Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi nous attrapons le hoquet et comment nous en débarrasser

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Juillet 2015, 11:50am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #HOQUET

Pourquoi nous attrapons le hoquet et comment nous en débarrasser

Le hoquet est quelque chose que nous connaissons tous. Vous pouvez avoir le hoquet lorsque la nourriture est trop épicée, après avoir trop ri, trop bu ou mangé ou encore après une période d'exci

 

Physiquement, le hoquet a lieu lorsque le diaphragme, une mince couche de muscle située en-dessous des poumons, se contracte de manière erratique. Habituellement, cette contraction est la conséquence d’une stimulation du nerf vague qui relie notre cerveau à notre abdomen et à de nombreux autres organes. A la fin du phénomène, notre glotte, l’orifice supérieur du larynx, se referme rapidement et nous produisons le son glottal typique « hic ».  

Le hoquet est une sorte de tic, explique la pédiatre Linda Goldstein à Quartz. Il s’agit d’une réaction incontrôlable des muscles. « Les tics sont inconscients et nous ne connaissons pas la raison pour laquelle ils se déclenchent   ». En outre, le hoquet ne possède aucune fonction utile. Il se pourrait que les tics soient juste des choses bizarres comme les phosphènes, ces motifs colorés que l’on aperçoit lorsque l’on ferme les yeux, ajoute la spécialiste.

Comment se débarrasser du hoquet ?

En théorie, tout ce qui peut soulager dans une certaine mesure l’irritation du nerf vague et des cordes vocales peut arrêter le hoquet. Dans certains cas, Goldstein a observé des bébés dont le hoquet s’amenuisait rien qu’avec de l’eau mais elle n’est pas certaine s’il s’agit du résultat de la consommation de liquide ou, au contraire, de l’effet du temps qui passe. Pour certaines personnes, produire du souffle répétitivement serait en mesure d’arrêter le hoquet mais il peut également s’agir de l’effet du temps durant lequel leur esprit est occupé à autre chose et qui correspond à une période d’accalmie du hoquet.

Linda Goldstein livre quelques solutions pour faire passer le hoquet. Parmi celles-ci, boire de l’eau avec les oreilles bouchées (demandez tout de même à quelqu’un de tenir votre verre), avaler une cuillère à soupe de beurre de cacahouètes ou dans le cas de hoquet provoqué par la consommation d’épices, boire du lait sera utile.

Parfois, le hoquet peut être le signe de quelque chose de plus grave. Même si cette manifestation physique est normale chez les nouveau-nés, un hoquet prolongé de votre bébé peut être le signe d’un reflux gastro-œsophagien. Chez les adultes, un hoquet persistant ou insoluble (respectivement pendant plus de 48 heures et pendant plus d’un mois) pourrait etre la conséquence de lésions cérébrales, du cancer de l’œsophage ou être le résultat de l’effet secondaire de certaines médicamentations, y compris la chimiothérapie. 

 Express

 

Commenter cet article

Archives