Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses que vous ne savez pas sur les villes française

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Juin 2015, 06:52am

Catégories : #FRANCE, #INSOLITE

Un faux Paris en Chine, une commune d’un seul habitant et des quartiers en surnombre… Top 10 de ces infos, parfois insolites, sur l’immobilier des villes.

 

10 choses que vous ne savez pas sur les villes française

 UN FAUX PARIS… EN CHINE

 

L’architecture parisienne fait des émules. La ville d’Hangzhou abrite depuis plusieurs années une réplique grandeur nature de Paris… ou plutôt, d’un quartier parisien où l’on retrouve, pêle-mêle, la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et Montmartre. Une citée fantôme, peuplée d’une trentaine d’habitants. La pratique est courante en Chine puisqu’il existe depuis 2003, au nord de Pékin, un clone du Château de Maisons-Laffitte baptisé Baxian-Laffite. Une réalisation signée d’un promoteur immobilier local et francophile.

 

2- TOULOUSE, VILLE ROSE GRÂCE À LA PALESTINE

 

Le saviez-vous ? La pierre mythique qui donne sa couleur à la ville vient de Jéricho, en Palestine. Un matériau vieux de près de 10 000 ans. À l’époque gallo-romaine, Toulouse fut la première citée entièrement construite à partir de briques roses de tout l’empire, aussi bien pour les logements que pour les bâtiments publics. La roche devait être taillée aux dimensions suivantes : 42x25x5 cm. (Cliquez pour agrandir).  

 

3- ROCHEFOURCHAT, LA VILLE D’UN HABITANT 

 

C’est la commune la moins peuplée de France. Selon les derniers chiffres de l’Insee (datés de 2012), Rochefourchat possède… un habitant. Le seul à disposer d’une résidence principale dans une commune où fleurissent les maisons de vacances. 

 

4- LE 9ÈME ARRONDISSEMENT DE MARSEILLE, FIEF DES PROPRIÉTAIRES

 

C’est l’arrondissement où l’on recense, dès 2013, le plus grand nombre de propriétaires (60%). A contrario, le 3ème arrondissement compte le moins de propriétaires de toute la ville (environ 25%). Le 8ème est celui où les prix de l’immobilier sont les plus chers (plus de 3000 euros le m²). Pour trouver les m² les plus abordables, il faut chercher dans le 15ème arrondissement (environ 1850 euros le m²). (Cliquez pour agrandir). 
 

 

5- MONTPELLIER, VILLE DES "FOLIES" ARCHITECTURALES 

 

De nombreux programmes, au design orignal, sortiront  bientôt du sol montpelliérain, qu’il s’agisse de l’Arbre Blanc ou de la Folie Divine. La municipalité tente de donner un second souffle immobilier à la ville et s’inspire des grandes constructions du XVIIème siècle. À l’époque, émerge à Montpellier les premières "Folies", ces élégantes demeures et autres châteaux, en périphérie, comme le Château de Flaugergue, le Château d’O ou encore le Château de Mogère. 

 

6- BORDEAUX, VILLE PROTÉGÉE 

 

En 2007,  la "ville de pierre" est classée en totalité au Patrimoine mondial de l’Humanité.Avec ses 1 810 hectares classés et ses 3 725 hectares déclarés "zone d’attention patrimoniale", c’est le plus grand ensemble urbain identifié par cette institution. (Cliquez pour agrandir).  

 

7- L’ELYSÉE, RÉSIDENCE LA PLUS CHÈRE DE FRANCE ? 

 

Dans son livre "Que vaut Paris ?", Patrice de Moncan et Gilles Ricour de Bourgies imaginent la valeur utopique de certains sites mythiques parisiens. On y apprend ainsi que l’Elysée pourrait être la résidence la plus chère de France.  Selon les deux auteurs, sa valeur immobilière serait estimée à 1 170 000 000 euros. D’une courte tête, devant l’hôtel de Matignon (1 282 500 000 euros). 

 

8- STRASBOURG, DES LOCATAIRES EN SURNOMBRE

 

Parmi les grandes agglomérations françaises, Strasbourg compte peu de propriétaires (environ 27 %) soit moins que Paris (environ 30 %) où les prix sont pourtant bien plus élevés. Près des trois quarts des Strasbourgeois sont locataires de leur résidence principale. (Cliquez pour agrandir). 
 

 

9- MARSEILLE, LA FAUSSE VILLE AUX 111 QUARTIERS

 

C’est un décret adopté le 18 octobre 1946, recensant l’existence de 111 quartiers, qui est à l’origine de cette erreur que l’on peut entendre dans la bouche de quelques-uns. Car cette donnée est depuis longtemps dépassée. Elle ne prend pas en compte les nombreux aménagements de la cité phocéenne. Le Panier, La Plaine cours Julien ou encore Callelongue ne figurent pas, par exemple, dans ce premier découpage de l’État. (Cliquez pour agrandir). 
 

 

10- LE XIX SIÈCLE : L’ÈRE DES IMMEUBLES PARISIENS 

 

Paris est aujourd’hui la ville la plus verticale de France, avec près de 88 000 immeubles. Ce que l’on sait moins, c’est qu’une grande majorité de ces tours ont été construites entre 1850 et 1914 (61%). (Cliquez pour agrandir). 
 

 

http://www.explorimmo.com/

Commenter cet article

Archives