Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Selon le pape François, le monde numérique nous rend stupides, égoïstes et isolés

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Juin 2015, 02:06am

Catégories : #VATICAN, #INTERNET, #TECHNOLOGIE, #INSOLITE, #PEOPLE

Selon le pape François, le monde numérique nous rend stupides, égoïstes et isolés

Dans l’encyclique Laudato si’ publiée aujourd’hui, les propos du pape François se concentrent principalement sur le réchauffement climatique et sur la nécessité de changements environnementaux. Outre les questions relatives à l’écologie, ce document de 192 pages contient également plusieurs critiques à l’égard du rôle des médias numériques, écrit Quartz.

Dans l’encyclique, le pape François écrit :

« Ajoutez à cela la dynamique des médias et du monde numériques qui, lorsqu’ils sont omniprésents, entrave le développement de notre capacité à vivre dans la sagesse, à réfléchir de manière approfondie et à aimer généreusement. Les grands penseurs du passé, dans le contexte actuel, se retrouveraient face au risque de voir comment leur sagesse se noie dans le bruit chaotique de l’information. Il faudra fournir des efforts pour s’assurer que ces outils se traduisent par un nouveau développement culturel de l’humanité et non par une détérioration de sa richesse profonde ».

Selon le souverain pontife, le réchauffement climatique est le résultat des habitudes de production et de consommation de l’humanité depuis plusieurs décennies. Mais le pape François constate également une dégradation spirituelle et sociale de l'humanité.

« La vraie sagesse, en tant que résultat de la réflexion, du dialogue et de la générosité entre les personnes, ne s’acquiert pas à l’aide d’une simple accumulation de données qui éventuellement se saturent dans une sorte de pollution mentale. Les vraies relations avec autrui, avec tous les défis qu’elles impliquent, ont tendance à être remplacées par un type de communications régies par Internet. Cela nous permet de sélectionner et de supprimer des relations selon notre volonté et cela crée souvent un nouveau type d’émotions artificielles qui ont davantage à voir avec les dispositifs et les écrans qu’avec les personnes et la nature. Les outils actuels nous permettent de communiquer avec l’autre et de partager des connaissances et de l’affection. Cependant, parfois, ils nous empêchent aussi d’avoir un contact direct avec la souffrance, les frissons et la joie des autres ainsi qu’avec la complexité de leur expérience personnelle. Il n’est donc pas surprenant que parallèlement à cette offre écrasante de produits, se développent une insatisfaction profonde et mélancolique au sein des relations ou un isolement préjudiciable ».  

 Express

 

Commenter cet article

Archives