Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pour le pape François, "l'heure est venue d'accepter une certaine décroissance"

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Juin 2015, 17:11pm

Catégories : #PAPE, #VATICAN, #ENVIRONNEMENT

Pour le pape François, "l'heure est venue d'accepter une certaine décroissance"

Dans une nouvelle encyclique consacrée à un thème inhabituel pour un pape, le Saint-Père reconnaît le réchauffement climatique, et estime que l'homme en est responsable. Notamment les pays riches.

La famillela sexualitéla guerre ne sont pas les seuls sujets d'intérêt du pape François, qui a publié ce jeudi une encyclique "Laudato si" ("Loué sois-tu")consacrée à l'environnement. L'activité humaine provoque une destruction "inédite" des écosystèmes, écrit le pontife. "La plus grande partie du réchauffement global des dernières décennies est due à la grande concentration de gaz à effet de serre émis surtout à cause de l'activité humaine", écrit Jorge Bergoglio dans ce texte de près de 200 pages, estimant qu'il s'agit de "l'un des principaux défis actuels pour l'humanité". 

"L'heure est venue d'accepter une certaine décroissance"

"La soumission de la politique à la technologie et aux finances se révèle dans l'échec des Sommets mondiaux sur l'environnement", ajoute-t-il, à six mois de la grande conférence de Paris sur le climat. Il dénonce un système au service des puissances d'argent au détriment des plus pauvres, pays ou individus. "L'heure est venue d'accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d'autres parties." 

 

"Il est prévisible que le contrôle de l'eau par de grandes entreprises mondiales deviendra l'une des principales sources de conflits de ce siècle",écrit-il encore. 

Plaidoyer pour les énergies renouvelables

"La technologie reposant sur les combustibles fossiles très polluants -surtout le charbon, mais aussi le pétrole et, dans une moindre mesure, le gaz- a besoin d'être remplacée, progressivement et sans retard" par des énergies renouvelables, affirme le pape dans ce texte, qui invite l'humanité à changer ses habitudes de vie, ses modes de production et de consommation pour un modèle plus "sobre".  

 Lexpress

 

Commenter cet article

Archives