Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Toujours peur de louper quelque chose ? Vous souffrez peut-être de Fomo !

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Mai 2015, 02:37am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #RELATIONS

Toujours peur de louper quelque chose ? Vous souffrez peut-être de Fomo !

Ultra connectée et surchargée d'informations, la génération 2.0 tendrait à souffrir d'un nouveau mal : la peur constante de passer à côté de quelque chose. Une anxiété sociale en partie due aux réseaux sociaux. Photos de vacances de votre ex, soirée de votre meilleure amie ou anniversaire de votre tante... L'interaction avec la vie de son entourage provoquerait chez certains une dépendance psychologique engendrée par la peur de laisser passer des infos, ainsi qu'une frustration vis-à-vis de sa propre vie. "Mathilde passe ses vacances à Ibiza pendant que je serai à Noirmoutier", "Samedi soir, tout le monde a posté ses photos de soirées sauf moi...". Un cercle vicieux puisque plus on s'inquiète de ce que fait son entourage, plus on culpabilise de ne pas être présent et en conséquence, plus on trouve sa propre vie sans intérêt.

 

Si vous angoissez à l'idée de passer le week-end en campagne sans Wi-Fi ni 3G, que vous consultez constamment et de manière frénétique votre fil d'actualité Facebook, Twitter et Instagram, ou encore le fait de louper quelques infos vous provoque une crise de nerf et/ou d'angoisse alors vous souffrez sans doute de Fomo ou Fear Of Missing Out. Phobie d'être "hors connexion" et de ne pas pouvoir interagir avec les communautés virtuelles.

 

Si pour certains le Fomo serait la conséquence d'une addiction à Internet ou d'une nomophobie (peur d'être séparé de son téléphone portable), pour d'autres il s'agirait plus d'un trouble d'ordre compulsif.

 

Incapacité à vivre le moment présent, surbooking... la génération Y tend à vouloir se démultiplier pour ne rien louper. Selon une étude de l'Université de l'Essex au Royaume-Uni, cette pathologie toucherait en majorité des personnes âgées de moins de 30 ans, souvent frustrées et en quête de reconnaissance dans leur vie personnelle et professionnelle.

 

Pour certains le remède naturel, alternatif à une thérapie "classique", pour venir à bout de cette maladie serait le "JOMO" ou Joy Of Missing Out. Suggéré par la journaliste américaine Martha Beck, ce traitement serait basé sur la pensée positive et le plaisir de couper son téléphone durant quelques instants choisis. Une manière de lâcher prise avec les réseaux sociaux.

Marie Claire

Commenter cet article

Archives