE

La Corée du Nord change de fuseau horaire

L’annonce a fait vendredi le tour de la planète à l’affut des dernières facéties de Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen : le 15 août, la Corée du nord change de fuseau horaire, passant à GMT +8h30, soit trente minutes plus tard qu’aujourd’hui. La décision a fait sourire, mais le sujet des fuseaux horaires est plus sérieux qu’il n’y parait...

Pyongyang explique qu’il s’agit de rompre avec une décision imposée par le « cruel impérialisme japonais » lors de la conquête de la péninsule coréenne en 1910. Le retour à l’heure pré-coloniale est destiné à marquer le 70e anniversaire de la capitulation du Japon mettant fin à la Seconde Guerre mondiale.

Les fuseaux horaires de la Chine, des deux Corée et du Japon avant le changement décidé à Pyongyang
Les fuseaux horaires de la Chine, des deux Corée et du Japon avant le changement décidé à Pyongyang - Wikimedia Commons

Cette décision purement politique place la Corée du Nord en décalage d’une demi-heure par rapport à la Corée du Sud, pourtant de même longitude.

Mais la Corée du Sud elle-même avait unilatéralement fait ce choix de l’heure pré-coloniale en 1954, revenant dessus sept ans plus tard sur décision du dictateur militaire Park Chung-hee, qui avait souhaité se rapprocher de son allié japonais, un changement là aussi dicté par des considérations idéologiques, afin de se démarquer de ses voisins communistes.

Manipulation de fuseaux

Les fuseaux horaires en Asie
Les fuseaux horaires en Asie - Wikimedia Commons

La manipulation des fuseaux horaires est un sujet hautement politique. Le plus bel exemple est apporté par la Chine, immense pays qui, à l’instar des Etats-Unis (quatre fuseaux) ou de la Russie (neuf fuseaux), mériterait d’avoir plusieurs tranches horaires pour se conformer à la nature.

Mais en Chine, il n’y a qu’une seule heure, de la côte Est aux confins de l’Asie centrale, alors que le décalage, si l’on se fie au soleil, est de 3h30.

Mais la Chine a été, et est toujours dans une large mesure, un empire, et l’heure est l’un des symboles de cette autorité impériale.

Elle a eu des fuseaux horaires différents pendant une relativement courte période, à la chute de l’empire Qing et l’instauration de la République en 1912, décision sur laquelle Mao Zedong est revenu à son arrivée au pouvoir en 1949, afin de renforcer le sentiment d’unité nationale.

« Beijing Shijian »

Que l’on soit à Kashgar, au Xinjiang, la ville la plus à l’ouest de la Chine, ou à Lhassa, la capitale tibétaine, la radio commence ses bulletins d’informations par donner « Beijing Shijian », l’« heure de Pékin », pour que l’on comprenne bien que l’on vit, dans tout le pays, au diapason de la capitale.

Cette horloge photographiée dans une mosquée de Kashgar en 2005 donne l'heure solaire pour les prières
Cette horloge photographiée dans une mosquée de Kashgar en 2005 donne l’heure solaire pour les prières - Pierre Haski/Rue89

Le résultat est surprenant puisque le soleil peut se lever à 10 h du matin et se coucher à minuit à Kashgar en été. Certains bureaux ou magasins affichent les deux heures, celle de Pékin et celle du soleil, et ils sont contraints de jongler entre les deux.

Le sujet est devenu politique. Certains Ouïgours, l’ethnie autrefois majoritaire au Xinjiang, font de la résistance : quand ils vous donnent rendez-vous, ils parlent en heure solaire en signe de résistance à la « colonisation » de Pékin, alors que les Hans, le peuple dominant en Chine, parlent en heure officielle. Attention donc à ne pas se tromper d’heure de rendez-vous, en fonction de l’interlocuteur...

Mais l’Inde a elle aussi jonglé avec les fuseaux horaires. Ce pays très peuplé mais trois fois moins vaste que la Chine, avait initialement deux fuseaux à la fin du XIXe siècle, avant de passer au fuseau unique en 1906, encore à l’époque coloniale.

Ce choix unique a été conservé par l’Inde indépendante, même si, régulièrement, des comités d’experts ou des revendications politiques locales réclament le passage à plusieurs fuseaux horaires, ne serait-ce que pour des raisons d’économie d’énergie, le décalage par rapport à l’heure solaire obligeant à allumer la lumière plus que nécessaire.

En Russie, deux fuseaux de moins

En 2010, la Russie a fait un pas dans l’autre direction, en supprimant deux de ses onze fuseaux horaires. Cette réforme s’est faite sous la présidence de Dimitri Medvedev, dans un but de simplification administrative. « Une manière de résoudre des problèmes bureaucratiques mais aussi de rapprocher les Russes », avait expliqué le président russe lors de son discours à la nation en novembre 2009, rapportait à l’époque La Croix.

Mais ce n’est jamais simple de modifier les fuseaux horaires, comme le racontait le correspondant du quotidien à Moscou :

« Depuis que le président a lancé ce projet, les autorités n’ont cessé de souligner les avantages de cette réorganisation. Pour la “ psychologie générale du pays ”, le passage à neuf fuseaux apaisera le “ sentiment d’isolement des régions éloignées de la capitale ”.

Pour la santé des populations concernées, cela “ améliorera le rythme biologique et l’efficacité au travail ”. Pour les voyageurs, le changement réduira la fatigue.

Pour les administrations, il permettra un travail mieux synchronisé, les bureaux de la côte pacifique devant attendre une heure de moins pour communiquer avec Moscou.

Pour les entreprises, cela facilitera la communication entre le siège social et les filiales. Résultats espérés : meilleure coordination et économies. »

La carte des fuseaux horaires de la Russie en 2014
La carte des fuseaux horaires de la Russie en 2014 - PlatonPskov/Wikimedia Commons/CC

Moins de soleil

Mais comme toujours, il y a des résistances, des réticences (pensons aux polémiques annuelles en France lors du passage à l’heure d’été ou d’hiver) :

« Au-delà des arguments officiels, cette réorganisation a cependant suscité des réserves au sein de la population. Notamment dans la région de Samara où une partie des habitants fait de la résistance : quelques manifestations, une pétition de 6 000 signatures et une opposition plus grande encore dans les forums sur Internet. Car concrètement, le changement signifie un ensoleillement plus court le soir : en été, lorsque le soleil se couchera, il ne sera plus 20 heures mais 19 heures. »

Mais pour compliquer un peu la situation, Wikipédia nous rappelle que tous les trains longue distance en Russie sont toujours à l’heure de Moscou et pas à l’heure locale ! Le train qui arrive à Vladivostok à 1 h (heure de Moscou) selon l’horaire, arrive donc à 8 h heure locale (heure de Vladivostok). Simple, non ?

Enfin, pour ceux qui auraient été surpris par les trente minutes de décalage décidées en Corée du Nord : ce n’est pas une excentricité du grand leader nord-coréen. C’est rare mais ça existe : l’Iran, par exemple, est à GMT+3h30. 

 Rue89

 

Commenter cet article

Archives