Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Facebook décortique tous les clics de ses membres

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Juin 2015, 02:00am

Catégories : #FACEBOOK, #INTERNET

Facebook décortique tous les clics de ses membres

L’algorithme du réseau social affinera le contenu du fil d’actualités avec le temps passé sur chaque publication.

Les secondes ou minutes employées à consulter un post sur Facebook ne seront plus anodines. La plateforme a en effet annoncé un changement dans son algorithme. Il vise à fournir à l’utilisateur du contenu plus pertinent. Ainsi, outre les nombreux critères pris en compte pour personnaliser son fil d’actualités, la plateforme surveillera désormais aussi le temps qu’un membre passe à lire des publications. Cette décision part du constat que des utilisateurs consultent du contenu, sans pour autant interagir en postant un «J’aime», un commentaire ou en le partageant.

La mise à jour de l’algorithme a déjà débuté et sera déployée à tous dans les prochaines semaines. Elle n’aura pas d’impact sur les Pages d’entreprises ou de célébrités, a précisé le réseau social.

Par le passé, les modifications d’algorithme ont soulevé des critiques, comme en 2014, lorsqu’il avait été révélé qu’en 2012 Facebook avait manipulé le fil d’actualités de près de 700 000 membres pour une étude sur la «contagion émotionnelle». Il avait alors masqué volontairement des publications positives ou négatives pour observer la réaction des utilisateurs.

Action en justice contre Facebook

Le réseau social doit par ailleurs faire face à la justice en Europe. La commission de la protection de la vie privée belge a entamé une action légale devant le tribunal civil de première instance de Bruxelles, a-t-elle annoncé lundi. Elle l’accuse de tracer illégalement les internautes, même s'ils ne sont pas membres de Facebook. Une première audience, qui se tiendra jeudi, devrait avant tout servir à établir un calendrier des débats.

Suite à l'instauration par Facebook début 2015 de nouvelles conditions d'utilisation, les autorités belge, néerlandaise, française et espagnole de protection des données se sont regroupées pour analyser le respect de la vie privée par le plus grand réseau social du monde. Mi-mai, la commission belge a jugé dans un rapport que Facebook «bafoue les législations européennes et belge en matière de vie privée». Elle a émis une série de «recommandations» à Facebook, restées selon elle lettre morte. Le premier grief vise le «traçage via les modules sociaux», ces petits programmes aux couleurs de Facebook qui permettent par exemple de «liker» («aimer») ou partager un article publié sur un site d'information.


(man/afp)

 

Commenter cet article

Archives