Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Je m’appelle Loïc, j’ai 34 ans, je suis chef d’entreprise à Paris

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Juin 2015, 16:11pm

Catégories : #FRANCE, #RELATIONS, #VIE

Je m’appelle Loïc, j’ai 34 ans, je suis chef d’entreprise à Paris

et quand j’en ai le temps et les moyens, je retourne en région Rhône-Alpes pour rendre visite à ma famille et mes amis.

 

 

Un jour, en zappant à la télé, je tombe sur une émission d’actu qui mentionne l’offre iDTGVmax. Je m’empresse donc d’aller sur le site, comme des milliers de voyageurs. J’y découvre avec bonheur que Lyon est desservi. Une aubaine. Et la perspective de passer de un ou deux voyages par an à de l’«  illimité  » pour profiter de week-ends en famille.

Etant donné que j’ai mon entreprise, les services faussement illimités, j’en mange toute la journée. Du coup, je consulte toujours les conditions générales de vente avant de m’inscrire. Le topo : un engagement de 12 mois minimum, pour pouvoir intégrer cette nouvelle communauté des MaxTrotters.

Buster Keaton dans le film
Buster Keaton dans le film « Le Mécano de la General » (1926), de B. Keaton et Clyde Bruckman

Avant même mon inscription, je connais des déboires. Victime de son succès, le site est déjà saturé. Impossible de s’enregistrer, un message d’erreur s’affiche sur le site. Je m’acharne, et tape F5, puis F5, puis F5 encore et encore, la page ne veut pas se réactualiser. Je perds patience, attends quelques heures et super, ça marche enfin.

Au 28 janvier, un petit mail dans ma boîte :

« Bienvenue dans la communauté iDTGVMAX ! Vous faites partie des heureux MAXtrotters qui voyageront en illimité sur les trains iDTGV vers plus de 40 destinations en France. »

On m’explique qu’il faut attendre 10 jours avant de recevoir la carte violette à activer, et que les trains concernés seront mis en service le 8 février 2015.

Ce jour-là, plus de trois semaines après mon inscription, je n’ai toujours rien reçu. Je me dis que 10 000 cartes à envoyer ça fait du boulot.

Making of

En janvier dernier, iDTGV a lancé iDTGVMAX, une offre de 10 000 abonnements à 59,99 euros par mois pour pouvoir voyager « illimité » vers plus de 40 destinations. Contactée par Rue89, l'équipe d'iDTGVMAX reconnaît que les débuts ont été difficiles et que l'envoi des cartes par un sous-traitant a pris du retard.

Tous les iDTGV sont équipés d'un wagon réservé aux MAXtrotters. Il y a donc autant de trains pour Maxtrotter que d'iDTGV. Entre Paris et Lyon, il y en a deux par semaine, assure la société. Pour permettre à plus d'abonnés de pouvoir voyager, la compagnie admet faire des surbookings de 10 personnes en général. C'est aussi le nombre de strapontins disponibles.

Pour résilier son abonnement, explique-t-on chez iDTGV, il faut remplir l'une de ces conditions : être muté à l'étranger, avoir un justificatif médical d'impossibilité de déplacement, être incarcéré ou... être mort.Gabrielle Nolin

La carte finit par arriver, fin mars. Vite, je l’active.

Serial bosseur, je ne décide de faire mon premier check que fin mai. Surprise surprise, pour faire un Paris-Lyon, un seul iDTGVMAX est programmé, le dimanche après-midi.

Je pense à un bug, à une exception, je sélectionne toutes les dates possibles. Dingue : faire un Paris-Lyon en partant le vendredi soir et en rentrant le dimanche soir avec ma carte violette, c’est impossible.

J’essaye de trouver une parade. Je me dis que transiter par une ville proche comme Grenoble, ça peut me rapprocher et rentabiliser mon abonnement. Hourra ! Il y a des trains ! Sauf qu’ils sont déjà complets sur deux mois.

Bon OK, iDTGVMAX, là, je suis non seulement déçu, je suis mécontent. Ton offre ne répond pas du tout à mes besoins, et je n’ai pas été prévenu.

Conciliant, j’entreprends de gentiment me rétracter et de résilier un abonnement de voyage illimité qui ne me permet pas d’effectuer les voyages que je veux.

Je joue la carte réseaux sociaux et poste un message sur la page Facebook d’iDTGV :

« Paris Lyon, un seul train le dimanche uniquement, Paris Grenoble trois mois d’attente avant d’avoir une place, on fait comment ? »

Réponse :

« Bonjour Loïc, en effet, il y a moins de trains vers Grenoble et Lyon durant la période estivale. Nous n’avons pas d’autres ouvertures de trains de prévu pour le moment avant le 10/09. Rendez-vous le 16 juin pour réserver vos billets iDTGV après le 10 septembre. Très bonne journée à vous.Alice@iDTGV “

J’explique que ce n’est pas normal. Cette Alice me donne à nouveau ‘rendez-vous le 16 juin pour réserver [mes] billets bien en amont pour cet automne et cet hiver’.

La coupe est pleine. ‘Je souhaite résilier, cette offre de train en illimité est mensongère.’

Ni une ni deux, un mail arrive dans ma boîte :

‘Bonjour Loic,

Vous souhaitez résilier votre abonnement iDTGVMAX souscrit le 28/01/2015.

La résiliation ne pourra être prise en compte qu’à la date anniversaire de votre abonnement soit le 09/04/2016. Votre abonnement vous engage sur une durée de 12 mois à partir de l’activation de votre carte. Ensuite, il n’existe aucune possibilité de résiliation en dehors de celles prévues par nos conditions générales de vente.

Votre carte iDTGVMAX vous permet toujours de voyager en illimité sur toutes les villes desservies par iDTGV. Je vous rappelle qu’un espace iDTGVMAX est aménagé dans chaque train iDTGV.

L’offre iDTGV est susceptible d’évoluer, ajoutant ou ôtant des gares au fil des mois. Il n’est pas exclu que les trains pour Lyon circulent à nouveau dans les mois à venir.

Nous espérons vous retrouver très bientôt à bord d’iDTGV et vous souhaitons une agréable journée de la part d’iDTGVMAX. Jessica’

Je relis : ‘Il n’est pas exclu que les trains pour Lyon circulent à nouveau dans les mois à venir.’ LOL.

Un peu excédé, j’examine à nouveau les conditions générales de vente. Il n’est aucunement spécifié qu’IDTGVMax se réserve le droit d’annuler ou de supprimer des trains.

Je relis aussi les règles de fonctionnement des règles des ‘checks’. A chaque fois qu’on prend un billet, on ‘checke’. Ayant un nombre de places limité, les wagons iDTGVMAX sont pris d’assaut très vite. Si on veut espérer pouvoir partir grâce à sa carte, il faut donc s’y prendre très tôt, parfois des mois à l’avance. Or, on n’a le droit qu’à quatre checks ‘en cours’, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’on prenne le train.

Par ailleurs, il est interdit de faire plus d’un ‘check’ par jour concernant Paris. Impossible donc de faire un aller-retour depuis Paris dans la journée.

Alors que l’offre se dit illimitée, on est en fait très limité.

C’est d’autant plus rageant qu’il y a une inégalité entre les lignes desservies. Une collègue à moi a souscrit à l’abonnement iDTGVMAX et elle en est très contente. Elle fait Paris-Marseille très régulièrement, alors que je n’ai jamais pu utiliser ma fameuse carte violette.

Ce week-end, je rentre à Lyon. J’ai dû prendre un billet standard. 

 Rue89

 

Commenter cet article

Archives