Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi manger ses crottes de nez est bon pour la santé

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Juin 2015, 18:20pm

Catégories : #NEZ, #SANTE-BIEN-ETRE

Pourquoi manger ses crottes de nez est bon pour la santé

Interdit par notre éducation, manger ses crottes de nez, c'est dégoûtant un point c'est tout. Pourtant, un scientifique canadien a récemment expliqué comment cette pratique pouvait avoir des effets positifs sur la santé, notamment en renforçant le système immunitaire.

Atlantico : Comment expliquer que manger ses crottes de nez soit effectivement bon pour la santé ?

Nicole Delépine : Au-delà du caractère amusant de cette question, l’hypothèse du Professeur Scott Napper dont les publications scientifiques attestent de son sérieux, parait logique. Si on ne parle plus de crottes de nez, de gestes disgracieux et impolis en public et d’idées reçues, mais de mucus nasal plus ou moins asséché, on peut aborder le problème sans susciter l’hilarité.

Le mucus nasal s'agglomère avec les particules inhalées contenant  bactéries, virus, poussières  et  devient, une fois séchée, les fameuses "crottes de nez". Le mucus filtre les bactéries et poussières inhalées. Le reste du mucus s'écoule dans la gorge pour être digéré par l'estomac et en l’occurrence conservé dans l’organisme. Ce mucus va maintenir humide la muqueuse olfactive qui tapisse la cavité nasale et nous permet de sentir (plus ou moins bien !). A nous les plaisirs des parfums variés, des fleurs ou des aliments.

 

Notre système nasal, "climatisatiseur privé" naturel  humidifie l’air. Plus l’environnement est pollué, plus votre mucus nasal sera épais, noirâtre et important, en résumé plus vous fabriquerez de crottes de nez. En cas de grippe ou d’infection respiratoire haute, le mucus  deviendra jaune ou blanc, témoignant de la présence importante de  globules blancs visant à vous défendre.

 

Dans quelle mesure cela peut-il améliorer nos défenses ?

1 - Par filtration

Le mucus nasal est un fluide protecteur secrété par les membranes du nez. Il en fabriquerait  chez l’adulte un volume évalué une  tasse chaque jour (bien plus en cas de rhume) et contribuerait à  protéger les poumons des risques d’infections. Aidé des poils des narines, le mucus constitue  un excellent système de filtration. 
 

2 - Auto-vaccination  et production d’anticorps

Plus notre organisme est en contact avec les germes,et tous organismes composant notre univers et singulièrement notre environnement proche, plus il est capable de "se vacciner " lui-même en produisant des anticorps capables de neutraliser les antigènes des bactéries ou virus rencontrés.

C’est une des raisons pour lesquels de nombreux chercheurs se battent pour éviter les vaccinations chez les nouveau nés et  petits enfants pour leur laisser le temps de fabriquer eux –mêmes leurs propres défenses et singulièrement anticorps. 

Que contiennent concrètement les crottes de nez ? Quel type de saleté y trouve-t-on ?

Le mucus normal contient 95 à 97 %d’eau associée à des protéines (1 %de glycoprotéines), des lipides (1 %) et des ions. Il va s’enrichir des poussières et tous agents étrangers qu’il rencontre.

Le mucus nasal qui sera  absorbé ou bien rejeté sous forme de crottes de nez semblent bien avoir une fonction  importante  qui contribue à l’immunité  naturelle et à protéger les poumons. Les glandes fabriquant le mucus nasal  contiendraient comme toutes les glandes sous muqueuses des voies aériennes supérieures des protéines anti-oxydantes, anti –inflammatoires anti microbiennes etc (1). 

 Atlantico

Commenter cet article

Archives