Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Face au GPS américain, Russes et Chinois unissent leurs efforts

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Juin 2015, 19:57pm

Catégories : #TECHNOLOGIE, #GLONASS, #BEIDOU, #CHINE, #RUSSIE, #ETATS-UNIS, #MONDE, #VOYAGE

Face au GPS américain, Russes et Chinois unissent leurs efforts

La division du monde entre blocs technologico-politiques prend corps : les équivalents russe et chinois du GPS (Global Positioning System) américain vont désormais équiper tous les camions russes et chinois qui assurent le transport routier dans l’immense région euroasiatique.

Initié à l’origine par le Département américain de la Défense, dès les années 70, le GPS a longtemps eu un monopole sur la géolocalisation dans le monde, équipant nos systèmes de guidage automobiles, puis nos smartphones, etc.

Cette époque est bien révolue : si ce sont les Européens qui ont donné le signal d’une alternative au système américain avec le lancement du projet Galileo, lesdéboires de ce dernier, qui n’est toujours pas opérationnel, ont permis aux Russes et aux Chinois de mettre en place leur version les premiers.

Développés de manière distincte, les deux systèmes se rapprochent au même rythme que les deux pays, qui affichent ouvertement leur alliance face aux Etats-Unis.

Territoires géants

Glonass (Global Navigation Satellite System), le système russe, est plus ancien et compte plus de satellites en service que BeiDou, le chinois, qui a été lancé plus tardivement. Mais tous les deux couvrent chacun leur territoire national, malgré quelques couacs.

 

Ils seront accessibles dans l’avenir à partir du même terminal, installé sur tous les transporteurs commerciaux des deux pays, camions, bus, etc.

La zone couverte qui inclut les deux immenses territoires de Russie et de Chine, s’étend également jusqu’à l’Asie centrale, économiquement et stratégiquement très intégrée dans la sphère de leurs puissants voisins. Les deux pays visent également une couverture universelle, comme le GPS américain, et continuent de développer leur infrastructure.

L’annonce en a été faite vendredi lors d’un forum technologique qui se tenait à Novosibirsk, en Sibérie.

Eliminer toute dépendance

Cette interconnexion des deux réseaux est conforme à la stratégie chinoise, de plus en plus imitée par la Russie, de réduire, voire éliminer, toute dépendance vis-à-vis des entreprises américaines là où des alternatives existent.

Les tensions entre la Russie et les Etats-Unis depuis la crise ukrainienne, et entre la Chine et les Etats-Unis en mer de Chine, poussent assurément les deux pays à accélérer le processus. 

 Rue89

 

Commenter cet article

Archives