Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses que la Pebble Time fait mieux que l’Apple Watch

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Juin 2015, 22:44pm

Catégories : #TECHNOLOGIE, #INTERNET, #APPLE

10 choses que la Pebble Time fait mieux que l’Apple Watch

semble presque comme deux gouttes d'eau à l'Apple Watch. Pourtant, la Pebble Time n'a pas grand-chose à voir avec le nouveau produit de la firme à la pomme. Bien moins puissante que sa consœur, elle a néanmoins de nombreux atouts, grâce aux 20 millions de dollars récoltés sur le site de financement participatif Kickstarter. Depuis début juin, les premiers modèles ont été expédiés aux 80 000 premiers soutiens. Sur 10 points, elle surclasse sa concurrente.

1 – Elle dispose d'une autonomie impressionnante

Sur ce point, il n'y pas de match.

La Pebble dispose d'une batterie de 7 jours contre… 18h pour l'Apple Watch, score que la montre d'Apple atteint très péniblement. Forcément, la qualité d'écran de cette dernière est bien meilleure que celle de la Pebble qui est équipée du même système que les liseuses (mais en couleurs). Résultat, c'est moins beau et moins lumineux, mais inutile de recharger la montre tous les soirs sur la table de chevet (à côté de l'iPhone, de l'iPad…).

 

2 – Elle est clairement plus solide

Les produits Apple sont de vrais concentrés de technologie et sont aussi précieux que des bijoux. Résultats, la marque rime souvent avec fragilité et la Watch ne fait pas exception à la règle. Forcément, côté de Pebble, avec son écran plus simple, la montre gagne en solidité. Plus rustique, mais moins fragile !

 

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u71369/2015/06/apple-watch-vs-pebble-time-steel-1200-80.jpg


La Pebble Time

 

3 – Elle est vraiment waterproof

Attention à bien retirer l'Apple Watch (et la ranger son écrin) avant de plonger dans la piscine. La petite dernière de Cupertino n'aime pas l'eau. Officiellement, Apple assure qu'elle résiste aux éclaboussures mais n'ose pas s'aventurer plus profondément dans l'eau. Les derniers tests (officieux) montrent tout de même qu'elle tient un bon mètre de profondeur. La Pebble, elle, peut tenir jusqu'à 40 mètres de profondeur. De quoi mettre à jour son statut Facebook pendant un concours d'apnée ou envoyer des SMS au milieu des coraux.

4 – Son bracelet se change facilement

Apple a habitué ses consommateurs à ne jamais aller voir ailleurs. Et s'ils veulent changer et bien ils devront changer pour du Apple. La Watch tire la corde jusqu'au bout puisque même les bracelets sont estampillés Apple. Et pour être sûr que personne ne s'amusera à récupérer n'importe quel bracelet, la marque a breveté son propre système d'attache. Il faut donc faire glisser une petite pièce métallique, accrochée au bracelet, sur la montre. Pas de ça pour la Pebble qui laisse toute liberté aux propriétaires. Déjà des milliers de modèles sont disponibles pour quelques euros. Côté Apple, les modèles sont limités et coûtent 59 euros, pour les premiers prix en plastique, jusqu'à 499 euros (soit plus cher que la montre) pour le plus luxueux.

 

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u71369/2015/06/aplwatch-3up-features-pr-print.jpg


L'Apple Watch

 

5 – Les bracelets seront d'ailleurs intelligents

Pris de vitesse. A peine Apple réfléchit aux applications possibles pour le bracelet que la Pebble Time annonce les siennes d'ici quelques mois, voire semaines. Ainsi, le bracelet pourra faire office de supplément de batterie, pour arriver à des scores d'autonomie que le géant à la pomme ne pourra jamais envisager. Une autre application pourrait être un détecteur de rythme cardiaque, pour les sportifs. Le PDG de la start-up s'est d'ailleurs réjoui des possibilités qui seront apportées par les amateurs de la marque.

6 – Tout le monde peut et va la développer

Car l'avantage de la Pebble, c'est aussi qu'elle est ouverte au plus grand nombre. Tandis qu'Apple verrouille son logiciel, Pebble encourage les développeurs de tous bords à bidouiller et améliorer sans cesse le programme, en étant le plus ingénieux et créatif possible. Apple a peut-être les meilleurs ingénieurs du monde mais Pebble a tous les autres et cela va empêcher l'obsolescence programmée de la montre.

7 – Elle fonctionne aussi sur Android

Liée à un smartphone, la Pebble n'est pas dépendante du moteur de l'iPhone, comme la Watch. Le propriétaire peut ainsi télécharger l'application Pebble sur l'Apple store ou le Google store d'Android.

 

Apple a d'ailleurs tout fait pour empêcher le développement de la montre rivale, notamment en supprimant l'application de son store, avant de finir par la rétablir.

 

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u71369/2015/06/hero-watch_0.png


La Pebble

 

8 – Elle est modifiable

Toujours fidèle au verrouillage de ses produits, Apple ne veut pas que l'on vienne trifouiller dans les composants de sa montre. Si la batterie grille et que la garantie est terminée… et bien tant pis. Il n'y a plus qu'à s'en payer une nouvelle. De son côté, la Pebble est plus facilement ouvrable et donc pourra être améliorable au fil du temps.

9 – Elle est un caillou dans l'hégémonie d'Apple

Parce que les consommateurs n'ont rien à gagner d'un monopole, surtout lorsqu'il est aussi fermé et hostile au partage que celui d'Apple. La marque numérique la plus puissante du monde s'est fait bousculer dans le marché des smartphone et attend désormais la concurrence sur les montres. Et si la Pebble s'annonçait comme la rivale simple et pas chère ?

10 – Elle est vraiment moins chère

Moins sophistiquée mais surtout moins chère. Avec le bracelet en acier de l'Apple Watch (le plus cher, à 500 euros), vous pouvez aussi vous acheter 3 Pebble Time. Vendue à 170 dollars, elle est bien plus abordable que sa consœur dont le premier prix atteint les 400 euros (sachant que le coût de production est très faible). Le modèle luxe (or 18 carats) de l'Apple Watch atteint 18 000 euros. 


atlantico

 

Commenter cet article

Archives