Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Brosser bien les dents prévient la maladie d’Alzheimer

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Juin 2015, 02:18am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #DENT

Brosser bien les dents prévient la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est un véritable fléau chez les personnes âgées. Il existe déjà des moyens pour prévenir son apparition mais un autre, très étonnant, vient d’être découvert ! En effet, selon une étude américaine, se brosser les dents régulièrement réduit les risques de contracter cette maladie en vieillissant.

Et si avoir une bonne hygiène dentaire pouvait prévenir l’apparition de maladie comme celle d’Alzheimer ou la démence ? C’est justement ce que conclut une étude américaine, publiée dans le journal de l’American Geriatrics Society, après avoir suivi de très près les habitudes hygiéniques de 5 468 personnes pendant 18 ans. Elle a été réalisée entre 1992 et 2010 et a concerné des personnes majoritairement de type eurasien, aux revenus plutôt aisés et d’une moyenne d’âge de 81 ans (les volontaires avaient entre 52 et 105 ans lorsque l’étude a débuté). Les chercheurs de l’université de Californie expliquent que les personnes qui ont déclaré se brosser les dents moins d’une fois par jour avaient 65% de chances de développer Alzheimer ou des symptômes de démence.

En effet, l’état de l’hygiène bucco-dentaire est lié à l’apparition de certaines pathologies et infections comme le diabète ou encore les maladies cardiaques. Annlia Paganini-Hill, qui a dirigé l’étude, explique que les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer présentent un taux de bactéries dentaires plus élevé que chez les personnes saines. « On pense que les bactéries liées aux maladies des gencives pourraient pénétrer dans le cerveau, y causer une inflammation et l’endommager. » Elle ajoute : « L’état de votre esprit prédit non seulement quels sont les soins buccaux que vous pratiquez, mais il se peut aussi que vos habitudes bucco-dentaires influencent le fait que vous soyez atteint de démence ou non. »

 

 
Pour arriver à de telles conclusions, l’équipe d’Annlia Paganini-Hill a interrogé les patients sur leur état dentaire en 1992 : port de dentier, maladies bucco-dentaires, antécédents, etc. Puis il a réalisé un suivi sur 18 ans, à partir de nouveaux entretiens, de certificats de décès et de dossiers médicaux. Sur les 5 468 personnes, 1 145 ont reçu un diagnostic de démence. Et sur les 78 femmes qui, en 1992, avouaient se brosser les dents moins d’une fois par jour, 21 ont été diagnostiquées comme souffrant de démence en 2010. Un ratio moins élevé chez les hommes : dans ceux qui ne se brossaient pas les dents régulièrement, environ une personne sur six souffrait de la maladie. En effet, il s’est avéré que celles-ci avaient 22% de risques de plus de souffrir de démence que les hommes qui se brossaient les dents de façon régulière.
 
Malgré ces résultats, Annlia Paganini-Hill explique : « Je ne voudrais pas aller jusqu’à affirmer que se brosser les dents protège définitivement contre la maladie d’Alzheimer. » Mais cela semble être un bon moyen pour réduire les risques de contracter cette maladie. Et même si ce n’est pas le cas, il vaut toujours mieux avoir des dents en bonne santé que des caries et des abcès pleins les gencives ! À la rédaction on a fait un petit sondage : certains avouent ne pas se brosser les dents très régulièrement mais promettent de mieux faire. 
 

http://soocurious.com

Commenter cet article

Archives