Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Hépatite C : une éradication semble possible

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Juin 2015, 03:46am

Catégories : #HÉPATITE, #SANTE-BIEN-ETRE, #MEDICAMENT, #SCIENCE, #MALADIE

Hépatite C : une éradication semble possible
Les nouvelles sont plutôt bonnes en cette Journée nationale de lutte contre les hépatites, notamment grâce à l'arrivée de médicaments très efficaces.
 

« Une lutte sans relâche » : c'est ainsi que le Pr Daniel Dhumeaux, gastro-entérologue*, parle du combat qu'il a contribué à mener depuis longtemps contre les hépatites virales. Il l'écrit dans l'éditorial du Bulletin épidémiologique hebdomadaire de mardi matin, à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre ces maladies. « Notre pays, très tôt conscient du problème de santé représenté par les hépatites virales B et C (VHB, VHC), s'est rapidement mobilisé et, pour les combattre, des actions conjointes et concertées ont été menées par les autorités de tutelle, l'ensemble des professionnels de santé concernés et les associations de patients », précise-t-il. Grâce à cela, « la France est aujourd'hui l'un des pays où les taux de dépistage des infections à VHB et à VHC sont les plus forts et le nombre de patients traités le plus élevé. »

Éradiquer l'hépatite C

Certes, tous les spécialistes s'accordent à dire que les efforts doivent être poursuivis dans tous les domaines. Mais un focus doit être mis aujourd'hui sur l'hépatite C chronique, en raison des formidables progrès thérapeutiques réalisés au cours des dernières années. D'ailleurs, les recommandations de l'Association française pour l'étude du foie, publiées lundi, s'inscrivent dans une stratégie globale de prise en charge de cette affection avec un but affiché : son éradication !

Impensable il y a encore deux ans, cet objectif semble atteignable grâce à l'arrivée de nouveaux médicaments, des antiviraux d'action directe, qui permettent de guérir la très grande majorité des patients lorsqu'ils sont donnés en association. « Nous sommes passés de traitements lourds et longs avec des effets indésirables importants et des taux de guérison de l'ordre de 70 % à des traitements simples, courts, bien tolérés et qui assurent des taux de guérison de plus de 95 % le plus souvent en seulement 3 mois », se réjouit le Pr Victor de Ledinghen**. « C'est la première fois dans l'histoire de la médecine qu'une maladie chronique peut disparaître grâce à un traitement médical. »

230 000 personnes

Et les spécialistes de l'Association française pour l'étude du foie demandent que tous les patients infectés par le virus de l'hépatite C – qui se transmet par le sang et donc en France essentiellement lors du partage de seringues par les toxicomanes – puissent désormais bénéficier des traitements les plus récents et efficaces, tous, quel que soit le stade de gravité de leur maladie. Ce message est repris et amplifié par Médecins du monde, qui rappelle la nécessité d'un accès aux traitements contre l'hépatite C pour tous, en France mais aussi partout ailleurs.

Le 10 février dernier, l'association a déposé auprès de l'Office européen des brevets une opposition au brevet d'un de ces médicaments (le sofosbuvir détenu par le laboratoire Gilead Sciences). Elle dénonce ainsi les problèmes posés par le prix des nouveaux traitements, qui peuvent atteindre jusqu'à 140 000 euros la cure. Elle rappelle qu'environ 230 000 personnes sont concernées en France par l'hépatite C et qu'elles sont 130 à 150 millions dans le monde. Des sommes colossales sont donc en jeu.

* Coordinateur du rapport de recommandations "Hépatites virales 2014" et président du comité de suivi, CHU Henri-Mondor, Université Paris-Est, Créteil.** Chef du service d'hépato-gastroentérologie et d'oncologie digestive du CHU de Bordeaux et secrétaire général de l'Association française pour l'étude du foie (AFEF, Société française d'hépatologie) 

Lepoint

 

Commenter cet article

Archives