Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 dépenses folles pour Google après son gain de 65 milliards de dollars

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Juillet 2015, 16:55pm

Catégories : #GOOGLE, #ARGENT, #INSOLITE, #ENTREPRISE

10 dépenses folles pour Google après son gain de 65 milliards de dollars

Une journée dont les actionnaires de Google devraient se souvenir très longtemps. Dans la journée de vendredi, le géant du web a gagné plus de 65 milliards de dollars (environ 60 milliards d'euros) de valeur en bourse en une seule séance.

Une performance qui permet à Google de clôturer à un plus haut historique de 699,92 dollars, soit un bond de 16,26% comparé à la veille. Il s'agit évidemment d'un nouveau record pour une entreprise américaine. La firme de Mountain View en sera d'autant plus ravie que le précédent record était détenu par son grand rival Apple, qui avait engrangé 46 milliards de dollars en une seule séance en 2012.

Les deux fondateurs du géant d'internet, Larry Page et Sergey Brin, vont évidemment en profiter en ajoutant 4 milliards de dollars à leur fortune personnelle. Et si chez metronews, nous savons bien que cela est techniquement plus compliqué, nous n'avons pu nous empêcher d'imaginer quelques petites dépenses que Google pourrait s'autoriser, non sans second degré, bien sûr.

 Boucher le trou de la sécu
Si Google peine parfois à payer ses impôts en France selon une étude, l'entreprise américaine pourrait rattraper ce déficit d'image en rebouchant le trou de la sécurité sociale, estimé à 9,7 milliards d'euros. Pas de quoi s'attaquer à la dette publique en revanche, qui s'établit à un peu moins de 2100 milliards d'euros.

 Combler une partie de la dette grecque
Certes, le gain exceptionnel de Google ne lui permet pas d'effacer la dette grecque, évaluée à un peu plus de 312 milliards d'euros, mais 60 milliards ne seraient certainement pas de trop. Les dirigeants européens passeraient en tout cas de meilleures vacances.

 Former la meilleure équipe de foot de tous les temps
Acheter Cristiano Ronaldo et Messi, c'est très cher, même pour le PSG, c'est dire. Pas de problème pour le Google Football Club, qui a largement de quoi aligner les stars. Puis aux Etats-Unis, pas de fair-play financier pour vous empêcher de dépenser sans compter.

 

 

 S'acheter 152 Airbus A380
Rien n'est trop bon pour faire plaisir à ses employer. La firme de Mountain View pourrait ainsi s'offrir 152 Airbus A380 pour permettre à ses salariés de voyager sans compter. Il faudra peut-être investir un peu plus pour agrandir le parking.

 Une prime d'1,2 million d'euros pour chaque salarié
Bien connu pour attacher une haute importance au bonheur et aux conditions de travail de ses employés, Google a de quoi offrir 1,2 millions d'euros à chacun de ses 50 000 employés à travers le monde. Pas sûr néanmoins que tous reviennent travailler lundi.

 Transformer les palais présidentiels en sièges sociaux
Le campus de Mountain View a beau faire rêver, rien de tel que le luxe d'un palais présidentiel. La Maison Blanche étant évaluée à un peu plus de 92 millions d'euros, et l'Elysée 160 millions, Google a largement de quoi voir les choses en grands pour ses différents sièges sociaux.

 Une déco unique pour ses locaux
Si Google ne veut pas quitter ses beaux locaux, il peut toujours les embellir. Rien de tel que Stonehenge, évalué à 10,5 milliards d'euros, pour avoir un jardin unique. Sinon, comme la Tour Eiffel n'est pas donnée (434 milliards d'euros) on aurait tendance à proposer d'acheter le musée du Prado, évalué à 59 milliards d'euros.

 Eradiquer la faim dans le monde
Selon une étude, il faudrait 27 milliards d'euros par an pour éradiquer la faim dans le monde. En faisant cette dépense sur deux ans, Google serait un peu plus en accord avec son slogan, "don't be evil". Et en plus, ces dons seront en partie défiscalisés.

 Organiser des Jeux Olympiques de toute beauté
Bleu, rouge, jaune, vert, Google, c'est un peu les couleurs de l'olympisme. Le budget de Paris 2024 étant estimé à 6 milliards d'euros, il n'a pas vraiment de quoi faire peur au géant du web.

 Payer plus de 1500 campagnes présidentielles de Nicolas Sarkozy
Lors de la présidentielle de 2012, les comptes de campagnes de l'UMP ont incontestablement explosé le seuil autorisé, avec 32 millions d'euros dépensés selon Bygmalion, et 38 selonMédiapart. Si elle n'a pas eu le temps de participer au Sarkothon, l'entreprise américaine peut toujours se rattraper en payant l'intégralité des frais de l'éventuelle prochaine campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, et de ses 1874 suivantes (ou 1577, selon les chiffres). 

 Metronews

 

Commenter cet article

Archives