Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 7 signes d’un manque de sommeil et leurs effets néfastes sur votre santé

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juillet 2015, 23:43pm

Catégories : #SOMMEIL, #SANTE-BIEN-ETRE, #INFOGRAPHIE

Les 7 signes d’un manque de sommeil et leurs effets néfastes sur votre santé

Souffrez-vous de privation de sommeil? Si vous avez dû sacrifier des heures de sommeil, récemment, il y a de fortes chances que ce soit le cas.

Trop souvent, le sommeil est relégué au bas de la liste des priorités, au profit d’autres obligations et responsabilités familiales ou professionnelles. Même si vous croyez vous en sortir pas trop mal, il y a fort à parier que votre corps vous communique les signes d’un manque de sommeil et que vous ne les avez peut-être pas encore reconnus.

Les paragraphes qui suivent vous éclaireront sur l’importance du sommeil, les causes d’un manque de sommeil et les nombreuses incidences négatives d’un manque de sommeil sur l’organisme.

L’importance de dormir suffisamment

Grâce au sommeil, notre organisme est en mesure de « se réparer » et de refaire le plein d’énergie, nécessaire à l’exécution des fonctions essentielles du corps. Voilà pourquoi de bonnes nuits de sommeil, généralement de 7 à 10 heures par jour selon les besoins et le stade de la vie, sont essentielles pour fournir à notre corps le repos qu’il lui faut. Lorsqu’on dort moins que nécessaire, on s’en ressent de plusieurs façons.

Le manque de sommeil est une réalité courante chez les adultes dans bon nombre de pays occidentaux. Malheureusement, la privation de sommeil peut mener à plusieurs états peu souhaitables ou même graves tels que le gain de poids et la dépression, pour ne nommer que ceux-là. Le manque de sommeil affecte différemment chacun de nous, mais une chose est sûre : avoir de bonnes nuits de sommeil contribue largement à maintenir une bonne santé à long terme, tout en améliorant notre humeur générale et notre vision de la vie au quotidien.

Les causes d’un manque de sommeil

Les personnes qui peinent à trouver le sommeil sont affectées par divers facteurs, mais on observe une série de points communs à un grand nombre d’insomniaques. Les principales raisons sont généralement assimilables à des douleurs physiques ou à des troubles psychologiques, y compris l’anxiété et l’inquiétude. Voici au fait quelques-unes des causes les plus courantes d’un mauvais sommeil :

  • Sensation d’inconfort – probablement en raison d’une position qui n’est pas optimale
  • Distractions – votre animal, votre enfant ou votre conjoint bouge ou émet un bruit qui interrompt votre sommeil
  • Alcool – peut vous aider à trouver le sommeil au début de la nuit, mais a tendance à vous réveiller après quelques heures, perturbant alors votre cycle sommeil-éveil naturel
  • Effets de certains médicaments ou suppléments
  • Consommation de caféine à une heure avancée de la journée
  • Douleurs musculaires
  • Brûlures d’estomac / reflux acide
  • Anxiété et inquiétude

 

Les 7 signes d’un manque de sommeil – et leurs effets probables sur votre santé

1. Gain de poids

Lorsque vous n’obtenez pas un sommeil digne de ce nom, les hormones chargées de transmettre les signaux internes de faim et de satiété se dérèglent. Chez bon nombre de personnes, cela entraîne une forte envie d’aliments sucrés ou à teneur élevée en glucides et en calories, lorsqu’elles ressentent de la fatigue. Cet apport de glucose à action rapide est en fait la façon naturelle, pour l’organisme, d’être réapprovisionné en énergie. Toutefois, lorsqu’il y a perturbation du mécanisme de régulation des hormones dont le rôle est de nous signaler que l’on a vraiment besoin de plus de calories ou que l’on a assez mangé, beaucoup de gens sont portés à manger plus que nécessaire ou à choisir des aliments moins sains, face à différents choix. Certaines études montrent aussi que le manque de sommeil peut rendre l’organisme moins habile à gérer efficacement la glycémie (niveau de sucre dans le sang); donc, le rendre moins sensible aux effets de l’insuline, laquelle joue un rôle important du fait qu’elle élimine le sucre en excès dans le sang. On court alors un risque accru de développer le diabète.

2. Manque de concentration et mémoire défaillante

Lorsque nous ressentons de la fatigue, il nous est plus difficile d’apprendre, de retenir de l’information, d’être attentif, de rester alerte et de résoudre des problèmes. Cela est dû aux effets des hormones du sommeil sur la partie centrale du cerveau, responsable du traitement cognitif. On en vient donc à être moins performant au travail, à égarer des objets importants ou à se sentir distrait ou absent pas mal toute la journée – autant de facteurs qui peuvent exacerber l’anxiété et rendre le sommeil encore plus difficile à trouver.

3. Maladresse

Les personnes en manque de sommeil sont plus susceptibles d’être impliquées dans des accidents ou de se blesser. La privation de sommeil est donc dangereuse pour qui conduit un véhicule ou exerce diverses activités telles que cuisiner ou faire du vélo.

4. Propension à être souvent malade

Notre système immunitaire est mis à mal lorsque nous sommes à court de sommeil. Nous sommes alors plus susceptibles d’attraper le rhume, la grippe ou d’autres virus. Résultat : probablement plus d’heures de travail ou de loisirs perdues, accentuant du même coup les sentiments de tristesse, de stress et d’anxiété et, par ricochet, la qualité du sommeil.

5. Risque accru de développer des affections chroniques graves

En raison de ses conséquences néfastes sur l’organisme, le manque de sommeil nous met à risque de développer différentes maladies ou différents états chroniques. Par exemple, les personnes insomniaques sont plus sujettes aux lésions squelettiques (p. ex. fractures) et à l’ostéoporose découlant d’une fragilisation des os.

6. Instabilité émotive, émotivité exagérée ou sentiment de tristesse

La privation de sommeil et les troubles de l’humeur (notamment la dépression et l’anxiété) vont souvent de pair. En effet, on avance que les insomniaques seraient cinq fois plus susceptibles de souffrir de dépression. Même si votre manque de sommeil n’entraîne pas de problèmes de santé mentale graves, vous constaterez à coup sûr que vous êtes souvent à cran ou porté à avoir des sautes d’humeur lorsque vous être contrarié.

7. Faible libido

Une baisse du niveau général d’énergie et un « déficit de bonne humeur » n’aident en rien la libido et le désir d’intimité. Pensez-y un peu : si vous avez à peine de l’énergie pour vous acquitter d’un minimum de choses dans une journée, vous dépenserez cette énergie pour accomplir l’essentiel et aurez bien peu la tête aux moments intimes avec votre partenaire.

Conseils pour faire de bonnes nuits

  • Efforcez-vous de dormir dans une position confortable qui allégera vos douleurs ou vos ronflements. Les médecins recommandent à la plupart des gens de dormir sur le dos, mais vous souhaiterez sûrement essayer différentes positions, en fonction de vos propres besoins. Dormir dans une position différente peut parfois aider à soulager certains des inconvénients associés à la difficulté à dormir. Par ailleurs, évitez le plus possible de dormir avec votre enfant ou votre animal de compagnie – ce qui ne manque généralement pas de tenir éveillé tout adulte qui essaie de dormir!
  • Maintenez votre chambre le plus sombre possible et envisagez s’il le faut de porter un masque pour les yeux. Essayez aussi d’introduire du « bruit blanc », c’est-à-dire un bruit doux tel que celui d’un ventilateur ou celui émis par un appareil conçu à cette fin. L’idée est de faire obstacle aux bruits indésirables.
  • Adoptez diverses techniques de relaxation avant de vous coucher, par exemple la respiration profonde, la méditation, la lecture ou l’écriture d’un journal intime. Prendre une douche ou un bain chaud aide aussi à se détendre avant d’aller au lit. Bref, tout ce qui favorise le calme et la sérénité constitue une bonne habitude à prendre.
  • Mettez hors tension tous vos appareils électroniques une heure ou plus avant d’aller au lit. Les rayons lumineux émis par les téléviseurs et les écrans d’ordinateurs, de tablettes ou de téléphones intelligents vous maintiennent bien alerte, ce qui n’est pas propice à l’endormissement rapide.
  • Faites de l’exercice et adoptez un régime alimentaire sain. Maintenir un poids santé diminue vos risques d’être aux prises avec l’apnée du sommeil ou des douleurs/raideurs musculaires. L’exercice est une excellente façon de maintenir un poids santé; en outre, cela aide à atténuer les sentiments d’anxiété et de déprime, qui ont malheureusement pour effet de disperser votre esprit dans tous les sens – lui qui a plutôt besoin d’une pause!
  • Abstenez-vous de consommer des boissons caféinées en après-midi ou envisagez même de ne plus en boire du tout. La caféine peut rester longtemps dans l’organisme et il est possible qu’elle nuise à votre sommeil.
  • Discutez avec votre médecin ou pharmacien des effets indésirables possibles de vos médicaments ou suppléments. Qui sait si un changement de dose ou de type de médicament ne pourrait pas soulager votre problème d’insomnie?

Le manque de sommeil est un problème sérieux et peut avoir des effets préjudiciables sur l’organisme, mais il existe beaucoup de techniques utiles pour vous aider à obtenir un sommeil réparateur. Si une nuit de sommeil de 7 à 10 heures plus ou moins sans interruption est pour vous une chose difficile à atteindre, envisagez d’apporter des changements à votre style de vie – des changements qui, à terme, seront grandement bénéfiques pour votre santé. 

 Centredusommeil.ca

 

Les 7 signes d’un manque de sommeil et leurs effets néfastes sur votre santé

Commenter cet article

wendel 16/03/2016 00:56

Tres bien

Archives