Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L’électricité et la lumière artificielle affecteraient notre durée de sommeil

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Juin 2015, 01:44am

Catégories : #SOMMEIL, #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE

L’électricité et la lumière artificielle affecteraient notre durée de sommeil
 
 
La vie moderne nous a offert de nombreux avantages Cependant, il semble que l’augmentation des heures de sommeil n’en fait pas partie.
 
Selon une nouvelle étude, l’accès à l’électricité et la lumière artificielle affectent négativement les habitudes de repos des êtres humains. Pour Horacio de la Iglesia, chercheur de l’Université de Washington, responsable principal de l’étude, la lumière artificielle diminue les heures de sommeil chez l’homme, écrit le site FayerWayer.
 
Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les habitudes de sommeil de deux communautés de l’ethnie Qom dans la province de Chaco, dans le nord-est de l’Argentine. Ces deux groupes Qom habitent des zones séparées par 50 km. La principale différence entre ces deux communautés reside dans le fait que la première dispose de l’accès à l’électricité à toute heure du jour et de la nuit tandis et que l’autre n’a pas l’électricité et vit en fonction de la lumière naturelle.
 
Les scientifiques ont étudié ces communautés à l’aide de bracelets avec des capteurs qui enregistrent les patrons de sommeil des individus. Les participants ont en outre livré des informations sur les caractéristiques de leur sommeil. L’expérience s’est déroulée en hiver et en été. Les résultats ont montré que le groupe ayant accès à l’électricité dormait moins longtemps que la communauté sans électricité. Lors d’une journée courante, par rapport à la communauté sans électricité, la communauté avec électricité bénéficiait d’une heure en moins de sommeil en été et de 40 minutes en moins de sommeil en hiver.
 
Selon Horacio de la Iglesia, cette étude, la première du genre, montre les effets négatifs de l’industrialisation sur notre planète :
 
« Tout ce que nous avons trouvé corrobore ce que nous avions prédit à partir d’études de laboratoire ou d’interventions durant lesquelles les chercheurs manipulent certains aspects de l’exposition à la lumière. Mais cette fois-ci, c’est la première fois que nous voyons les résultats dans un cadre naturel. Dans un sens, cette étude offre une approximation de ce qui est arrivé à l’humanité lorsque nous sommes passés de la chasse et de la cueillette à l’agriculture et finalement, à la société industrialisée. Tous les effets que nous avons constatés sont probablement une sous-estimation de ce que nous verrions dans des sociétés hautement industrialisés où notre accès à l’électricité a énormément perturbé notre sommeil », a déclaré Horacio de la Iglesia.
 
A l’aide de la mesure du taux de mélatonine, l’équipe souhaite maintenant observer de manière directe, au sein de la communauté avec électricité, si un sommeil plus tardif et réduit se doit à une modification de l’horloge biologique 
Express

 

Commenter cet article

Archives