Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vapoter ne favoriserait pas le tabagisme chez les jeunes

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Juin 2015, 03:58am

Catégories : #TABAC, #TECHNOLOGIE, #SANTE-BIEN-ETRE

Vapoter ne favoriserait pas le tabagisme chez les jeunes

Vapoter ne créerait pas une dépendance à la nicotine chez les adolescents et ne les pousserait à fumer des cigarettes. Et si la cigarette électronique a connu un fort succès auprès des plus jeunes, son expérimentation baisse de plus en plus, selon les conclusions de l'enquête.

L'association a mené une étude à Paris auprès de 3 350 adolescents pour comprendre le comportement des jeunes vis-à-vis de l'e-cigarette et du tabac.

Les conclusions de cette enquête révèlent qu'à 12 ans, 10% des élèves interrogés ont déjà expérimenté la cigarette électronique et que plus de la moitié des ados de 16 ans a déjà vapoté. Mais, la majorité (environ 72%) de ceux qui l'expérimentent ne l'utilise pas régulièrement.

Une consommation en baisse

L'étude dévoile aussi que l'e-cigarette a de moins en moins de succès auprès des plus jeunes. Entre 2014 et 2015, sa consommation est passée de 14% à 11%, chez les 16-19 ans et de 9,8% à 6% chez les 12-15 ans.

« Ainsi l'usage régulier concerne moins de 10% des élèves de 12-19 ans à Paris », conclut l'association dans un communiqué.

« Clairement, la cigarette électronique n'apparaît pas comme un produit de rentrée dans le tabagisme mais comme un produit de remplacement du tabagisme chez les jeunes, à Paris », explique au quotidien d'information Le Parisien, le professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue, président de Paris Sans Tabac.

Le tabac encore trop présent en France

« L'e-cigarette est un moindre mal, même si « le mieux est de ne rien prendre », conclut le professeur Dautzenberg.

En effet les chiffres du tabac en France sont alarmants. La consommation de tabac, qui avait diminué à partir des années 1970, a augmenté depuis 2005, en particulier chez les femmes et dans les classes socio-économiques défavorisées, pour atteindre près de 34% des adultes d'après l'Institut national de veille sanitaire. La cigarette tue 200 fois par jour en France et fait perdre entre 10 et 15 années de vie sans problèmes de santé à chaque fumeur. 

 Topsante

Commenter cet article

Archives