Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses que vous devez savoir sur les gaz et flatulences

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Juillet 2015, 07:04am

Catégories : #DIGESTION, #SANTE-BIEN-ETRE

10 choses que vous devez savoir sur les gaz et flatulences
 

Les gaz et les flatulences sont des réactions du corps considérées comme particulièrement gênantes, même si elles concernent tout le monde. Avoir des flatulences récurrentes est un souci très courant. D'ailleurs, quand vous faites une recherche sur Internet, le fait d'émettre des gaz génère 168.000 résultats.

Comment se forment les gaz intestinaux ?

Le chemin des flatulences commence avec l'ingestion des aliments. Une fois mâchés et imbibés de salive, ils descendent dans l'œsophage pour arriver dans l'estomac. Ils sont alors digérés par le suc gastrique, puis ils poursuivent leur route dans les intestins. On compte environ huit heures dedigestion. Les aliments digérés forment les selles et progressent dans le côlon pour être évacués. Mais une partie de ces aliments n'est pas digérée et se trouve au contact de bactéries dans le côlon. Les bactéries font fermenter les résidus d'aliments et cela produit des gaz.

On estime qu'un être humain produit entre 10 et 25 flatulences, soit 0,5 à 1,5 litre de gaz par jour. Il s'agit d'une estimation moyenne. À vous de voir si vous êtes dans la fourchette haute ou basse, sachant que votre régime alimentaire est peut-être un critère important.

Ces aliments qui favorisent les flatulences…

Gastro-entérologues, chercheurs, nutritionnistes, sont tous d'accord pour décerner la palme des aliments les plus fermentescibles. Sur le podium on trouve le chou-fleur, le chou de Bruxelles, le grand gagnant étant le haricot blanc. Côté fruits, on peut citer les cerises, les poires... Les grandes gagnantes étant les pommes. Ces fruits ont une haute teneur en fructose, un sucre qui n'est pas toujours bien absorbé.

Votre excès de gaz peut aussi s'expliquer par la consommation de chewing-gums contenant un autre sucre, le sorbitol, et par la consommation excessive de boissons gazeuses.

D'où provient l'odeur des flatulences ?

L'odeur des flatulences varie en fonction des aliments ingérés et en fonction des bactéries qui les font fermenter. Des analyses expérimentales menées sur des animaux ont montré que les bactéries ne sont pas les mêmes dans la partie gauche du côlon et dans sa partie droite. Des aliments riches en fibres comme les haricots blancs, les artichauts ou certains sucres, donnent des gaz dans la partie droite du côlon et ces gaz auront, a priori, une odeur désagréable mais "classique".

En revanche, un régime très carné, riche en viande, en charcuterie, provoque des gaz dans la partie gauche du côlon et ces gaz ont une odeur bien plus désagréable, plus "soufrée" parce que le gaz émis est le sulfure d'hydrogène. Le régime alimentaire influe donc sur l'odeur. L'autre élément qui entre en jeu, c'est la nature même de notreflore intestinale, plus ou moins sensible d'un individu à l'autre.

Que faire contre les flatulences ?

Si vous vous plaignez de ballonnements en plus des gaz, il est pertinent de consulter un gastro-entérologue. L'interrogatoire est très poussé. Il faut savoir s'il y a un surpoids, un manque de tonus de la paroi abdominale, un stress particulier, une alternance entreconstipation et diarrhées... La pathologie à laquelle les gastro-entérologues pensent le plus souvent en cas de gaz et ballonnements est le syndrome de l'intestin irritable. Seul le spécialiste qui réalise l'interrogatoire et vous examine sera à même de déterminer la cause des flatulences.

Dans de nombreux cas, le fait de modifier un peu son régime alimentaire aide déjà beaucoup. Le médecin conseille même des alternatives : par exemple remplacer les choux de Bruxelles par des aubergines, la pomme par une banane. Et surtout, il faut manger moins vite, bien mastiquer, ne pas trop attendre quand on doit uriner ou aller à la selle. Faire du sport est aussi intéressant car l'activité physique renforce la sangle abdominale, et on a moins de sensations de ballonnement.

En 2006, une équipe de chercheurs espagnols a montré qu'un exercice physique modéré comme le fait de pédaler sur un vélo, diminuait par deux le volume des gaz retenus dans l'intestin grêle.

Le marché de la flatulence ne connaît pas la crise…

Pour lutter contre les gaz nauséabonds, on trouve des slips spéciaux, ils présentent une couche de carbone dite "ultra-filtrante" qui absorbe les mauvaises odeurs. Si vous voulez garder vos sous-vêtements, vous pouvez utiliser la couche de carbone seule, le "flatulence deodorizer". Vous le mettez à l'intérieur de la culotte et pour la modique somme de 29,95 dollars vous pourrez flatuler l'esprit tranquille... Ces objets sentent bon l'arnaque.

Enfin, certaines firmes se targuent d'avoir inventé la pilule miracle anti-mauvaise odeur de pet. Les gélules contiennent de l'huile d'ail riche en anti-oxydants qui permettrait, selon l'entreprise qui la produit, de "combattre la dysbiose intestinale, un dysfonctionnement du côlon, qui augmente les flatulences malodorantes". Un spécialiste contacté par nos soins nous a affirmé qu'aucun de tous ces moyens n'était validé scientifiquement… 

 Allodocteur

 

Commenter cet article

Archives