Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


l'erreur fatale que les publicitaires font

Publié par MaRichesse.Com sur 27 Juillet 2015, 04:47am

l'erreur fatale que les publicitaires font

Les psychologues de l’Université d’Etat de l’Ohio ont examiné les résultats de 53 expériences impliquant près de 8.500 personnes, réalisées sur une période de 44 ans. Ils ont conclu que lorsque les produits étaient placés dans des contextes sexualisés ou de violence, les gens étaient tellement absorbés par ces aspects qu’ils n’accordaient plus guère d’attention au sujet réel de la publicité, et au slogan qui l’accompagnait.

L’étude, publiée dans le journal Psychological Bulletin, faisait appel à différentes formes de média : télévision, films, presse, et même jeux vidéos. Les chercheurs ont constaté que les sujets appréciaient beaucoup moins les publicités violentes ou érotisées que les autres types de campagnes, et qu’elles avaient moins d’effet sur eux. 
En outre, « les gens ont rapporté moins d’intention d’acheter les marques qui faisaient de la publicité dans des média contenant de la violence, du sexe ou les deux, par comparaison aux publicités que pouvaient faire les mêmes marques dans des médias dépourvus de violence », notent-ils. Ainsi, au cours d’une expérience en 2005, les téléspectateurs qui avaient visionné des passages violents de la série X-files ou des passages érotiques de Sex and the City étaient moins engagés avec les publicités diffusées lors des pauses que ceux qui avaient regardé des émissions animalières.

Néanmoins, l’équipe a tout de même trouvé une exception à cette règle : les sujets se souvenaient mieux des publicités violentes ou sexualisées lorsque celles-ci étaient insérées dans des émissions faisant elles-mêmes la promotion de la violence ou du sexe. 

 Express.be

Commenter cet article

Archives