Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces des constructeurs automobiles pour manipuler les tests de consommation

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Juillet 2015, 07:24am

Catégories : #ENTREPRISE, #AUTO

10 astuces des constructeurs automobiles pour manipuler les tests de consommation

La semaine dernière, l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats expliquait que les chiffres des constructeurs automobiles en ce qui concerne la consommation et les émissions de leurs modèles étaient rarement exacts. Test-Achats pointait également du doigt le trucage et la manipulation des tests de consommation NEDC (nouveau cycle européen de conduite. La Dernière heure a rassemblé dix astuces des constructeurs automobiles pour manipuler les tests NEDC de consommation.

Voici ces dix trucs :

1. Le poids du modèle

Les tests de consommation des constructeurs sont réalisés à vide et qui plus est, avec le modèle le plus léger, ce qui permet de gagner jusqu’à 4,4% de la consommation finale.

2. La conduite

Il est possible de réduire la consommation en influençant les cycles moteurs, la faiblesse de l’accélération et le freinage. En outre, au sein du protocole NEDC, les accélérations réclamées par le cycle sont peu élevées : en 43 secondes, la voiture passe de 0 à 70 km/h. Par contre, la voiture la plus nerveuse peut évoluer de 0 à 100 km/h en 20 secondes. Or, la vitesse moyenne d’un trajet, en partie urbain et extra-urbain d’une distance de 11 km revient à 33 km/h avec seulement 11 secondes à une vitesse de 120 km/h, ce qui est loin de la réalité. Les constructeurs gagnent ainsi jusqu’à 3% de la consommation finale.

3. La météo 

En ce qui concerne la consommation, une conduite idéale se fera avec un moteur chaud et une météo douce. Le rendement du moteur sera optimal lorsque les températures se situent entre 20 et 30 degrés Celsius. Les tests de consommation sont réalisés avec ce type de température. Or, en Europe, la moyenne des températures annuelles est de 10%. Cette astuce permet aux constructeurs de gagner jusqu’à 2,3% de la consommation finale.

4. La surpression des pneus

Une surpression des pneus en bars permet d’obtenir une plus faible résistance au roulement et de gagner jusqu’à 2,9% de la consommation finale.

5. L’utilisation d’huiles spéciales

Des constructeurs utilisent des lubrifiants « exotiques » auquel le consommateur n’a pas accès.

6. La désactivation de l’alternateur

Là encore, la consommation est manipulée car la désactivation de l’alternateur n’implique pas de recharge de la batterie lors du test.

7. L’utilisation de bandes autocollantes

Pour masquer certains interstices de la carrosserie qui ne sont pas aérodynamiques, certains constructeurs n’hésiteront pas à utiliser des bandes adhésives.  

8. La manipulation des freins

Afin de diminuer la friction, certains constructeurs altèrent le contact entre les plaquettes de frein et les disques de freinage.

9. La désactivation des fonctions annexes

Des constructeurs désactivent toutes les fonctions considérées comme accessoires qu’il s’agisse de la climatisation, des sièges chauffants, du GPS ou des phares. Or, pour être représentatif d’une conduite réelle, un test comprend au moins une de ces fonctions annexes.

10. La flexibilité des tests de consommation

Ces tests offrent au constructeur la possibilité légale de réduire les résultats finaux de 4%. 

 Express

 

Commenter cet article

Archives