Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Canicule : 5 conseils pour protéger votre animal de compagnie

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Juillet 2015, 11:26am

Catégories : #CANICULE, #SANTE-BIEN-ETRE, #ANIMAUX, #MÉTÉO

Canicule : 5 conseils pour protéger votre animal de compagnie

Un peu partout en France, les urgences des cliniques vétérinaires sont saturées depuis mercredi, jour du début de la canicule. "Une consultation sur deux est liée à un coup de chaleur, confirme le Dr Laurent Kern, vétérinaire praticien des urgences chez VetoAdom. Et malheureusement, il est souvent déjà trop tard. Une véritable hécatombe. Les victimes se comptent par milliers, du jamais vu", constate-t-il.

Avec les fortes chaleurs, les animaux domestiques souffrent eux-aussi. A la différence, qu'ils ne se plaignent pas. "Ils sont beaucoup plus sensibles que les humains aux variations de températures, souligne le Dr Hamy, vétérinaire à la clinique Belais à Paris. Un animal même en parfaite santé peut mourir en quelques heures en cas de fortes chaleurs." Soyez donc particulièrement vigilant.

Chiens, chats, NAC, qui sont les plus fragiles ? Parmi les plus exposés, les nouveaux animaux de compagnie (aussi appelé NAC), dont la mode a débuté il y a dix ans. "On a eu énormément de morts spontanées de lapins et de chinchillas, rapporte le Dr Kern. Mais aussi des cas de thrombose chez  de jeunes chat ou encore des décompensations cardiorespiratoires chez des chiens, notamment les bouledogues, les carlins et les boxers."

Quels sont symptômes à surveiller ? Pour repérer un coup de chaleur chez l’animal, certains symptômes ne trompent pas : hyperventilation, déambulation, regard fixe, signes de stress ou augmentation de la température (au dessus de 39,5°c). Dans ce cas, les propriétaires doivent appeler les urgences vétérinaires et agir pour refroidir l'animal, car la situation peut rapidement s’aggraver.

Pour éviter le pire, voici cinq conseils qui protégeront vos animaux de la chaleur.

 

 

  Limitez les sorties aux besoins de l'animal
"Ce n'est pas grave s'il y a moins de sorties pendant deux ou trois jours", assure le Dr Hamy, vétérinaire à la clinique Belais. "Le matin quand il fait frais, au réveil avant le petit-déjeuner et puis avant de partir au bureau, par exemple. Idem le soir, avant le dîner et puis avant d'aller au lit", conseille le vétérinaire. En outre, inutile de tondre à raz votre chien. "Il faut alléger l'intensité du pelage, pas trop court, pour éviter que l'animal attrape des coups de soleil", prévient le Dr Hamy

  De l'eau, jusque sous les coussinets 
En cas de sortie prolongée, empruntez un itinéraire avec des lieux ombragés et prenez avec vous un spray et des bouteilles d'eau pour hydrater l'animal. "Les rues sont chaudes, vous pouvez tremper les coussinets de l'animal dans de l'eau après la promenade, cela permettra de faire redescendre la température de l'animal.

  Mettez votre animal dans la pièce la plus fraîche
Avant de partir au travail, fermez les volets, stores et rideaux des pièces exposées au soleil. "Laissez deux à trois gamelles d'eau car elle s'évapore avec la chaleur", précise le Dr Hamy. En revanche, évitez de laisser un ventilateur allumé pendant votre absence, un accident peut vite arriver. Enfin, mieux vaut laisser votre animal seul que de le laisser des heures dans la voiture, même avec une fenêtre ouverte.

 

  Rafraîchir l'animal avec une petite douche fraîche
Les chiens comme les chats transpirent peu, il est donc nécessaire de trouver des moyens détournés pour réguler leur température et les maintenir en bonne santé. "Une petite douche avec de l'eau pas trop froide pour éviter le choc thermique, conseille le Dr Hamy. Pour un chat, prenez un gant de toilette humide pour le mouiller."

  Privilégiez les aliments humides
Autrement dit, optez pour la gamelle de pâtée plutôt que pour les croquettes. "La pâtée contient 80% d'eau, cela peut être utile pour un chat, car l'animal n'est pas un grand buveur. En particulier lorsqu'ils sont âgés, car ils ont souvent des problèmes de rein". Inutile pour autant de contrarier les habitudes de votre animal domestique si celui-ci refuse de manger. 

 Metronews

 

Commenter cet article

Archives