Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


'Apple, Facebook, eBay, Amazon, Google,... sont aussi racistes qu'on peut l'être'

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Août 2015, 03:48am

Catégories : #TECHNOLOGIE, #INTERNET, #RACISME

Les 20 grandes entreprises de la Silicon Valley ont un total de 189 administrateurs: 36 d'entre eux sont des femmes blanches, 3 sont des hommes noirs et un est Latino”

'Apple, Facebook, eBay, Amazon, Google,... sont aussi racistes qu'on peut l'être'

Apple, Facebook, eBay, Amazon, Google,..., etc., peuvent avoir la meilleure image et être guidés par des mecs fins, “cools”, qui ne portent ni cravatte, ni chaussette. En réalité, ils sont aussi racistes qu’on peut l’être".

Cette déclaration, c’est celle que le révérend américain Jesse Jackson a faite au cours d’une interview avec le journal britannique Sunday Times. Jackson est l’un des leaders du mouvement pour les droits civiques aux Etats-Unis, en particulier pour ceux des Noirs. Il est devenu célèbre parce qu'il était aux côtés de Martin Luther King quand ce dernier fut assassiné en 1968. Plus tard, il a été honoré par Bill Clinton de la Médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile aux Etats-Unis.

Les entreprises que Jackson critique sont réputées pour leur rectitude politique, mais selon le ministre baptiste, leur ouverture à la diversité n’est qu’une posture factice. “Il incombe au mouvement des droits civiques de continuer à mettre l'accent sur cela”, dit-il.

La Silicon Valley a longtemps été épargnée par ce type de critiques, mais lorsque Google a a publié pour la première fois l’année dernière des données sur l'origine ethnique de ses employés, il est apparu que 61% étaient Blancs, et 30% d'origine asiatique. Les Noirs et les Latinos n’étaient pratiquement pas représentés.

La semaine dernière, Google a promu l'Indien Sundai Pichai comme nouveau CEO et l'année prochaine, elle consacrera 135 millions d’euros au recrutement dans des universités traditionnellement noires. Apple et Intel promettent également des mesures dans ce sens.

"Il y a maintenant plus de pression au sein de ces entreprises pour inclure les femmes que les Noirs ou les Métis, mais nous devons continuer à nous battre", ajoute Jackson. 

Selon le révérend, il existe des préjugés structurels au sein de la société américaine et du système juridique qui conduisent à exclure systématiquement les Noirs. 

 Express 

Commenter cet article

Archives