Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment savoir si l’on vous ment selon la science

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Juin 2015, 02:49am

Catégories : #SCIENCE, #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS

Comment savoir si l’on vous ment selon la science

Malgré des décennies de travail sur le terrain, détecter les mensonges avec précision n’est toujours pas une chose aisée,écrit Akshat Rathi sur Quartz. Les résultats obtenus par les techniques les plus avancées et les personnes les mieux entrainées ne sont que légèrement meilleurs que le hasard lorsqu’il s’agit de détecter les menteurs.

 

La construction d’une machine de détection n’est définitivement pas la solution. Selon une étude de l’University of Chicago’s Booth School of Business de Chicago, il semble que la solution se trouve dans les discussions de groupe plutôt que dans la technologie. Selon un rapport publié dans la revue American journal Proceedings of the National Academy of Sciences, les groupes détectent généralement mieux les mensonges que les personnes seules.

D’après ce que nous connaissons du comportement humain, il existe trois façons dont les groupes sont capables de déterminer si une personne ment. Dans un premier temps, selon le concept de « sagesse des foules », le jugement de chaque individu est susceptible d’augmenter les chances de succès. Ensuite, les individus isolés ont tendance à croire les autres. Ce phénomène est appelé « biais de vérité ». Lorsque les personnes se trouvent au sein de groupes, elles deviennent moins confiantes. Enfin, les discussions de groupe aident à démêler l’information que chaque individu peut avoir perdu.

Si les groupes sont plus efficaces lors de la détection de mensonges que les individus, laquelle des trois manières citées précédemment est plus avantageuse que les autres ?

A l’aide de quatre expériences auprès d’un corpus de 180 à 360 personnes, deux chercheurs de l’Université de Chicago, Nadav Klein et Nicholas Epley, ont tenté de répondre à cette question. Lors de deux premières expériences, les participants ont dû visionner 10 séquences vidéo d’orateurs faisant une déclaration et un individu ou un groupe de trois personnes devaient alors évaluer la véracité de cette déclaration. Durant la troisième expérience, les participants ont dû regarder le programme de télévision britannique « Golden Balls » dans lequel les personnes peuvent gagner jusqu’à 150.000 dollars en jugeant si leurs adversaires mentent ou pas. Pour la quatrième expérience, les deux chercheurs ont vérifié si les discussions de groupe étaient susceptibles de faire la différence en ce qui concerne la capacité des personnes à détecter les mensonges.

Les résultats ont montré qu’une discussion de groupe permettait d’aider les personnes à avoir plus de chances d’aboutir à la conclusion correcte au sujet du mensonge proféré. L’étude a également montré que ni la sagesse des foules, ni l’avantage des groupes face à la partialité de la vérité n’étaient capables d’aider les groupes à faire mieux. Seules les discussions entre le groupe étaient susceptibles d’apporter des informations nouvelle et utile. 

 Express

 

Commenter cet article

Archives