Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ne dépassez pas quatre expressos par jour

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Juin 2015, 11:44am

Catégories : #BOISSON, #SANTE-BIEN-ETRE, #CERVEAU, #DIGESTION, #CAFÉ

Ne dépassez pas quatre expressos par jour

La consommation de plus de 400 milligrammes de caféine par jour, soit plus de quatre expressos ou un mélange de café, sodas et boissons énergisantes, peut être nocive pour la santé, en particulier pour les femmes enceintes et les moins de 18 ans, a annoncé mercredi l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa). Selon l'étude, une partie de la population adulte belge consomme plus que la dose de 400 mg.

L'Efsa a en conséquence, pour la première fois dans l'Union européenne, recommandé que soient fixées des doses journalières au-delà desquelles l'ingestion de caféine, provenant de toutes les sources alimentaires, peut être considérée comme à risque notamment en matière de troubles cardiovasculaires.

Pour un adulte, la dose journalière sans risque est fixée à 400 mg par jour, alors qu'un expresso en compte de 70 à 100 mg, a précisé à l'AFP un porte-parole de l'Efsa.

Mais cette dose est ramenée par l'Efsa à 200 mg pour les femmes enceintes, pour éviter des effets sur le foetus, et à 3 mg par kilo de poids corporel pour les enfants et adolescents. Ces derniers sont surtout exposés via leur consommation de boissons énergisantes et de sodas de type coca, a-t-il ajouté.

"Prendre en compte les différentes sources de caféine"
Dans sept des treize pays étudiés par l'Efsa, une partie de la population adulte consomme plus que la dose de 400 mg. Le Danemark, arrive en tête, avec un taux de 33% d'adultes abusant de caféine, suivi des Pays-Bas (17,6%), de l'Allemagne, (14,6%), de la Finlande (13,4%), de la Belgique (10,4%), de la Suède (9%) et de la France (5,8%). 

"Le risque pour la santé n'est pas énorme, mais il existe, le principal message est que les consommateurs doivent prendre en compte les différentes sources de caféine, outre que le café", a commenté ce porte-parole. "C'est la première fois que les risques liés à la caféine, toutes sources alimentaires confondues, ont été évalués au niveau de l'UE", a relevé l'Efsa dans un communiqué.  

7/7

 

Commenter cet article

Archives