Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


4 questions que vous feriez mieux de vous poser, si votre site web ne cartonne pas

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Juin 2015, 18:53pm

Catégories : #INTERNET, #TECHNOLOGIE, #ENTREPRISE

4 questions que vous feriez mieux de vous poser, si votre site web ne cartonne pas

Et si demain nous devenions tous les rois du « Game #putaclic » ? C’est, in fine, la promesse de TheNextWeb qui vient d’exposer son explication « scientifique » des contenus viraux du Web. Explication.

 

 

On savait déjà que les chatons cartonnaient et réveillaient en nous nos émotions les plus niaises de grand dadais ; on ignorait sans doute que la Science (avec un grand « S », s’il vous plaît) pouvait se cacher derrière la sacro-sainte quête du buzz.

Basé sur une énième étude en la matière (cette fois de Buzzsumo, une agence d’analyse du référencement internet), le site américain dresse la liste des facteurs de viralité. Cramponnez-vous, on vous dévoile ces principaux secrets tant convoités. 

Le « feel good » plus fort que la colère

 

De la passion, du rire, du fun et de la joie. Ceci n’est pas une carte postale Walt Disney, mais la potion pour cartonner sur Internet. Pour cause, la recette arrive largement en tête (71%) devant la colère (6%) ou la tristesse (1%). De quoi faire concurrence aux vendeurs de Tranxène.

Un titre « badass » pour aguicher le client

 

Car le lecteur lit les titres avant de lire le contenu : privilégiez un style percutant. Qui dynamite façon puzzle. Quitte à le remodifier une fois publié, histoire de booster les audiences. Un peu comme l’article sur le livre controversé d’Amy Chua, Sino-Américaine et professeure de droit à Yale, intitulé une première fois « Mères-Tigres : certains groupes culturels sont supérieurs », avant de cartonner avec le Wall Street Journal, sous le titre : « Pourquoi les mères chinoises sont les meilleures ».

Impliquez la personne, même quand cela ne la regarde pas.

 

Le site américain Buffer a effectué un classement des mots les plus utilisés dans les contenus viraux. Résultat : plus un article implique le lecteur (du type « 11 questions que vous feriez mieux de vous poser, si vous dormez avec votre chien, ou si vous connaissez quelqu’un qui dort avec son chien »), plus il a de chance d’être ensuite partagé.

A la différence du sexe, en web, c’est la taille qui compte

 

Et c’est bien là la seule surprise de l’étude. Alors que la montée en puissance des smartphones nous entraîne irrémédiablement vers des contenus courts et du « push » à l’excès, les contenu longs seraient en fait les plus partagés, selon TheNextWeb. L’idée est simple : face à la surabondance d’infos, les papiers longs et fouillés seraient la clef pour être massivement relayé.

Ne reste plus qu’à mettre en pratique cette équation du buzz (on vous avait prévenu, c’est « scientifique ») : « Enquête sur le bonheur : pourquoi les personnes heureuses réussissent mieux que vous, et comment y remédier. »

 

Commenter cet article

Archives