Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le second homme le plus riche du monde est un Espagnol

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Juin 2015, 11:53am

Catégories : #RICHESSE, #BIOGRAPHIE-DES-RICHES, #ARGENT, #PEOPLE, #ENTREPRISE, #MONDE

Le second homme le plus riche du monde est un Espagnol

Warren Buffett n’est plus le deuxième homme le plus riche du monde. D’après le Bloomsberg Billionaires Index, le spéculateur Américain a été dépassé par Amancio Ortega, le magnat espagnol de la vente au détail et fondateur d’Inditex, la société mère de chaines de magasins de prêt-à-porter tels que Zara, Massimo Dutti et Pull & Bear, qui comptent maintenant plus de 6600 filiales. Bill Gates reste pour l’instant le numéro un absolu.

 

Ortega est parti pour La Coruña, en Gallicie – le centre de l’industrie du textile espagnole – à l’âge de quatorze ans. Il a travaillé comme garçon de courses dans divers magasins. En 1963, Ortega a ouvert son propre magasin de production et de vente de peignoirs, et douze ans plus tard, il a fondé Zara. 

Sa compagnie Inditex englobe les chaines Zara, Massimo Dutti, Oysho, Zara Home, Kiddy's Class, Tempe, Stradivarius, Pull&Bear, Often et Bershka, et donne du travail à environ 14.000 personnes. Ortega en possède 59,29% des actions.
La fortune d’Ortega s’est accrue de 17,5% dans les derniers mois, grimpant jusqu’à 71,5 milliards de dollars. Ceci est en partie lié au parcours impressionnant de ses chaines de vente au détail, qui produisent surtout en Espagne (un tiers), et dans des pays voisins tels que la Turquie, le Portugal et le Maroc (un tiers) ainsi qu'en Asie (un tiers).

Dans les magasins, une partie des collections demeurent inchangées pendant toute l’année ; une autre série est renouvelée toutes les quatre semaines. Les vêtements retsés invendus après une semaine sont retirés de la gamme et les commandes en cours sont annulées. 70% des ventes sont réalisées en Europe, dont un quart en Espagne.

Tout comme d’autres milliardaires du monde entier, Ortega est surtout actif sur le marché international de l'immobilier londonien. Il possède des propriétés à Beverly Hills, à New York et sur la fameuse Passeig de Gracia à Barcelone. Les trois dernières années, il y a investi pas moins de 1,3 milliards de dollars dans dans l’immobilier de luxe. Et tout comme ses collègues milliardaires, il fait surtout appel à des filiales au Luxembourg, aux Pays-Bas ou en Suisse, pour minimaliser ses impôts sur le revenu.

Ortega mène sa vie loin des projecteurs. Le catalogue intégral de l'AFP ne comporte que quatre photos de lui. A titre de comparaison : on en recense plusieurs centaines de Buffett et de Bill Gates.

Ortega n’a encore jamais donné d’interview et cette aura de mystère a eu pour conséquence la publication de livres tels que « Amancio Ortega, DE CERO A ZARA » (« Amancio Ortega : DE ZÉRO À ZARA »). 

 Express

Commenter cet article

Archives