Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les Canadiennes coûtent moins cher que les Canadiens

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Juin 2015, 23:45pm

Catégories : #CANADA, #SANTE-BIEN-ETRE, #ECONOMIE, #INSOLITE

Les Canadiennes coûtent moins cher que les Canadiens

Les Canadiens ne vident pas seulement leurs poches lorsqu'ils boivent de la bière et fument comme des cheminées.

Ils coûtent aussi très cher à la société.

La Fondation canadienne de la santé de l’homme (CMHF) a publié lundi une étude intitulée, «Le fardeau économique associé au tabagisme, à l’excès de poids, la consommation d'alcool et à l'inactivité physique chez les hommes canadiens. »

La fondation a constaté que ces quatre activités peuvent coûter aux Canadiens - jusqu’à 36,9 milliards de dollars chaque année.

Le CMHF a obtenu ces résultats en regardant divers facteurs tels que les coûts des soins de santé directs (11,9 milliards de dollars), à court terme (2,4 milliards de dollars) et l'invalidité à long terme (8,6 milliards de dollars), et la mort prématurée (14 milliards de dollars).

"De ce 36,9 milliards de dollars, 13 milliards de dollars sont attribuables à la consommation de tabac, 11,9 milliards à l'excès de poids, 7,6 milliards à la consommation d'alcool et de 4,4 milliards à l'inactivité physique», indique un communiqué de presse.
Le fardeau économique le plus élevé par habitant se trouve à Terre-Neuve-et-Labrador, où le coût est de 2712$, tandis que la Colombie-Britannique possède le plus bas à $ 1,944.

À 26,2%, Terre-Neuve-et-Labrador a la plus forte proportion de personnes qui fument, ainsi que la plus forte proportion d'hommes qui ont un excès de poids, à 66,8%.

La plus forte proportion de buveurs excessifs peut être trouvée au Québec, où ils sont au nombre de 14,8%. La Belle Province a également la plus forte proportion d'hommes inactifs, à 45,7%.

Et il y a beaucoup de choses que les hommes canadiens peuvent faire pour réduire ces coûts, selon le CMHF.

La fondation spécifie que si les hommes devenaient plus actifs, arrêtaient de fumer, perdaient du poids et arrêtaient de boire autant, le pays pourrait éviter 70% de ces coûts.

 

Ce n’est pas la première étude à conclure que l'excès de poids a un coût économique.

L'obésité, qui est définie par un indice de masse corporelle (IMC) de 30 ou plus, coûterait entre 4,6 milliards $ et 7,1 $ au Canada, selon ce qu’a rapporté CBC l'année dernière.

Une étude dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ) a souligné que le taux d'obésité au Canada a triplé entre 1985 et 2011, et estime que jusqu'à 21% de la population adulte du pays pourraient être obèse d'ici 2019.

Pendant ce temps, Médecins pour un Canada sans fumée a estimé que la baisse du tabagisme a entraîné une importante baisse de coûts, soit 505 milliards de dollars.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

 

Commenter cet article

Archives