Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi le sucre est appelé « La Mort Blanche »

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Juin 2015, 11:06am

Catégories : #SUCRE, #MORT, #SANTE-BIEN-ETRE, #NUTRITION, #ALIMENT

Pourquoi le sucre est appelé « La Mort Blanche »

Aussi bon qu’il soit, le sucre n’est PAS votre ami. Vous pouvez « le ressentir » comme un ami quand il vous réconforte (en raison de l’afflux de béta-endorphine dans votre cerveau), mais le sucre est vraiment votre ENNEMI. La vérité est que la consommation régulière d’aliments sucrés est une des pires choses que vous puissiez faire pour votre santé. La recherche scientifique moderne nous a montré, sans l’ombre d’un doute, que le sucre dans votre nourriture (dans toutes ses innombrables formes) produit un effet dévastateur sur votre santé.

 

Jetez un coup d’œil aux tendances de consommation de sucre des 300 dernières années:

  • En 1700, la consommation moyenne par personne est d’environ 2 kg de sucre par an.
  • En 1800, la consommation moyenne par personne est d’environ 9 kg de sucre par an.
  • En 1900, la consommation individuelle était montée à 45 kg de sucre par an.
  • En 2012, plus de 50 % de tous les Américains consomment plus de 100 g de sucre par jour — soit plus de 81 kg de sucre par an!

En 1890, seulement 3 personnes sur 100,000 avaient le diabète. En 2012, presque 8,000 personnes sur 100,000 ont été diagnostiquées avec le diabète!

La « ruée sur le sucre » a atteint nos enfants. Les enfants américains consomment ENVIRON 10 FOIS plus de sucre qu’en 1900, surtout sous forme sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS), qui est la plus grande source de calories de l’Américain moyen! Extrêmement addictifs les HFCS contiennent du fructose et du glucose, mais ils ne sont pas liés entre eux (comme ils le sont dans le sucre de table) donc le corps n’a pas besoin de le décomposer. Donc, le fructose est absorbé immédiatement, en allant directement au foie, qui le transforme en GRAISSE (VLDL et triglycérides).

Selon le Dr Joseph Mercola:

« Le fructose dupe aussi le corps dans sa capacité à prendre du poids en trompant votremétabolisme (il inhibe le système de contrôle de l’appétit). Le fructose ne stimule pas convenablement l’insuline, qui en retour ne supprime pas la ghréline (« l’hormone de la faim ») et ne stimule pas la leptine (« l’hormone de la satiété »), de ces deux phénomènes il résulte que vous mangez plus et développez une résistance à l’insuline. » Ce processus réprime aussi le système immunitaire.

Mais ce n’est pas parce que parce que vous évitez les HFCS que vous êtes dans le juste. La consommation excessive de TOUS les sucres traités a pour résultat la compromission de la fonction immunitaire (en diminuant la capacité des leucocytes à détruire des bactéries), l’obésité et le diabète.

Et si cela ne suffit pas, mettez-vous dans la tête que le sucre est EXTRÊMEMENTaddictif! C’est vrai! Le Dr Serge Ahmed de Bordeaux a travaillé avec les rats et leur a donné le choix entre la cocaïne et le sucre. Devinez lequel a gagné, maintes et maintes fois?

C’est juste … le sucre!

Il se trouve que le goût doux de sucre est plus gratifiant que la cocaïne.

Vous voyez, le sucre produit la dopamine – un produit chimique qui provoque du bonheur du bien-être – dans le cerveau. Les gens deviennent addicts au sucre, par le fait qu’ils en ont besoin pour se sentir « normaux » et ils subissent « le manque » s’ils suppriment le sucre de leurs régimes. S’ils subissent « un sevrage brutal » de quelques jours, leur cerveau commencera à produire la dopamine tout seul, mais la gêne provoquée par le sevrage laisse beaucoup de « drogués de sucre » piégés par leur addiction.

Le sucre est aussi la nourriture préférée du cancer, en raison du mécanisme respiratoire anaérobique relevé dans TOUTES les cellules cancéreuses. Et comme la moitié du sucre blanc aux États-Unis vient des betteraves à sucre, vous devriez vous souvenir que la plupart des betteraves sont maintenant génétiquement modifiées. C’est une autre raison de rester en dehors de la « Mort Blanche » n’est-ce pas?

Je recommande personnellement que vous évitiez le sucre blanc, le sucre brun, l’agave et tous les édulcorants artificiels tels que l’aspartame/AminoSweet, le sucralose et la saccharine. Si vous aimez les sucreries, il est préférable de prendre de la stévia pure à 100%, du xylitol, du miel cru, du pur sirop d’érable, de la mélasse et du sucre de coco. En conclusion: Si vous voulez être en bonne santé, vous DEVEZ prendre le contrôle de votre consommation de sucre pour qu’il ne prenne pas le contrôle sur vous.

En finir avec la confusion sur le sucre

On confond facilement les différents sucres et les édulcorants, dont voici une vue d’ensemble:

  • Saccharide = sucre
  • Le glucose (alias « le dextrose » ou « le sucre de raisins »), galactose (« le sucre de lait ») et fructose (« le sucre de fruit ») et tous « les monosaccharides » (c.-à-d. les molécules de sucre simples), connus comme les « sucres simples.  » La première différence entre eux est la façon dont votre corps les transforme par métabolisme.
  • Le glucose est la forme d’énergie conçue pour vous maintenir en forme. Chaque cellule dans votre corps utilise du glucose pour produire de l’énergie.
  • De grandes quantités de fructose sont très nuisibles au corps s’il n’est pas brûlé immédiatement pour produire de l’énergie parce qu’il va directement au foie où il est transformé en triglycérides (les graisses). L’excès de triglycérides augmente la résistance à l’insuline (et la production d’insuline), en contribuant ainsi au diabète à d’une manière « dérobée ».
  • Les sucres simples peuvent se combiner pour former des sucres plus complexes, comme le saccharose (« le sucre de table ») qui est un « disaccharide » composé de 50 % de glucose et 50 % de fructose.
  • Le sucre blanc « raffiné » (le saccharose pur) est lavé dans une solution de sirop, puis avec de l’eau chaude, clarifiée (en général chimiquement) pour enlever les impuretés, décoloré, concentré, fait évaporé, refait bouillir jusqu’à la formation de cristaux, centrifugé de nouveau pour se séparer, ensuite séché. De ce fait, tout ce qui restait de « bienfait naturel » et de « valeur nutritive » ont complètement disparu! À vrai dire, le sucre blanc devrait être considéré comme un « produit industriel », plutôt qu’un « aliment ».
  • « Le sucre brun » est du sucre blanc mélangé avec de la mélasse.
  • Le sucre « cru » n’est pas vraiment cru — on l’a fait cuire et la plupart des minéraux et des vitamines s’en sont allés. Mais c’est probablement un peu mieux que le sucre blanc raffiné parce qu’il a conservé un peu de mélasse.
  • L’Aspartame ou AminoSweet est une mort-aux-rats neurotoxique… inutile d’en dire plus? L’aspartame se retrouve dans de nombreux produits pharmaceutiques, plats préparés, même salés, produits « light », dentifrices, etc.
  • Le Splenda (sucralose) n’est pas un sucre, en dépit de son slogan marketing mensonger, « fait à base de sucre ». C’est un édulcorant artificiel chloré identique à l’aspartame, bien que pas tout à fait aussi malfaisant.
  • Le miel est environ 50% fructose, mais au naturel (pur et non pasteurisé) cette forme offre beaucoup d’avantages pour la santé. Le mieux est d’acheter du miel local et non pasteurisé.
  • La stévia est une plante extrêmement douce tirée de la feuille de la plante sud-américaine, la stévia, qui est parfaitement saine (dans sa forme naturelle). la stévia verte est la plante entière, alors que la stévia blanche est traitée et peut souvent contenir d’autres ingrédients comme des arômes naturels ou du dextrose – une forme de sucre. La stévia verte à 100% à l’état naturel est ce qui va vous convenir.
  • Le nectar d’agave est fait à partir de la plante d’agave, qui est un cactus. Ce qui semble naturel, n’est-ce pas? Comme le sirop d’érable d’un arbre ou le miel d’une ruche. Seulement c’est faux. L’agave est HAUTEMENT traité pendant que le produit fini ne ressemble pas même de loin à la plante d’agave originale. En outre, l’agave est environ 80% fructose (beaucoup plus élevé que le miel et le sirop d’érable).
  • Le HFCS – le sirop de maïs à haute teneur en fructose – contient 55% fructose et 45% de glucose. Il est surtout génétiquement modifié. Abstenez-vous!
  • Le rapadura est du pur jus extrait de la canne à sucre (utilisant une presse), qui est ensuite évaporé à basse température, remué avec les pagaies, puis répandu sur le sol pour produire du sucre granuleux. Il n’a pas été cuit à hautes températures ou étendu pour le transformer en cristaux et la mélasse reste dans le sucre. « Sucanat » est le nom de la marque des États-Unis pour Rapadura.
  • Le sucre de coco est fait de la sève saturée d’eau douce qui tombe goutte à goutte des bourgeons de fleurs coupées du cocotier. Il a un index glycémique (IG) bas et est riche en acides aminés. Il contient en général moins de 10% de fructose, le saccharose étant la composante principale.
  • Le xylitol est un édulcorant connu comme un « alcool de sucre » (ou polyol). Les alcools ne sont pas des sucres, ni des alcools – ils sont des hydrates de carbone (avec les structures qui arrivent à ressembler à du sucre et à de l’alcool). Le Xylitol est extrait de la cellulose de bouleau. À la différence du sucre, le Xylitol est absorbé lentement, ne provoque pas une augmentation rapide de la glycémie et n’exige pas une réponse immédiate de l’insuline pour être transformé par le métabolisme. De plus, beaucoup d’études ont montré qu’il aide en fait à prévenir des caries dentaires, les infections des oreilles et il parait évident qu’il aide à prévenir la gingivite parce que le Xylitol est un antibactérien.

Sources:
The Truth About Cancer
Association Cancer & Métabolisme

 

Commenter cet article

Archives