Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


6 trucs pour rendre autonome votre ado sans tout contrôler

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Juin 2015, 01:45am

Catégories : #ADO, #DEVELOPPEMENT, #FAMILLE, #PARENT, #VIE, #JEUNESSE

6 trucs pour rendre autonome votre ado sans tout contrôler

Pas facile de donner progressivement de l'autonomie à son adolescent. Les conseils de Françoise Rougeul, psychanalyste et thérapeute familiale, pour mener à bien cette grande étape.

1- Le laisser prendre des initiatives progressivement

Si généralement les aînés de la famille ou les enfants uniques sont plus autonomes rapidement, c'est parce qu'ils ont dû se débrouiller seuls. N'hésitez donc pas à laisser votre adolescent gérer seul des tâches aisées. Peu à peu, il prendra plaisir à avoir quelques responsabilités.  

2- Valoriser ses actions#~0~#

"Mieux vaut donner de petites tâches valorisantes que de critiquer votre pré-adolescent, pour le sortir de sa passivité. En effet, généralement, les adolescents font le contraire de ce que l'on dit. Evitez aussi absolument la comparaison avec les frères et sœurs. C'est traumatisant et ce n'est bien ni pour l'un, ni pour l'autre." conseille Françoise Rougeul, psychanalyste et thérapeute familiale.

3- Lui donner de l'argent de poche

"Confiez-lui par exemple de l'argent de poche et ne lui demandez surtout pas de compte. C'est une manière de le rendre autonome !" recommande la spécialiste.

4- Le faire participer aux tâches ménagères

"Vous pouvez aussi l'inviter à aller chercher le pain (si ce n'est pas trop loin ni dangereux) ou lui demander d'aider aux tâches ménagères." ajoute -t-elle.

5- L'inciter à être avec ses amis

Idem pour les amis. Soit vous lui faîtes totalement confiance, soit vous avez des doutes et cherchez à les connaître. "Proposez-lui de les inviter à la maison en lui expliquant que cela vous fait plaisir de les rencontrer." avance Françoise Rougeul.

6- Etre à son écoute

"Rappelez-vous que pour qu'un enfant soit autonome, il faut qu'il puisse vous parler, qu'il se sente libre de se confier à vous en cas de souci. S'il a peur de vous, que vous ayez une mauvaise opinion de lui, il ne prendra pas d'initiatives.
L'autonomie, c'est aussi écouter la parole de l'enfant, ses souhaits, ses envies. Si vous le forcez, ce n'est pas ça qui le rendra autonome. Considérez-le comme une personne pas encore adulte mais potentiellement responsable. L'autonomie, c'est la confiance."
 précise la psychanalyste.

Merci à Françoise Rougeul, psychanalyste et thérapeute familiale.

 Journaldesfemmes

Commenter cet article

Archives