Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Coupe du Monde de rugby : 10 choses insolites à savoir sur la préparation du XV de France

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Août 2015, 00:03am

Catégories : #SPORTS, #INSOLITE, #RUGBY

Coupe du Monde de rugby : 10 choses insolites à savoir sur la préparation du XV de France

Commencée le 6 juillet au Centre National de Rugby à Marcoussis (Essonne), la préparation de l'équipe de France à la Coupe du monde de rugby a été marquée par de nombreux moments insolites qui ont permis aux Bleus de rompre avec la monotonie d'une saison traditionnelle et de renforcer la cohésion du groupe France.

 

6 juillet : préparation avec le PSG

En raison des travaux effectués au Camp des Loges, le PSG a débuté sa préparation estivale le 6 juillet à Marcoussis. Soit le même jour que le groupe du XV de France. Le centre Wesley Fofana a ainsi pu rencontrer Laurent Blanc et en a profité pour immortaliser cet instant.

 

 

 

8 juillet : du BubbleFoot pour se divertir

Le staff français avait réservé le 8 juillet une activité ludique pour ses protégés : une séance de Bubble Foot visiblement très appréciée par Mathieu Bastareaud et ses coéquipiers. En témoignent ces photos relayées par le compte Twitter de la FFR.

 

 

 

10 juillet : la torture par le crossfit

La journée du 10 juillet restera gravée dans les mémoires des joueurs français. Ce jour-là, le patron de la cellule performance des Bleus, Julien Deloire, leur a réservé une séance physique particulièrement intense. Rameurs, wattbikes - vélos à forte résistance -, coups de maillets de 15 kilos sur d'immenses roues de tracteurs, sprints, cordes tentaculaires de 35 kilos à agiter sur plusieurs séquences, pompes dynamiques... les Tricolores ont multiplié les efforts durant ce travail de résistance qui a marqué les esprits.

 

14 juillet : quiproquo autour de l'annonce de la sélection

Mardi 14 juillet, Philippe Saint-André  est en colère lorsqu'il entre en conférence de presse. Le manager du XV de France dévoile qu'il annoncera  "quoi qu'il arrive" le 23 août la liste des 31 joueurs retenus pour disputer le Mondial, soit après le deuxième match amical contre l'Angleterre. Il s'élève ainsi contre la convention signée par la Ligue (LNR) et la Fédération (FFR)  prévoyant une annonce le 16 août. "Tu as 36 mecs et tu dois annoncer un groupe de 31 alors que tu n'en as que 23 qui vont jouer. Quelle aberration!", lance-t-il.

 

16 juillet : le docteur des Bleus perd lui aussi des kilos

Les Français arrivent le 16 juillet à Tignes (Savoie) pour un stage de dix jours où ils doivent poursuivre leur préparation physique. Le travail déjà accompli à Marcoussis lors des jours précédents a laissé des traces chez les joueurs mais aussi du côté du staff. "Notre docteur a perdu quatre kilos donc je suis content de son investissement (rires). On essaye aussi d'être présent, on s'entraîne. Quand tu travailles par petits groupes, les préparateurs physiques comme nous on reste longtemps sur le terrain. Ca nous affûte aussi!", explique Philippe Saint-André.

 

16 juillet : la récupération physique dans un ruisseau

Scott Spedding, Mathieu Bastareaud, Slimani Rabah et Rory Kockott apparaissent dans une photo publiée sur Twitter par Spedding. Les quatre joueurs font partie d'un groupe qui a pu récupérer dans un ruisseau, alimenté directement par l'eau du glacier dominant Tignes et dont la fraîcheur est bénéfique pour l'organisme.

 

Récup pic.twitter.com/JJK69uxYOf

 

 

18 juillet : toboggan géant et "standing paddle"

En ce jour de repos, les joueurs ont carte blanche. Certains choisissent le vélo, d'autres la pétanque. Rémi Lamerat et Guilhem Guirado se sont essayés au toboggan géant qui finit sa course dans le lac de Tignes et ont réalisé d'impressionnants envols. Plus sages, Vincent Debaty et Sébastien Vahaamahina ont eux opté pour une virée en "standing paddle".

 

22 juillet : construction de radeau et tir à l'arc

Parmi les mulitples activités sortant du cadre rugbystique, certaines marquent plus les esprits que d'autres. Après avoir passé la nuit à 3032 m d'altitude, les Bleus chaussent les crampons et entament ce jour-là, par cordée de trois joueurs et un guide, une ascension de plus d'une heure en haute montagne. Une fois terminé, direction la station de Tignes où le XV de France a le droit un triathlon original mêlant un concours de tir à l'arc, de la course à pied et du vélo. Les joueurs sont enfin invités à construire un radeau à partir de six rondins de bois et six bidons en plastique, mode d'emploi à l'appui, et effectuer un petit parcours sur le lac. L'équipe composée de Yoann Maestri, Gaël Fickou, Xavier Chiocci, Rémi Lamerat, Rory Kockott et Damien Chouly s'impose.

 

25 juillet : la demi-molle de Beaufort

Après le mini-triathlon ludique du 22 juillet, l'équipe gagnante reçoit son trophée. Au pays du fromage, les vainqueurs reçoivent une demi-molle de Beaufort.

 

3 août: Mini stage avec le GIGN

Les 36 joueurs du XV de France ont passé quelques heures avec le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN). Au programme, attaques de chiens, maniement des armes, libération d'un otage dans le noir, saut de 25 mètres du haut d'un viaduc, supporter les effets d'une bombe lacrymogène. Ce mini-stage avait pour objectif de renforcer la cohésion du groupe.  

 Directmatin

Commenter cet article

Archives